Les Tokyo Safari ont 5 ans ! Voire 6 ;-)

Le temps passe vite hein… Dire que parmi vous il y a eu les premiers bêta testeur du concept « Safari Photo à Tokyo » dès 2009 (J’avais tâté le terrain le 16 Avril 2009 puis lancé le truc le 26 Juin) ! 🙂
Mais les Tokyo Safari ont officiellement 5 ans ! Oui, la date de création du nom de domaine (seule réelle référence, car sinon on peut s’inventer des dates de naissance, comme certains :-p ) est le 25 Janvier 2010 (oui, je sais, je suis à la bourre là… comme d’hab’) si l’on cherche son « whois » ! Merci d’ailleurs à l’ami Florent d’avoir suggéré de raccourcir le nom (Florent est donc mon Sean Parker qui avait dit à Mark Zuckerberg de supprimer le « The » devant « Facebook ») 😀
5ans de Tokyo Safari
Depuis ses débuts le concept a bien évolué (qui a dit les tarifs aussi ? :-p ) et ma connaissance de Tokyo a été satellisée (je sais qui aller voir, où aller, comment y aller et exactement quand y aller 😉 ) ! On peut dire sans trop se tromper que j’avoisine les 99% de clients satisfaits, beaucoup me recommandent autour d’eux (ce qui est la meilleure pub que l’on puisse me faire ! Merci beaucoup pour ça et n’arrêtez pas, hein ! 😉 ) et certains n’hésites pas à retenter l’aventure plusieurs fois (avec moi ou mes acolytes ! Encore mille merci à eux !) !
Beaucoup de clients sont devenus bien plus que ça… des prestataires, des partenaires, des amis… voir tout en même temps !
J’ai toujours eu le principe de travailler avec sérieux et surtout passion, ceux qui connaissent ce blog depuis ses débuts (ça fait 10 ans ce mois-ci) savent à quelle point partager ma passion du Japon est un leitmotiv dans ma vie de tous les jours. Mes camarades qui travaillent avec moi se doivent d’être animés par la même énergie, et je suis heureux aujourd’hui de pouvoir compter sur Angelo, Yann, Geoffrey, Vincent, Gaël connu sous le pseudo Gazmasta (qui s’occupe de la partie web) et le petit dernier Ronan (qui doit faire encore ses preuves 😉 ) ! Car même si cela parait simple, c’est un vrai métier que tous les jours amener des personnes différentes à l’aventure… tout le monde doit y prendre du plaisir et si vous ne le faites pas avec vos tripes, comme si il s’agissait seulement d’un job, cela se ressentirait immédiatement et rien ne passerait entre vous et les Safaristes.
C’est pourquoi je suis heureux d’avoir pu trouver les bonnes personnes ! Ainsi pour les 5 ans officiels du premier, tous les sites Internet des Safari ont fait peau neuve grâce au travail de Yann (je l’ai bien saoulé là dessus… il me changerait le design tous les mois si il pouvait) et les nuits blanches de Gaël (big up pour ce hiboux du web), ce qui permet de bien mieux mettre en valeur l’aventure Safari à :
– Tokyo -> Tokyo Safari
– Osaka (et autour) -> Osaka Safari
– Hiroshima/Miyajima/Iwakuni (plus de villes si affinités) -> Hiroshima Safari
– Yokohama (avec bibi, que j’officialise enfin !) -> Yokohama Safari
Et petit nouveau qui deviendra grand : Kyoto -> Kyoto Safari !!!

Continuer la lecture de « Les Tokyo Safari ont 5 ans ! Voire 6 😉 »

Osaka de nuit, bienvenue dans les années Disco !

C’est la nuit que Osaka se révèle la plus photogénique, quand les néons s’allument et illuminent les rues, faisant fi de la pénombre dans une ambiance digne des plus belles soirées Disco !
Dotonbori Osaka - Osaka Safari
Et c’est ce côté rétro-kitch qui est attirant, car ici on peut vraiment sentir ce Japon des années 60 quand l’économie était en plein boom… Alors que Tokyo s’assagit, ressemblant de plus en plus à nos capitales occidentales, avec un côté très classe (Marunouchi fait penser à New York avec ses grattes ciels, magasins de luxe et vieilles façades… Quant à Ginza, on est loin de sa version d’antan avec animations de néons à gogo et show laser !), Osaka à elle, su garder une authenticité sans chercher à effacer le passer… A croire que les japonais d’Osaka assument mieux le fait d’être japonais, sans chercher à copier l’occident. C’est peut être ça qui fait qu’ils sont différents, plus ouvert, jovial (Osaka est la capitale des comiques du Japon… et l’on croise de sacré spécimen dans la rue comme ce gars qui chante complètement faux tous les soir mais y croire dur comme fer), et ont su inventer tant de choses 100% nippon qui aujourd’hui fait l’image du pays (cf. Cup Noodles entre autre). Pour sûr si Osaka avait eu le Gundam de 18m, il ne l’aurait pas caché derrière un centre commercial comme à Tokyo (il suffisait pourtant de le mettre à la place de la Statue De La Liberté à Odaiba pour faire de Tokyo la capitale du Cool Japan).
Donc si vous voulez vivre l’ambiance du Japon funky des années folles, c’est à 30 minutes de Kyoto et ça s’appelle OSAKA ! Et pour tout découvrir sans vous prendre la tête, il suffit de vous inscrire ici : Osaka Safari 😉

Alors vous êtes plus Osaka de jour ou de nuit ? Ou les Deux ?

Continuer la lecture de « Osaka de nuit, bienvenue dans les années Disco ! »

Osaka de jour, un condensé de Tokyo… avec un château en plus !

Quand on a souvent visité une ville, on pense la connaitre, on a ses p’tites adresses… On se dit qu’on est comme un poisson dans l’eau, et on n’a pas l’idée d’utiliser les services d’un guide… J’aurais mis du temps avant de tester l’Osaka Safari de mon jeune Padawan qu’est Angelo. Pour notre journée ensemble, je lui ai laissé carte blanche, avec comme seul mot d’ordre : faire plein de jolies photos (en même temps c’est l’idée que j’ai eu pour la base des Japon Safari)… Naïvement, je pensais qu’on allait plus discuter que vraiment explorer Osaka que je connaissais… enfin… que je pensais connaître…
Château d'Osaka - Osaka Safari
A peine avions nous commencé qu’un constat sautait aux yeux… J’avais beau être venu une dizaine de fois à Osaka, il était évident que je n’y étais jamais allé !!! J’avais les grandes lignes, mais tous ces petits à côté qui font la vie d’un lieu et permettent de relier tous les points pour former un tout, m’étaient étrangers (comme ces dessins dans les mag d’été où il faut relier les points dans l’ordre pour découvrir ce que c’est)… On passait d’un lieu à l’autre comme par magie, tout était fluide, je me laissais guider, porté par nos conversations… Tout semblait nouveau (et quasiment tout l’était), je redécouvrais la ville ! Je prenais une photo en me disant que c’est super beau, et quelques minutes plus tard je me rendais compte que j’étais déjà venu ici, mais j’avais complètement loupé cet angle de vue qui sublimait le lieu ! Et c’est là que j’ai compris l’avantage de faire appel à nos services de Safari, on connait nos villes par cœur, on les a écumées dans tous les sens, et forcément tous les bons p’tits coins, les bons angles de vue… etc… n’ont plus de secret pour nous ! Je comprends mieux pourquoi ceux que j’emmène à l’aventure dans Tokyo, ne veulent pas s’arrêter… quitte à avoir les pieds en sang le soir… C’était pareil pour moi ce jour là… et j’ai eu le dernier train pour Tokyo in-extremis sans diner…
Faire ce Safari avec Angelo m’a ouvert tout simplement les yeux sur mon propre travail… on ne guide pas, on ouvre des portes ! Une nouvelle vision… C’est ce qui fait de nos Safari quelque chose d’unique, quasi impossible à décrire… loin du gars avec un petit drapeau, bien au delà d’un parcours dans la ville, on invite à sentir battre le cœur de cette dernière, partager des moments de vie nippons, tout en immortalisant ces instants magiques en photos. Et si ce déclic en moi s’est produit à Osaka, c’est parc’que le lieu est proche de mon terrain de jeu qu’est Tokyo. Pour faire simple, Osaka est un concentré de Tokyo ! Tout y est ! On a les vielles demeures, les bâtiments modernes, la bonnes ambiance des Shitamachi (« quartier d’en bas », ou vieux quartiers) quasi à l’échelle de la ville tant les gens d’Osaka y sont cool, il y a même un Akihabara (où en plus du Super Potato -oui comme à Tokyo- les maids tellement peu habituées à voir des étrangers ne réagissent pas violemment si vous osez les prendre en photo), un mini Kappabashi (quartier des ustensiles de cuisines), quartier de l’amusement… etc… Il y a même un château (contrairement à Tokyo qui a perdu le sien il y a 360 ans) ! Bref, Osaka de jour est un super terrain de jeu pour la photo, sans avoir à courir pour aller d’un point à l’autre !
Je n’étais pas au bout de mes surprises lorsque la nuit est tombée… Mais ça c’est une autre histoire et ça sera dans mon prochain post 😉

Pour suivre les aventures d’Angelo, c’est ici : www.horizonsdujapon.com
Pour vivre l’aventure ! C’est là : www.osakasafari.com

PS : j’ai hésité à mettre comme illustration de l’article la photo avec écrit « Osaka » au dessus de plein de dessins… Vous voyez de laquelle je parle qui est dans la galerie ? Ceux qui ont fait l’Osaka Safari comprendront 😉

Continuer la lecture de « Osaka de jour, un condensé de Tokyo… avec un château en plus ! »

Miyajima, voyage au Japon carte postale avec le grand torii du sanctuaire Itsukushima !

Miyajima, tout le monde connait la carte postale du Japon avec ce magnifique torii (portique rouge) dans l’eau ! Faisant partie de la région d’Hiroshima, l’île de Miyajima était une évidence pour être ma conclusion à ma série sur Hiroshima !
L'île de Miyajima et son sanctuaire Itsukushima
Pour renforcé l’effet carte postale, j’ai ajouté quelques filtres sur mes photo de Miyajima dite l’île sanctuaire. Bien qu’ayant suivit Yann au départ, j’ai laissé ce spécialiste du coin avec ses clients du jour… car je connais son secret ! Et oui, si ce super guide du Japon connais si bien l’île c’est tout simplement parc’qu’il communique avec les experts de tout ce dédale de ruelles et de la montagne avoisinante : les biches/daims !
Quand je dis que Yann est un homme des bois, ce n’est pas peu dire… regardez la photo dans la galerie où l’on voit très clairement une biche souffler des secrets à Yann pendant qu’il fait la bise à sa copine !
A partir de là j’ai laissé tombé notre ami pour suivre celles qui lui ont tout appris ! Et elle m’ont guidée ainsi tout droit sur………..

suspense

Les touristes qui tournent en rond autour du sanctuaire Itsukushima ! Argh… elles pensent qu’à bouffer ces biches……..
Bref, j’ai donc joué les touristes, et tant qu’à faire, j’ai payé l’entrée du sanctuaire Itsukushima pour faire des photos sympa du torii de Miyajima ! Pendant ce temps là Yann emmenait Audrey et Simon dans les recoins secrets et autres sanctuaires cachés de l’île… Bref, ça sera pour la prochaine fois pour moi 😉

Continuer la lecture de « Miyajima, voyage au Japon carte postale avec le grand torii du sanctuaire Itsukushima ! »

Le château d’Hiroshima

Continuons la balade dans Hiroshima avec son meilleur guide : Yann (dit L’Oeil Du Tako), pour aller à la rencontre de ses habitants, faire de la randonnée en montagne et sans oublier les classiques comme aujourd’hui : le château d’Hiroshima !
Château d'Hiroshima
Bon, la journée était bien plus riche en découvertes, mais ça je vous laisse le soin de le découvrir avec Yann 😉
Aussi j’ai découpé la journée en plusieurs posts tant Yann nous a montré plein de choses (ah oui, je dit « nous » car je squattais l’Hiroshima Safari de Audrey et Simon). Donc j’ai déjà fait le Dôme d’Hiroshima, je posterais après la nuit à Hiroshima et enfin un post spécial Miyajima… et oui, tout ça en une journée (et encore je ne vous dis pas tout) ! 😉

Continuer la lecture de « Le château d’Hiroshima »

Vivre "Le Voyage de Chihiro" c’est possible à Hiroshima !

Arrivé à Hiroshima, c’est l’ami Yann qui prend en charge mon planning… Faut dire c’est très certainement l’un des plus calé pour me guider dans le coin… Ce n’est pas pour rien que je lui ai confié les clefs des Hiroshima Safari 😉
Alors, je ne sais pas trop dans quoi je m’embarquais, ayant donné comme seul mot d’ordre « surprends moi » et « je veux faire des photos qui déchirent »… C’était un peu vache, la météo n’étant pas de la partie et j’en rajoutais une couche en faisant mon râleur histoire de lui mettre la pression… Résultat : il a réussit un coup de maître ! Ce barbu des bois m’a fait vivre en vrai « Le Voyage de Chihiro » !!! Même le tunnel (avec toiles d’araignées) y était ! LOL
Le Voyage de Chihiro en vrai !
Yann avait gardé l’endroit bien secret afin de provoquer la surprise à tous ceux qui faisait la version 2 jours du Hiroshima Safari… quasiment aucune photo n’avait filtrée… Mais si ça doit rester secret, alors que dire aux voyageurs qui ne pensent qu’il n’y a rien à voir à Hiroshima à par le Dôme ? Certains ont fait confiance (et ne le regrettent pas), d’autres plus hésitant ont finalement laissé passer leur chance (et vont s’en mordre les doigts maintenant) et loupé l’occasion de découvrir un autre Hiroshima, celui que l’on ne peut découvrir qu’avec un local qui connait sa ville… le principe même des Japon Safari !
Bref, pour ouvrir les yeux de tous, j’ai réussi à convaincre Yann, de révéler certains de ses secrets… Et le premier le voici ! Un énorme restaurant (il y a plusieurs bâtiments avec différentes ambiances) qui caché en plein montagne offre un environnement unique et mystique… le craquement des arbres le soir venu donne l’impression que les esprits de la forêt vont s’inviter à votre table… Peut être a-t-il inspiré Miyazaki pour faire son dessin animé « Le Voyage de Chihiro » ! Vous en pensez quoi ? 😉

Pour suivre les aventures de Yann, c’est ici : www.loeildutako.com
Pour vivre l’aventure ! C’est là : www.hiroshimasafari.com

Continuer la lecture de « Vivre "Le Voyage de Chihiro" c’est possible à Hiroshima ! »

Hiroshima, le Genbaku Dôme et le parc-mémorial de la paix. Un espoir pour la fin du monde !

Si aujourd’hui pour la fin du monde (d’après les Maya) vous êtes stressé… Rassurez-vous, comme souvent l’ont démontré les japonais, on peut survivre et reconstruire une vie après la fin du monde. C’est pourquoi je dédie mon post à Hiroshima, car si il y a bien une ville qui a connu la fin du monde en un éclair et qui a su renaitre de ses cendres, c’est bien cette ville touché en plein cœur, non pas par la main du divin, mais par ce que l’humanité peut faire de plus dramatique.
Hiroshima Genbaku Dome
Beaucoup n’ont d’image d’Hiroshima que le Genbaku Dôme (il faut savoir que la bombe atomique n’est pas tombé -d’ailleurs elle n’a jamais touché le sol- dessus comme on pourrait le croire mais à une centaine de mettre de là, et ce ground zéro n’est symbolisé que par une simple stèle) et le parc-mémorial de la paix. C’est certes ce qui a fait connaitre la ville au monde entier, mais aujourd’hui Hiroshima est bien plus que ça ! Une magnifique ville côtière qui réserve bien des surprises et s’avère très vivante et accueillante… Mais ça je vous le monterais avec la complicité du meilleur guide de la ville Yann (qui fait les Hiroshima Safari), seulement si l’on survit à ce vendredi 21.12.2012 bien sûr ! 😉

Continuer la lecture de « Hiroshima, le Genbaku Dôme et le parc-mémorial de la paix. Un espoir pour la fin du monde ! »

Dans les profondeurs de l’île Sado : Ibis du Japon et mines d’or !

Après une première journée sportive, on a essayé de faire plus cool le lendemain, avec le matin la visite du parc aux Ibis du Japon et le midi la visite des mines d’or… avant de vite retourner au port pour prendre le ferry.
Mont Doyu No Wareto des mines d'or de Sado Kinzan
Après avoir loupé la navette bus, un employé de l’hôtel nous emmène avec sa voiture personnelle jusqu’au port où comme à notre habitude maintenant, on stocke nos bagages avant de sauter dans un bus… Direction le parc aux Ibis ! Nipponia nippon ou Toki en japonais, est une espèce qui avait presque disparue… Sauvé in-extremis de l’extinction, ils sont donc aujourd’hui hautement protégés dans des cages loin des visiteurs… Pas réellement pratique pour les prendre en photos… zoom 200mm minimum obligatoire… Avec énormément de chance vous pouvez éventuellement en voir dans leur milieu naturel, quelques expérimentations de relâches ayant été réalisées récemment.
De retour au port (le réseau de bus n’est vraiment pas top… et les routes coupants l’îles sont super dangereuses à vélo… je recommande donc la location de voitures, et sur zone prendre les vélos), on doit attendre un peu avant de remonter dans un bus en direction des mines d’or (l’autre grande attraction de Sado).
A l’entrée vous aurez le choix entre le ticket pour visiter la mine récente (de l’ère Meiji à 1989) et voir le mont Doyu No Wareto (coupé en 2 par l’exploitation minière), et un autre ticket pour visiter la mine sous l’ère Edo (ouverte en 1601… c’est en 1542 qu’un marchant de Echigo, Shigemon Sotoyama découvre la première mine d’argent sur l’île à Tsurushi)… Si vous hésitez entre les 2 il existe aussi un pass pour faire les 2… Par manque de temps on ne fera finalement que la mine récente… je regrette un peu ce choix la mine Edo ayant été repensée en 2008 avec des automates reproduisant les gestes d’antan… :-/
Il faut savoir que sous l’ère Edo les mines d’or Sado Kinzan étaient une des principales ressources de revenu pour le shogunat des Tokugawa… l’ïle Sado était d’ailleurs directement administrée par ce dernier.

Il est à peine 14h00 et on doit (courir) reprendre le bus pour rejoindre le port et rentrer en Ferry sur Niigata…
Il y avait pourtant encore plein de choses à découvrir sur l’île Sado et le soir le Earth Festival et ces concerts de Taiko allait rythmer la nuit… Malheureusement tout était complet et j’avais prévu un budget très limité… Sans Japan Rail Pass tous les déplacements dans le Japon doivent être mûrement réfléchis (là on en aura eu pour un peu plus de 300 Euros par personne)…

Continuer la lecture de « Dans les profondeurs de l’île Sado : Ibis du Japon et mines d’or ! »

Découverte de Niigata, le Japon côté Ouest !

La fin de saison des Tokyo Safari me permet enfin d’avoir un peu de temps pour mettre à jour le blog (oui je sais, c’est pas trop tôt…). J’ai un stock énorme de photos, et ce n’est pas facile de se motiver à classer/sélectionner tout ça… Mais je me suis lancé pour objectif de tout boucler avant la fin du monde (ça à dire le 21 Décembre)… Alors on commence aujourd’hui avec ma série qui date de l’été……..
Niigata ! A à peine plus de 2 heures de Tokyo on peut rejoindre la côte Ouest du Japon et découvrir la ville de Niigata (dans la région qui porte le même nom de Niigata, dont j’ai entendu pour la première fois parler en 2007 quand un grand séisme y avait fait de nombreux dégâts), une ville à taille humaine (800 000 habitants) qui fleure bon le bord de côte… à peine arrivé je regrettais déjà de ne pas rester plus longtemps, mais j’avais une idée complétement faussée de la ville à cause des images du séisme de 2007… Ben oui, c’est bête…
Rainbow Tower Niigata
On part donc de Tokyo à 9h00 avec le Shinkansen (on va couper le Japon en travers), on sort finalement au bout de 30 minutes de l’agglomération tokyoïte puis on enchaine avec un peu de montagne… les rizières se mélangent aux quelques villes et montagnes que l’on traverse, pour finalement devenir une immensité une fois la chaine des Alpes japonaises traversée. 11h15 on est à Niigata !
Je me dis à ce moment là pourquoi n’ai-je jamais eu l’idée de venir ici quand je bénéficiais du Japan Rail Pass ? C’est clairement une excursion faisable en une journée… mais autant y passer quelques nuits, vous allez savoir pourquoi 😉
La ville est dès la sortie de train très agréable et l’air marin y est bien différent de Tokyo la capitale… je recommande de louer des vélos pour vous y déplacer les distances n’étant pas énormes entre les spots intéressants de la ville. Nous on opte pour le bus car on prend un super Pass 3 jours à 6000 comprenant la traversée en bateau pour aller sur l’île Sado (il comprend en plus les transports en bus et location de vélo sur l’île Sado, le train JR dans toute la région de Niigata et un A/R en bus de la station JR Niigata à l’embarcadère pour le ferry… vous pouvez le voir dans le post que j’avais fait en Live avec l’iPhone : Niigata jour 1), mais on commence finalement par une balade à pied pour poser les affaires à l’hôtel et trouver un restaurant de Miso Ramen repéré sur Internet.
Après un bon repas, direction la plage ! Et oui, il y a une plage quasiment en pleine ville à Niigata ! Ca n’a pas le charme de Saint Raphaël/ Saint Tropez, mais c’est sympa quand même ! On en profite pour voir par la fenêtre du bus les célèbres monuments de la ville (que l’on reverra du ferry le lendemain… voir fin de galerie) : la Rainbow Tower (dont la seule attraction est un ascenseur extérieur qui ne bouge plus depuis le séisme de 2007), le Toki Messe (grande tour avec un observatoire gratuit qui me permettra de faire de jolies photos de nuit de la ville vue d’en haut), le Pont Bandai et ces 6 arches, le centre commercial Furumachi (avec un toit pyramidal) et le Minatopia (musée de la ville).
On finit la série d’aujourd’hui en suivant la rivière Shinano pour sortir de la ville à bord du ferry en direction de l’île Sado… La suite au prochain épisode 😉

PS : Niigata est jumelé avec la ville de Nantes

Continuer la lecture de « Découverte de Niigata, le Japon côté Ouest ! »

Tokyo – Osaka – Hiroshima : Wasabissez votre prochain voyage au Japon de visites guidées originales !

Cela va faire bientôt 4 ans que j’ai lancé le concept de Safari Photo à Tokyo, vous avez bien accroché dès le début et permis le succès des Tokyo Safari. Beaucoup m’ont demandé si je pouvais les guider dans d’autres villes avec le même état d’esprit… Ca aurait été avec grand plaisir mais je ne peux malheureusement pas me dédoubler… quoi que… en cherchant bien j’ai trouvé un autre Umibozu comme moi (mais sans le béret… Ah oui, Umibozu c’est une créature chauve qui sort de l’océan) et qui prenait du bide… ne manquait que le jeune Padawan blond Vénitien en attente d’un sensei et j’étais sur la bonne voie pour créer le clan des Japon Safari ! LOL
C’est maintenant chose faite et je vous recommande d’aller découvrir en leur compagnie les villes d’Osaka et d’Hiroshima qu’ils ont transformé en terrain de jeu… des super guides qui vous feront comme moi découvrir la vie, la culture, les saveurs, l’urbanisme, les spots photos et tous les secrets de ces villes!
Japon Safari
Si vous avez aimé mes Tokyo Safari, faites vous plaisir et continuez l’aventure avec les Hiroshima Safari de Yann (@loeildutako) et les Osaka Safari d’Angelo (@horizonsdujapon) ! 😉

Vous l’aurez compris, si j’étais absent depuis près de 2 semaines du blog c’était pour travailler à fond sur le nouveau site de Tokyo Safari et préparer ceux des nouvelles destinations ! Désolé d’avoir laissé un tel blanc, mais je le rappelle encore une fois vous pouvez me suivre quotidiennement dans la catégorie « Tous les jours le Japon » du site !
Là on peaufine les sites, et je travaille notamment sur une page « Livre d’or » où vous pourrez laisser vos commentaires sur les journées de Safari que vous aurez fait…
Dans la galerie du jour vous aurez une mise en bouche avec les photos que vous retrouverez sur nos sites respectifs. On a hésité à acheter des fans sur Facebook pour booster nos pages toutes clinquantes, mais on s’est dit que cela serait plus sympa de vous faire participer en vous proposant des fonds d’écran tous les cinquante fans !… Bon en même temps c’est vous acheter d’une certaine façon aussi :-p

Continuer la lecture de « Tokyo – Osaka – Hiroshima : Wasabissez votre prochain voyage au Japon de visites guidées originales ! »