Vivre "Le Voyage de Chihiro" c’est possible à Hiroshima !

Arrivé à Hiroshima, c’est l’ami Yann qui prend en charge mon planning… Faut dire c’est très certainement l’un des plus calé pour me guider dans le coin… Ce n’est pas pour rien que je lui ai confié les clefs des Hiroshima Safari 😉
Alors, je ne sais pas trop dans quoi je m’embarquais, ayant donné comme seul mot d’ordre « surprends moi » et « je veux faire des photos qui déchirent »… C’était un peu vache, la météo n’étant pas de la partie et j’en rajoutais une couche en faisant mon râleur histoire de lui mettre la pression… Résultat : il a réussit un coup de maître ! Ce barbu des bois m’a fait vivre en vrai « Le Voyage de Chihiro » !!! Même le tunnel (avec toiles d’araignées) y était ! LOL
Le Voyage de Chihiro en vrai !
Yann avait gardé l’endroit bien secret afin de provoquer la surprise à tous ceux qui faisait la version 2 jours du Hiroshima Safari… quasiment aucune photo n’avait filtrée… Mais si ça doit rester secret, alors que dire aux voyageurs qui ne pensent qu’il n’y a rien à voir à Hiroshima à par le Dôme ? Certains ont fait confiance (et ne le regrettent pas), d’autres plus hésitant ont finalement laissé passer leur chance (et vont s’en mordre les doigts maintenant) et loupé l’occasion de découvrir un autre Hiroshima, celui que l’on ne peut découvrir qu’avec un local qui connait sa ville… le principe même des Japon Safari !
Bref, pour ouvrir les yeux de tous, j’ai réussi à convaincre Yann, de révéler certains de ses secrets… Et le premier le voici ! Un énorme restaurant (il y a plusieurs bâtiments avec différentes ambiances) qui caché en plein montagne offre un environnement unique et mystique… le craquement des arbres le soir venu donne l’impression que les esprits de la forêt vont s’inviter à votre table… Peut être a-t-il inspiré Miyazaki pour faire son dessin animé « Le Voyage de Chihiro » ! Vous en pensez quoi ? 😉

Pour suivre les aventures de Yann, c’est ici : www.loeildutako.com
Pour vivre l’aventure ! C’est là : www.hiroshimasafari.com

Continuer la lecture de « Vivre "Le Voyage de Chihiro" c’est possible à Hiroshima ! »

Parc national d’Azumino, montagne d’Omachi et Matsumoto

Le dernier périple hivernal avant de rester à la maison au calme (enfin faut espérer) s’est fait en famille. On est parti rendre visite à la belle famille à Matsumoto et l’on en a profité pour goûter au divers joies de la neige… marche en forêt, luge, labyrinthe de glace, ski et onsen (mais comme vous me connaissez c’est plutôt mes miss qui en ont profitées) 😉
Comme pour les 2 dernières aventures je vous livre aujourd’hui le Live pris avec l’iPhone avant de revenir dans le détail et avec des photos plus « pro » dans quelques jours 😉
Parc National d'Azumino / Alpes Japonaises / Nagano
Cliquez sur « Voir toutes les photos » pour découvrir la chronologie…

Continuer la lecture de « Parc national d’Azumino, montagne d’Omachi et Matsumoto »

Visite du cimetière du Koya san

Ah bah, vous me direz que c’est pas trop tôt ! Enfin, je reprends ma petite histoire du périple de cet été… Faut dire que les événements de la rentrée se sont tellement enchaînés que j’ai eu un peu de mal à suivre…
Alors pour se remettre en situation, vous pouvez jeter un œil sur le précédent post ici
Donc pour conclure notre petit séjour au Mont Koya, nous ne pouvions partir sans visiter le célèbre cimetière du Koya san ! Mais avant cela il fallait être prêts à 6h00 du matin pour la cérémonie bouddhiste dans la magnifique salle de prière ! Malheureusement, n’ayant pas le droit de faire des photos (et n’ayant pas la faculté humaine de rester assis 2h00 par terre), j’ai opté pour faire un nouveau petit tour du coin en attendant le petit déjeuner… Une fois toute la famille repue ce fut direction le cimetière avec le bus (faisable à pied en fait) !
Cimetière du Mont Koya ou Koya san
Dans la forêt de sugi (cèdre du Japon), arbres gigantesques vieux pour la plupart de plus de 500 ans, se trouve dans leur ombre le célèbre cimetière, plongé dans une atmosphère mystique emprunte de spiritualité religieuse.
S’y promener c’est comme traverser une forêt d’arbres et de pierres, les mousses ayant recouvertes la plupart des tombes (millénaires pour certaines), où seuls les nombreux visiteurs vous rappellent que l’homme y est toujours présent… Un voyage dans le temps avec pour seul témoin encore vivant la nature… Un décor digne des productions de Miyazaki !
Les 300 000 tombes vous feront un peu tourner la tête si vous souhaitez les prendre en photo… autant les plus anciennes offrent de somptueux visuels… autant les nouvelles sont d’un kitsch parfois ! A l’image de la fusée NEC de ShinMaywa Industries (spécialisé dans l’aéronautique) à la mémoire des employés de la compagnie……..

J’aimerais beaucoup y retourner en hiver dans une ambiance brumeuse avec quelques pèlerins ou moines en tenue traditionnelle 😉

Continuer la lecture de « Visite du cimetière du Koya san »

Ise Jingu le sanctuaire des dieux

Tout comme Toba, la ville d’Ise a un peu sombré dans l’oublie comparé aux années de gloire, et tente aujourd’hui de se renouveler, mais ça reste bien désert… Faut dire ses 2 sanctuaires (Toyoukedaijingu -Geku- près de la station et Kotaijingu -Naiku- dans la montagne) ne sont pas extraordinaires et jouent sur le spirituel… Ça marche avec les personnes d’un certain âge, mais de nos jours, si l’on ne voit pas, on n’y croit pas… Alors le coup du pseudo miroir des dieux (Yata no kagami) bien gardé à l’abri des regards par les moines roulant en Mercedes-Benz AMG…….. C’est moyen 😉
Pont de Ise Kotaijingu Naiku
Autant Ise Geku est bofbof, autant Ise Naiku peut s’avérer intéressant avec son grand pont et la forêt aux arbres gigantesques… Mais le coup du : « On ne voit rien parc’que c’est trop beau/spirituel pour les simples humains ! »… laisse un peu perplexe… je comprends pourquoi le bouddhisme en était arrivé à faire oublier le shintoïsme, suffit de visiter les temples de Kyoto ou de Nara…
Je me demande si je n’ai pas trop voyagé à travers le Japon, et suis blasé par certaines choses qui auraient pu m’impressionner « au début »…
Mais il ne faut pas oublier que la base du shintoïsme c’est les dieux de la nature, et que ce qui compte le plus c’est l’environnement spirituel (forêts, montagnes, océans… entourant les lieux) et non le contenant (bâtiments).
Pour en revenir au sanctuaires d’Ise, il faut savoir que les bâtiments avec leurs trésors sont traditionnellement « déplacés » (pas très loin) tous les 20 ans… et là il y a des travaux à Ise Naiku puisque en 2013 seront inaugurés les nouveaux bâtiments.

PS : pour vous rendre au premier sanctuaire il faut descendre à la station Iseshi (JR Sangu Line and the Kintetsu Yamada Line) et marcher un peu… pour le deuxième il faut prendre le bus (attention il n’y en a pas beaucoup après 17h00).
rePS : les dernières photos sont prises le soir à Toba… Oui, ils recyclent les décos de Noël l’été…

Continuer la lecture de « Ise Jingu le sanctuaire des dieux »

Japon Vu de l’Intérieur – Rencontre avec Mayuko SHIMIZU

Vous vous souvenez peut-être avoir entraperçu le prototype d’impression du livre « Japon Vu de l’intérieur » sur la partie Live du site (voir ici)… Voilà, après quelques rebondissements sur la signature du contrat avec l’éditeur japonais, le livre est enfin parti à l’impression pour une sortie dans les rayons des librairies francophones (France et pays voisins) prévue fin Septembre !
Plus qu’un simple livre d’intérieur/architecture comme il en existe plein, j’ai orienté ce livre sur l’humain et la relation des japonais avec leur maison. Et les séances photos devenaient de véritables rencontres avec des personnes de tous horizons, aussi variés que leurs habitats. Je vais partager avec vous tout l’été ces rencontres, accompagnées de photos qui ne seront pas dans le livre… et donc exclusives ! 😉
Mayuko SHIMIZU
Ma première rencontre pour le livre fut avec Mayuko SHIMIZU. Une étonnante femme « des bois », pleine de charme, élégante et distinguée. On la verrait plus arpenter les grands magasins d’Omotesando ou de Ginza que les forêts de Kamakura. Pourtant c’est proche de la nature qu’elle se sent le mieux.
Cette « Princesse Mononoke » des temps modernes est une tisseuse réputée, utilisant ses propres colorants créés à partir de ce que la nature avoisinante lui offre, pour produire de magnifiques tissus de kimonos sur un imposant métier à tisser, qui insuffle la vie à la maison.
J’ai vraiment été sous le charme de cette femme, qui mélange fragilité et douceur de l’artiste avec force et concentration de la tisseuse… Impressionnant comment elle changeait dès que son métier à tisser se mettait à faire vibrer la maison, la plongeant dans un autre univers où seuls les fils de soie tel des lignes de vie (j’ai en tête un épisode d’Ulysse 31) existent……….

J’ai créé une page Facebook (oui, encore une…) dédiée au livre, alors si vous voulez avoir quelques exclus avant tout le monde, n’hésitez pas à cliquer sur le bouton « j’aime » à gauche du titre : cliquez ici pour aller sur la page fan !

Continuer la lecture de « Japon Vu de l’Intérieur – Rencontre avec Mayuko SHIMIZU »

Matsumoto J1 – Sakura de montagne

Pour le Golden Week (LA semaine de vacances des japonais… mais qui sera peut-être supplantée cette année par les 2 semaines de congés forcés cet été pour économiser l’énergie -cf. clim des bureaux-), nous étions donc allé voir la famille à Matsumoto. Matsumoto que vous connaissez déjà vu que je vous en avais parlé ici !
Le premier jour on a décidé (vu que la météo annonçait de la pluie pour les jours suivants) d’aller directement à l’Alpines Route (que vous avez pu voir en direct en vidéo lors de mon Live vidéo ici ou sur la partie Live du site ici)… mais voilà, comme souvent la météo était complètement fausse, et au lieu de soleil, on a eu une grosse pluie…
Sakura de montagne à Omachi - Alpes japonaises
Direction donc la ville d’à côté pour y admirer les cerisiers qui étaient en pleine floraison ! Et oui, la montagne étant plus froide, les Sakura sont bien plus tardifs que dans le reste du Japon (hormis le Nord, où ça commence tout juste), ce qui offre une deuxième chance à ceux qui les auraient ratés. Autant dire que beaucoup profitent du Golden Week pour voyager et justement apprécier ce spectacle en famille… D’ailleurs, cette année, il y a eu très peu de voyages vers l’étranger. En raison d’un avenir économique incertain suite à la catastrophe du 11 Mars, les japonais ce sont plutôt dirigés au dernier moment vers les lieux touristiques intérieurs… et il faut dire que ça fait du bien au pays que les japonais dépensent l’argent au Japon plutôt qu’à l’étranger.

Désolé pour les fans du Live vidéo, je n’en ai pas fait beaucoup cette semaine car j’étais en famille, que l’on bougeait beaucoup et j’avais besoin de décompresser un peu… d’autant que de la bonne paperasse m’attendait au retour… Mais je compte reprendre les Live vidéo la semaine prochaine, alors restez bien connectés à mon Twitter 😉

Continuer la lecture de « Matsumoto J1 – Sakura de montagne »

Randonnée en montagne à Kurama

Idée rando en montagne ?… Si vous êtes de passage dans la ville historique de Kyoto, et que vous souhaitez sortir un peu de la ville pour répondre à l’appel de la forêt. Allez donc prendre le train à Demachi-yanagi pour partir dans la montagne de Kurama (ligne Eizan) au Nord-Ouest de Kyoto.
Kurama
Là-bas, vous serez accueillis au terminus du train par un Tengu, avant de passer l’entrée du temple Kurama qui vous servira de point de départ pour une bonne randonnée de 2 heures dans une forêt mystique parsemée de temples bouddhistes et sanctuaires shintos. La descente paraît longue et le sanctuaire Kifune en fin est finalement « banal » (seul l’escalier avec ses lampions est intéressant), le coin est sympa mais les ryokan sont hors de prix… et pour couronner le tout si vous ne prenez pas le bus (grave erreur que l’on a commise car il fallait attendre 30 minutes), vous devrez longer une route de montagne pendant 3km pour arriver à la station la plus proche.
Dommage, que l’on ne soit pas mieux récompensé pour l’effort… mais je crois quand faisant dans l’autre sens c’est mieux, car on aurait pu profiter d’un onsen bien mérité du côté de la station Kurama. :-/
Je vous recommande d’y aller plutôt à partir de Mai quand la végétation est luxuriante, ou mieux à l’automne quand les feuilles sont bien rouges… parc’que là, la végétation hivernale était un peu triste… en plus on s’est pris une tempête de neige éclair au sommet…….

PS : la p’tite a aimé la balade, ne s’est pas plainte une seule fois, ni réclamé que je la porte… sauf quand il fallait à la fin suivre la route pour aller à la station……….. pourquoi n’a-t-on pas accepté la proposition de cette vieille dame qui nous invitait à prendre sa navette bus… ;-(

Continuer la lecture de « Randonnée en montagne à Kurama »

Sanctuaire Toshogu de Nikko

J’étais déjà allé à Nikko en 2004, mais pour le 4ème livre sur lequel je travaillais encore il y a une semaine, il me fallait refaire les photos du sanctuaire Toshogu. Alors le mois dernier, j’ai pris le train avec mon camarade Vincent pour faire une petite virée d’une journée (Nikko est à environ 2 heures de train de Tokyo) histoire de parfaire ma collection de photos du site (qui plus est en 13Mpx et Raw) et essayer d’avoir un ciel bleu (ben pour ce dernier je crois qu’avec Kamakura je suis maudit !).
Sanctuaire Toshogu de Nikko
Nikko c’est LE lieu touristique aux alentours de Tokyo ! Le sanctuaire Toshogu, qui est dédié à Tokugawa Ieyasu qui réunifia le pays et fut le premier d’une longue lignée de shogun Tokugawa qui régnèrent sur le pays pendant 200 ans (jusqu’en 1868… pour en savoir plus et comprendre le Japon d’aujourd’hui, je vous recommande mon livre Traditionnel Japon qui raconte en photos le Japon de l’après 1868 !), est, vous vous doutez bien, un haut lieu historique (avec des raz de marée d’écoliers à intervalles réguliers) et de tourisme… Pas facile donc de faire des photos sans personne dessus… heureusement pour mon éditeur, Photoshop est mon ami ! 😉
Donc après 5ans (voir mon post de l’époque ici), me voici de nouveau dans la place ! Avec cette fois un timing bien serré et des objectifs clairs, puisque je savais ce qu’il fallait ramener comme éléments importants.

Alors bien sûr, ce que je vous livre sur le blog, c’est comme d’habitude sans retouches et en grosse quantité, pour vous offrir vos 10 minutes d’évasion au Pays du Soleil Levant ! L’éditeur lui n’aura au final eu le choix qu’entre 10 photos, au contraste et la colorimétrie arrangée… ainsi que (pour 2) de la retouche pour effacer le trop de monde (on en garde toujours un peu pour avoir une référence d’échelle des bâtiments). Je vous mets 2 exemples en fin de galerie.
Ce 4ème livre couvrant tout le Japon (sorte de guide voyage), sera moins réaliste (plus carte postale) que le premier (JAPON), mais visuellement très beau, dans un grand format vertical : 23x30cm… avec donc des photos doubles pages 46x30cm ! Je vous tiendrai au courant pour la date exacte de sortie début 2011.

Continuer la lecture de « Sanctuaire Toshogu de Nikko »

Shirakawa-go

Me voilà de retour, après moult reportages, Tokyo Safari, propositions de couvertures pour un 4ème livre, et autre lutte contre le piratage de ce site…
Donc retour à Shirakawa-go pour découvrir ce petit village tranquille entre 5h00 et 9h00 du matin… passé 10h00 ça grouille de monde tel Asakusa, et j’avais pris la décision de fuir l’endroit pour Takayama (c’était pas mieux mais j’y reviendrai).
Shirakawa-go
Petit ajout : Ah ! J’ai oublié de préciser que les photos d’intérieur étaient celle de la minshuku (sorte de chambre d’hôte) KIDOYA où j’étais… les autres bâtisses semi-musées étaient plus authentiques (ça sera pour un prochain post) ! Et si vous voulez vraiment une expérience d’une nuit dans une maison traditionnelle, je vous recommande plutôt celle de Chiiori : voir mon post ici.

Donc là désolé, je vous offre une tonne de photos avec plusieurs fois les mêmes maisons… mais pas aux mêmes heures, puisque j’ai fait quelques tours dans le village pour le découvrir et saisir la plus belle lumière. Donc ça va vous occuper 20 minutes à toutes les visionner, et c’est ça aussi le plaisir de ce blog 😉

Plaisir que certains n’ont plus, car le site depuis hier est blacklisté par Google & co. comme quoi il contient des virus… Ce n’était pas faux (pendant 48h) car je me suis fait pirater, et des lignes de codes malveillantes s’étaient glissées un peu partout ! J’ai fait le grand ménage, et vous pouvez voir qu’il n’y a plus de pub, car la faille ayant permis l’attaque venait de mon serveur de publicité OpenX… Et je me pose même la question de remettre des publicités sur le site, autres que pour mes propres sites/services comme les Tokyo Safari et Photos du Japon… ou pour des amis/partenaires.
En attendant que le robot de Google veuille bien refaire un tour dans le coin et me reconsidérer comme un site intéressant sans risques, j’en profite pour vous rappeler les règles de base de tout bon surf sur Internet qui sont d’avoir un navigateur et un système bien à jour, mais aussi un anti-virus efficace (vous pouvez par exemple essayer gratuitement AVAST et ainsi scanner votre PC pour détecter d’éventuels intrus).

PS : Merci à ceux qui m’avaient signalé le blacklistage, et petit conseil pour ceux à qui ça arriverait, il faut s’inscrire sur Google Webmaster pour connaître les détails des zones affectées et ainsi pouvoir agir.

Continuer la lecture de « Shirakawa-go »

Festival et marché aux physalis au temple Senso-ji d’Asakusa

Le week-end dernier, en allant rejoindre une participante pour une demi-journée de Tokyo Safari, je suis tombé par hasard sur ce marché aux physalis (hoozuki en japonais) qui se tenait dans l’enceinte du temple Senso-ji.
Jeunes japonaises blonde pendant le marché aux physalis au temple Senso-ji d'Asakusa
La jeune japonaise blonde était très charmante, j’ai juste eu un petit sursaut quand elle a souri… Je ne comprends pas pourquoi les japonais n’attachent pas plus d’importance à l’orthodontie (quand je couvrais des conférences de presse, j’ai souvent eu devant l’objectif des top-modèles avec les dents dans tous les sens) :-/

Continuer la lecture de « Festival et marché aux physalis au temple Senso-ji d’Asakusa »