Kamakura en Rétro Digital Caméra !

Direction aujourd’hui Kamakura pour profiter du temps magnifique… Ca fait quelque temps que l’idée me trottait dans la tête… Prouver que même avec un appareil photo numérique (!) tout pourri des années 90, on pouvait faire de belles photos, car ce n’est pas l’appareil qui fait le travail… du moins, qui fait pas tout 😉

Bon, sûr qu’avec un appareil photo argentique d’antan on arrive à avoir un excellent résultat… mais le défi n’était pas assez audacieux à mon goût ! Donc j’ai sorti des tiroirs mon vieux Konica QMini qui fait des photos… accrochez-vous… en 640×480 pixels (soit 0,3 Mpx) ! On est loin du 12Mpx des téléphones à l’heure actuel 😀

Alors pour ceux qui ce souviennent j’avais déjà fait une série de guide sur Kamakura ! Aujourd’hui, avec la famille on y est allé cool et on a fait Kita-Kamakura et le temple Engaku-ji, puis restaurant de tofu (excellent) juste à côté de la gare de Kamakura et très bons desserts aux chocolats dans un café, puis on a pris le bus direction le temple Hokokuji et sa fameuse forêt de bambou (là la lumière était trop faible pour l’appareil et c’est mon petit qui se l’était accaparé).

Je vous laisse admirer le résultat (bien que je trouve que les meilleures sont les portraits de mes enfants, mais je vais éviter de la poster 😉 ) ! J’ai uploadé les originaux bruts sans la moindre retouche !

Et vous, c’est quoi le plus vieil appareil photo que vous avez dans le placard ?

Japon Vu de l’Intérieur – Rencontre avec Mayuko SHIMIZU

Vous vous souvenez peut-être avoir entraperçu le prototype d’impression du livre « Japon Vu de l’intérieur » sur la partie Live du site (voir ici)… Voilà, après quelques rebondissements sur la signature du contrat avec l’éditeur japonais, le livre est enfin parti à l’impression pour une sortie dans les rayons des librairies francophones (France et pays voisins) prévue fin Septembre !
Plus qu’un simple livre d’intérieur/architecture comme il en existe plein, j’ai orienté ce livre sur l’humain et la relation des japonais avec leur maison. Et les séances photos devenaient de véritables rencontres avec des personnes de tous horizons, aussi variés que leurs habitats. Je vais partager avec vous tout l’été ces rencontres, accompagnées de photos qui ne seront pas dans le livre… et donc exclusives ! 😉
Mayuko SHIMIZU
Ma première rencontre pour le livre fut avec Mayuko SHIMIZU. Une étonnante femme « des bois », pleine de charme, élégante et distinguée. On la verrait plus arpenter les grands magasins d’Omotesando ou de Ginza que les forêts de Kamakura. Pourtant c’est proche de la nature qu’elle se sent le mieux.
Cette « Princesse Mononoke » des temps modernes est une tisseuse réputée, utilisant ses propres colorants créés à partir de ce que la nature avoisinante lui offre, pour produire de magnifiques tissus de kimonos sur un imposant métier à tisser, qui insuffle la vie à la maison.
J’ai vraiment été sous le charme de cette femme, qui mélange fragilité et douceur de l’artiste avec force et concentration de la tisseuse… Impressionnant comment elle changeait dès que son métier à tisser se mettait à faire vibrer la maison, la plongeant dans un autre univers où seuls les fils de soie tel des lignes de vie (j’ai en tête un épisode d’Ulysse 31) existent……….

J’ai créé une page Facebook (oui, encore une…) dédiée au livre, alors si vous voulez avoir quelques exclus avant tout le monde, n’hésitez pas à cliquer sur le bouton « j’aime » à gauche du titre : cliquez ici pour aller sur la page fan !

Continuer la lecture de « Japon Vu de l’Intérieur – Rencontre avec Mayuko SHIMIZU »

Visite guidée à Kamakura : sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gu et enfin le temple Kofukusan Kencho-ji

Pour conclure la journée guidée à Kamakura, je vous propose de prendre, après avoir visité le temple Kosoku-ji, la très charmante ligne de train Enoden (souvenez-vous de ce post là) pour rejoindre son terminus à Kamakura, et marché au milieu de la foule de la rue commerçante ou suivre tranquillement l’allée de cerisiers, jusqu’au sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gu, célèbre pour son magnifique arbre millénaire… qui malheureusement n’est plus depuis quelques semaines (il trônait à gauche de l’escalier).
Tsurugaoka Hachiman-gu
Je vous recommande le petit sanctuaire à droite au milieu du plan d’eau… j’avais fait de superbes photos de ses drapeaux !
Après avoir gravi les marche du Hongu, redescendez par la gauche pour suivre la route qui va au temple Kofukusan Kencho-ji (connu pour sa représentation de celui -le moine bouddhiste Bodhidharma est arrivé d’Inde en Chine ou il créa l’école Chan qui deviendra l’école Zen au Japon- qui a inspiré les célèbres Daruma -tiens, je n’ai semble-t-il jamais parlé de ces fameux bonhommes rouges dont on dessine la pupille de l’œil en début de projet et l’autre une fois le but atteint pour porter bonheur…-).
Et enfin rejoignez la station Kita-Kamakura pour rentrer, après cette riche journée de marche, à Tokyo ! 😉

PS : désolé pour la qualité des photos… j’ai pris ça vite fait avec mon p’tit Ixus alors que je guidais un groupe pour une agence de voyage.

Continuer la lecture de « Visite guidée à Kamakura : sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gu et enfin le temple Kofukusan Kencho-ji »

Visite guidée à Kamakura : Kotoku-in le Grand Bouddha et Kosoku-ji la caverne aux Jizo

L’interlude Japan Expo étant fini (j’espère que vous avez bien profité de la promo), nous revoici sur la route de Kamakura !
Shibuyettes devant le Grand Bouddha du Kotoku-in à Kamakura
Après avoir cassé des assiettes et fait fructifier votre argent au Zeniarai Benzaiten, vous continuez le chemin en direction du Grand Bouddha (dont j’avais déjà fait un post ici), et si le cœur vous en dit vous pouvez faire un crochet au sanctuaire Sasuke Inari qui est une version « light » du sanctuaire Fushimi Inari Taisha de Kyoto (on ne l’a pas fait)… après Kotoku-in et son fameux Grand Bouddha (en vous souhaitant de réussir des photos avec un ciel bleu… moi je suis maudit…) direction, à deux pas de là, le temple Kosoku-ji (construit sur l’emplacement de l’ancienne résidence du samurai Mitsunori) qui a la particularité d’avoir une superbe vue, un bouddha doré (mais interdit de prendre des photos, j’ai fait celui d’à côté), un tourniquet à soutras (maintenant il est bloqué mais la dernière fois que j’y étais allé il fonctionnait… voir mon post ici), des milliers de Jizo et une caverne/grotte (ancienne prison où furent incarcérés des disciples du bouddhisme de Nichiren).

A part ça, il fait chaud et humide, et les Tokyo Safari de cet été vont être rudes… d’autant que tous les jours sont bookés jusqu’au 20 Août……. ^^x

Continuer la lecture de « Visite guidée à Kamakura : Kotoku-in le Grand Bouddha et Kosoku-ji la caverne aux Jizo »

Visite guidée à Kamakura : choix de route

Alors à partir de là, vous avez soit le choix d’aller en direction du grand sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gu (en faisant une halte au temple Kencho-ji), soit traverser la montagne pour rejoindre le Grand Bouddha (Kōtoku-in).
Bon je vous présente le chemin par la montagne et reviendrai sur l’autre plus tard. 😉
Friche au Japon
Alors je ne sais pas si ce jour là on a pris le chemin le plus court (on pouvait semble-t-il emprunter un plus direct, en continuant la route qui passait devant le temple Jochi-ji… mais on n’a pas oser tenter l’aventure), mais mis à part au début dans le village (autour de la station Kita-Kamakura) où c’était sympa de passer de ruelles en ruelles, le reste c’était de la route classique et une bonne petite montée, avant enfin d’arriver au bout d’un quart d’heure sur d’autres lieux mystiques… comme cette pierre (Masaru Ishi) sur laquelle on jette des petites assiettes pour chasser le malheur… ou conjurer les scènes de ménage à la maison 😉
Après on redescend sur le sanctuaire Zeniarai Benzaiten, qui permet de fructifier son argent, et dont j’ai fait un post il y a peu ici même.

Continuer la lecture de « Visite guidée à Kamakura : choix de route »

Visite guidée à Kamakura : temple Jochi-ji

Après avoir visité le temple Fugenzan Meigetsu-in, il suffit de passer de l’autre côté des voies de chemin de fer pour accéder au temple Jochi-ji. Ce dernier fait parti des cinq fameux temples du zen bouddhiste, et il est surtout connu pour ses statues représentant les divinités bouddhique que sont Amida (Amitabha), Shaka (Sakyamuni) et Miroku (Maitreya), que l’on voit de gauche à droite sur ma photo numéro 6.
statue de pierre de Miroku ou Maitreya
Il y avait une statue de pierre de Miroku (je ne suis pas sûr) qui semblait attirer toutes les attentions près du cimetière dans une sorte de caverne, beaucoup de femmes lui caressaient le ventre, le doigt et d’autres parties du corps… je ne connais pas la signification, mais après avoir touché son ventre, mes douleurs à l’estomac (petit coup de froid) ont disparues… après à chacun de voir l’influence divine ou psychologique.
Le temple est petit et n’a rien d’extraordinaire (il semble d’ailleurs un peu boudé des touristes), alors à moins que la grotte dans laquelle je n’ai osé m’aventurer cacherait quelque chose d’incroyable, vous n’y ferez qu’un bref crochet.
A noter que juste à côté il y a le petit temple Shokozan Tokei-ji (on n’y est pas allé) qui a la particularité d’être dédié aux femmes voulant divorcer ou l’ayant déjà fait, et qui auraient bien besoin d’un petit coup de main divin 😉

Continuer la lecture de « Visite guidée à Kamakura : temple Jochi-ji »

Visite guidée à Kamakura : temple Fugenzan Meigetsu-in

En sortant du Engaku-ji, partez sur la gauche pour enchaîner quelques mètres plus loin avec le temple Fugenzan Meigetsu-in, connu surtout pour ses hortensias et dont j’avais fait un post en pleine floraison ici.
Temple Fugenzan Meigetsu-in
L’autre attrait est la petite salle de méditation avec une ouverture ronde sur le jardin, dont le plan d’eau est normalement couvert d’iris (à la bonne saison). On fait rapidement le tour, mais le but de ce temple/jardin est surtout d’y faire de longues poses, d’y savourer du thé, pour en apprécier les différentes compositions paysagères.

Continuer la lecture de « Visite guidée à Kamakura : temple Fugenzan Meigetsu-in »

Visite guidée à Kamakura : temple Engaku-ji

Le mois dernier je vous parlais d’un temple à Kamakura, ce dernier faisait partie d’une journée guidée spéciale là-bas. Et comme certains d’entre-vous s’intéresse peut être à y faire un tour lors de leur passage à Tokyo, voici en plusieurs posts un parcours qui pourrait vous plaire !
Visite guidée à Kamakura : cloche du temple Engaku-ji
Première étape descendre à Kita-Kamakura (une station avant Kamakura), là vous serez directement au pied du temple Engaku-ji. L’endroit est sympa (en même temps c’est l’un des gozan -5 grands temples de Kamakura-) et les bâtiments/jardins sont assez mignons, mais la seule véritable attraction est sa grande cloche en haut d’une colline au dessus du cimetière (on passe assez facilement à côté).
On fait le tour en moins d’une heure sans se presser.

Continuer la lecture de « Visite guidée à Kamakura : temple Engaku-ji »

Sanctuaire Zeniarai Benzaiten, pour gagner plus en travaillant moins !

Oui, comme en ce moment je gagne de moins en moins en travaillant pourtant plus… merci à l’Euro qui se casse la gueule face au Yen… je me suis dit que le seul moyen d’endiguer la brèche qui se forme dans mon compte en banque, était de demander l’aide d’une force divine (c’était moins violent que d’aller expliquer de façon claire aux p’tits c#$& de traders qu’ils sont en train de mettre du monde dans la m@#%&…) !
Sanctuaire Zeniarai Benzaiten
Donc direction le sanctuaire de Zeniarai Benzaiten, perdu dans la montagne entre le temple Kotokuin (et son célèbre Daibustu -Grand Bouddha- voir mon post ici) et la station Kita-Kamakura (où je recommande de descendre plutôt que d’aller directement à Kamakura -20 minutes à pied-). Là bas, une fois que vous aurez trouvé l’entrée discrète creusée dans la roche, vous y trouverez, en plus des écureuils et autres boutiques de souvenirs/grigris shinto, une grotte à l’eau magique qui multipliera vos pièces et billets ! Alors après je ne sais pas si l’on peut faire un combo en purifiant l’argent puis en l’utilisant pour acheter un des porte-bonheur shinto du sanctuaire… les moines diront que oui ! Eux, pour sûr, la source magique leur multiplie les billets de Yens :-p
Bon en espérant que ça marche, et que le dieu Bloomberg (nom des consoles de trading) sera attentif à mes prières 😉

PS : j’avais déjà parlé de ce sanctuaire ici, souvenez-vous… c’était il y a presque 5 ans !
PS2 : pour la petite histoire, j’ai découvert quand j’ai mouillé mon billet, qu’il y avait une sorte de « 8 » inscrit dessus au crayon à papier… étrange… est-ce un signe ? 😉

Continuer la lecture de « Sanctuaire Zeniarai Benzaiten, pour gagner plus en travaillant moins ! »

Meigetsu-inn, le temple aux hortensias à Kamakura

Bon, on avait prévu de faire la tournée des temples du coin, et pourquoi pas même aller à pied jusqu’à Kamakura… mais finalement et comme souvent avec un enfant, nos plans ont complètement changé, et la visite fut assez brève… j’en ai même loupé la superbe fenêtre ronde du temple Meigetsu…….
Yuna au milieu des hortensias au temple Meigetsu-inn à Kamakura
Bon j’ai quand même rapporté quelques sympathiques photos d’hortensias, qui est la fleur la plus présente à Kamakura (qui du coup est LE spot photo pour cette fleuraison… ce qui explique le monde). Ah oui, ce samedi circulait un vieux train sur la ligne, et du coup les Densha Otaku étaient très nombreux, cherchant le meilleur spot photo… jusqu’à prendre des risques inconsidérés en se glissant dans des endroits pas vraiment prévus à cet effet…

Continuer la lecture de « Meigetsu-inn, le temple aux hortensias à Kamakura »