Passionné de photo

Je guide souvent des passionnés de photo, en même temps c’est logique vu que mon Tokyo Safari est très orienté photo justement… mais Florent que j’ai eu le plaisir de guider fin Avril était aficionados de l’argentique ! Son sac était plein d’appareils plus fascinants les uns de que les autres, comme ce Gaoersi 617 (format 6x17cm) avec un objectif Nikon SW90mm f4.5… de quoi faire d’incroyables panoramiques.
Salaryman dans une ruelle de Shinjuku à Tokyo
Désolé d’avoir été un peu absent ces derniers temps… je vais essayer de me rattraper, et la saison des pluies me motivera très certainement à ne pas trop mettre le nez dehors, de quoi avoir le temps de trier la tonne de photos et d’écrire moult articles.
A très vite ! 😉

PS : ça me rappelle qu’il faut que je fasse un forum pour que les participants aux Tokyo Safari exposent leur travail de la journée avec moi 😉

Continuer la lecture de « Passionné de photo »

Une journée ordinaire à chasser les Sakuras vol.3

Amusant comment je croise tous les matins ces petits jeunes fraîchement diplômés et plein d’espoirs pour la nouvelle carrière qui les attend… s’ils ont fait le bon choix d’entreprise bien sûr !
C’est en effet en ce moment (l’année scolaire débutant en Avril au Japon… pour coïncider avec les Sakura) qu’est la période de stages (qui se fait après l’université et non pas pendant le cursus scolaire), marquant le début d’une nouvelle vie dans un costume sombre, qui ne restera pas bien frais et neuf longtemps, très vite… trop vite… imbibé des effluves d’alcool qu’impose le relationnel dans une compagnie nippone (à noter que selon les dernières statistiques les femmes ont dépassé récemment les hommes dans la consommation d’alcool), dans les réunion du soir… Oui, les japonais travaillent tard, c’est un fait ! Mais étonnement les réunions qui les retiennent si tard se font toujours dans l’Izakaya du coin…
Jeunes étudiants japonais découvrant le monde du travail pour leur stage après l'université
C’est là toute la force des Sakura (cerisiers en fleurs) que de révéler au grand jour cet état de fait ! Ah oui, ceux qui sont en ce moment au Japon, découvre encore un beau contraste, dont est capable le pays, entre la splendeur de la nature quand on lève la tête dans les branchages des cerisiers, et la triste (ou joyeuse) condition humaine sous l’effet de l’alcool quand on regarde à leur pied… :-p

PS : désolé pour les blancs en ce moment sur le blog… je suis dans les dernière ligne droite du 3ème livre et j’ai un emploi du temps chargé de Tokyo Safari ! Mais n’oubliez pas d’aller sur la section Live qui est mise à jour quotidiennement 😉

Continuer la lecture de « Une journée ordinaire à chasser les Sakuras vol.3 »

Bounenkai et Junk Food nippone à volonté

Comme promis, je suis sorti aujourd’hui faire un peu de photos…
Comme d’habitude quand la météo le permet, j’ai pu voir par la fenêtre du train, le magique Fuji san (Mont Fujiyama pour les non initiés 😉 ) dessiner sa splendide silhouette à l’horizon. Après un petit changement, me voici en plein coeur de Tokyo pour rejoindre des clients qui m’ont gentiment invité à leur petit Bounenkai (repas de fin d’année souvent accompagné d’un discours d’encouragement du patron et servant à motiver les troupes pour la nouvelle année qui s’annonce). Je pensais faire des photos, mais ils étaient tous en tenue relaxe et ça faisait un petit groupe de 5 dans un restaurant vide (oui, le restaurant était réservé à partir de 8h00 pour un gros Bounenkai d’une société avec quelques dizaines de salariés… les grosses compagnies réservent des hôtels entiers ! Souvent à Hakone : un onsen l’hiver y’a rien de mieux !).
Bounenka dans un Izakaya style Japon des années 60
Bref, on a enchaîné après dans un petit Izakaya très stylé mi ère Showa (1926-1989… plutôt années 60), dont le principe était sympa, puisque chaque boisson donnait le droit de se servir à volonté en Junk Food années 60′ (chocolats, marshmallow, bonbons, chips, calamars séchés & co.) qu’adoraient les enfants japonais (encore aujourd’hui d’ailleurs), replongeant mes clients dans leur enfance… Ils étaient touchant 😉
Bon, j’ai été plutôt prudent (j’suis pas fan de tous ces trucs aux saveurs artificielles), bien que forcé à tester leurs bonbons préférés aux faux airs de LSD 😯

PS : ce qui est dommage avec ce genre d’endroit, c’est que d’un peu plus près, ou au toucher, on voit de suite que c’est du faux… jusqu’à la boîte aux lettres rouge à l’entrée qui est en plastique…
Et pour ceux qui se poseraient la question, les cailloux roses à la fin sont du sel de l’Himalaya.

Continuer la lecture de « Bounenkai et Junk Food nippone à volonté »

J’ai trouvé mon frère jumeau japonais !

Ceux qui me connaissent vont comprendre rien qu’en voyant la photo LOL
Bon je vous rassure, je ne laisse plus pousser mon bouc comme ça 😉
Resto biker fruit de mer à Shinjuku
Pour ceux que ça intéresse de manger des fruits de mer, cet Izakaya est dans le coin de Shomben Yokocho (là où y’a plein de yakitori, derrière la voie de chemin de fer)… et sous ses faux airs de biker le gars est très sympa et les serveuses charmantes… bien que flippantes quand on les voit manipuler les ciseaux sauvagement pour couper un gentil petit coquillage.

Continuer la lecture de « J’ai trouvé mon frère jumeau japonais ! »

Alcatraz E.R. Hospital

Dans la série restaurant à thème, il y a le célèbre Alcatraz E.R. qui reste un incontournable avec sa thématique prison/hôpital psychiatrique, malgré qu’il soit un peu passé de mode (il n’y a plus foule devant le restaurant)…
Alcatraz E.R. Hospital
Bon, autant l’intro nous mettait bien dans l’ambiance, autant ça s’est petit à petit essoufflé, pour se transformer en un simple Izakaya (avec la nourriture servie dans des plats ou avec des accessoires « exotiques » tout de même) avec ponctuellement quelques rares shows (genre évasion d’un détenu). En fait je crois que Kei (que vous avez tous reconnu) faisait plus flipper le « professeur fou » que l’inverse… du coup le pauvre n’a pas osé entrer dans notre cellule pour nous faire peeeuuuuuurrrrrr….
Bref, c’était amusant et pour 3000 Yens par personne boissons et nourriture à volonté… je crois qu’on leur a fait une bonne frayeur quand ils ont vu comment on alignait les plats et boissons…

Continuer la lecture de « Alcatraz E.R. Hospital »

Restaurant à thème et débacle gouvernementale

Ce week-end on a essayé un restaurant proposant des plats asiatiques… oui, histoire de changer……. :-p
Bref, raviolis vapeur, soupe citronnelle et autres étaient de la partie… Tout ça pour dire qu’au Japon on a en gros 5 catégories de restaurants :
– les chaînes (qui peuvent être aussi catégorisées en junk food, fast food, family restaurant…)
– les popotes de grand mère
– les Izakaya
– les restaurants que l’on dira classiques
– les restaurants à thèmes (qui font aussi partie de chaînes souvent)
Monsoon Café
Nous étions donc dans cette dernière catégorie… Ils offrent généralement un cadre romantique ou amusant, mais la nourriture est quasiment toujours moyenne, de type chaîne… Ce qui fait que bien que l’on était heureux d’être en amoureux dans le cadre néo-colonial asiatique de ce Monsoon Café, on regrettait notre petit Thaï Royal du 13ème arrondissement de Paris 😉

Quand on est arrivés chez les grand-parents pour récupérer la p’tite… le spectacle continuait avec une sacrée baffe pour le gouvernement actuel (en rouge), lors des élections de Tokyo… pulvérisé par l’opposition (en bleu), Aso a décidé de dissoudre l’assemblée (tient ça me rappelle quelques bons souvenirs lointains). Mais le plus drôle c’est que quand je demande comment ça va se passer et quand il faudra voter… personne ne sait ! En fait jamais personne ne sait où, quand, comment voter… et les premiers ministres semblent changer et être choisis plus par action divine que par réel choix du peuple… c’est p’t’être pour ça que c’est toujours les mêmes… fils de ministres depuis des générations…

Continuer la lecture de « Restaurant à thème et débacle gouvernementale »

Les coins secrets de Shinjuku, Shomben Yokocho et Golden Gai

Aujourd’hui je vous invite à me suivre dans un Shinjuku que peu connaissent… un Shinjuku perdu dans l’espace temps…….. Regardez attentivement l’oeil de Yoshiko Miyashita et découvrez le Shinjuku de… la quatrième dimension ! Tindindindin tindindindin…
Ca y est, les plus jeunes d’entre-vous pensent encore que j’ai pété un plomb… hum… les autres comprendront le rapprochement avec nos programmes TV d’antan LOL
Shinjuku secrets
Tokyo regorge de ces lieux hors du temps qui coincés entre 2 immeubles, nous plongent dans un Japon oublié ou qui ne tardera pas à l’être définitivement quand les derniers occupants auront rendu l’âme, laissant la place libre aux promoteurs.
Alors, avant que tout ceci ne disparaisse, glissez-vous entre les immeubles, derrière les voies de Skinjuku station à Shomben Yokocho (coin des Izakaya pas chers) ou encore suivez le chemin boisé (ancienne voie de chemin de fer) jusqu’à Golden Gai (je reviendrai sur ce sujet avec des photos de nuit quand le lieu s’éveille), quartier aux centaines d’Izakaya de bars (à consonance Izakaya 😉 ), qui reçoivent quotidiennement la glace en bloc comme autrefois.

Continuer la lecture de « Les coins secrets de Shinjuku, Shomben Yokocho et Golden Gai »

Hideki san, the Izakaya Master !

Ce qui est bien au Japon, c’est que l’on peut vite trouver ses petits « chez soi ». Quand on est étranger et que l’on va là où il y en a jamais, il suffit de retourner 2 ou 3 fois pour être considéré comme un habitué.
Mon p’tit Izakaya (endroit où l’on boit -surtout- et mange avec les collègues le soir) est tenu par l’excellent Hideki, qui vous saluera comme un karatéka (s’en est un ancien), et avec qui vous ne pourrez que sympathiser ! Comme tout Izakaya qui se respect, il faut avoir du courage pour y entrer (les meilleurs, sont toujours dans les caves, les rues coincées derrière les immeubles, dans de vieilles baraques en bois et tôle tremblantes…)… ou devrais-je dire de la chance ! Car en effet, il faut chercher pour trouver ces lieux authentiquement japonais.
Hideki san, the Izakaya Master !
Bref, quand vous passerez à Tokyo, je vous y emmènerai… en échange de l’addition 😉

Continuer la lecture de « Hideki san, the Izakaya Master ! »

Les Sakura c’est déjà fini…

… magnifique spectacle éphémère que la floraison des Sakura (cerisiers… est-il encore nécessaire de le préciser ? 😉 ) au Japon. Une semaine d’extase, puis piouf, un coup de vent et c’est fini maintenant… Voilà pour vous quelques photos souvenir, en attendant l’année prochaine…
Sakura et la salarywoman
Nan… rassurez-vous… c’était mon p’tit joke du 1er Avril LOL
Certes le vent souffle fort mais les fleurs tiennent bon… cependant il est claire que l’apogée de la floraison est en ce moment même et que dans 2 semaines, on aura plus droit qu’à un jolie tapis de pétales blancs… sur Tokyo je précise… ayant été à Hakone vendredi dernier, aucun cerisier en vu n’était encore fleurie.

PS : désolé pour le blanc d’hier, on a fait un p’tit Izakaya (Yakitori) avec tout le monde du bureau le soir… et pour une fois, je n’avais pas d’appareil photo sur moi rePS : si quelqu’un a une solution (gratuite) pour ouvrir les fichier RAW fait avec un Pentax K20D, je suis preneur (ayant fini mon test l’appareil est retourné chez le fabricant… et je n’ai pas eu la bonne idée d’installer leur CD avec la suite logiciel)…

Continuer la lecture de « Les Sakura c’est déjà fini… »

Une autre idée de l’expression "manger sur le pouce" au Japon…

Voilà ce que l’on appelle « manger sur le pouce » au Japon… en 15 minutes chrono (déjà que j’avais pas pu profiter des petits fours de la conférence Panasonic… mais là j’avais encore le Cochon Vert derrière moi pour foutre la pression…)… c’était juste avant d’aller à la conférence de presse Ferrari (j’en profite pour faire un clin d’oeil à Jean Todt qui a répondu on ne peut plus clairement à la question de notre Green Ping national LOL )…
L'Izakaya du midi
Et c’était très bon, soit dit en passant 😉

PS : je cherche actuellement quelqu’un pour me faire la traduction (et pourquoi pas, corriger mon français) des billets du blog en anglais (voir d’autres de mes sites)… de préférence quelqu’un qui a un anglais de type natif afin de retranscrire correctement le seconde degrés et l’atmosphère… atmosphère… est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ! (certains reconnaîtront la scène mythique)… 😉
Ca sera rémunéré, mais bon, ça sera pas la folie non plus 😉

Continuer la lecture de « Une autre idée de l’expression "manger sur le pouce" au Japon… »