Osaka de jour, un condensé de Tokyo… avec un château en plus !

Quand on a souvent visité une ville, on pense la connaitre, on a ses p’tites adresses… On se dit qu’on est comme un poisson dans l’eau, et on n’a pas l’idée d’utiliser les services d’un guide… J’aurais mis du temps avant de tester l’Osaka Safari de mon jeune Padawan qu’est Angelo. Pour notre journée ensemble, je lui ai laissé carte blanche, avec comme seul mot d’ordre : faire plein de jolies photos (en même temps c’est l’idée que j’ai eu pour la base des Japon Safari)… Naïvement, je pensais qu’on allait plus discuter que vraiment explorer Osaka que je connaissais… enfin… que je pensais connaître…
Château d'Osaka - Osaka Safari
A peine avions nous commencé qu’un constat sautait aux yeux… J’avais beau être venu une dizaine de fois à Osaka, il était évident que je n’y étais jamais allé !!! J’avais les grandes lignes, mais tous ces petits à côté qui font la vie d’un lieu et permettent de relier tous les points pour former un tout, m’étaient étrangers (comme ces dessins dans les mag d’été où il faut relier les points dans l’ordre pour découvrir ce que c’est)… On passait d’un lieu à l’autre comme par magie, tout était fluide, je me laissais guider, porté par nos conversations… Tout semblait nouveau (et quasiment tout l’était), je redécouvrais la ville ! Je prenais une photo en me disant que c’est super beau, et quelques minutes plus tard je me rendais compte que j’étais déjà venu ici, mais j’avais complètement loupé cet angle de vue qui sublimait le lieu ! Et c’est là que j’ai compris l’avantage de faire appel à nos services de Safari, on connait nos villes par cœur, on les a écumées dans tous les sens, et forcément tous les bons p’tits coins, les bons angles de vue… etc… n’ont plus de secret pour nous ! Je comprends mieux pourquoi ceux que j’emmène à l’aventure dans Tokyo, ne veulent pas s’arrêter… quitte à avoir les pieds en sang le soir… C’était pareil pour moi ce jour là… et j’ai eu le dernier train pour Tokyo in-extremis sans diner…
Faire ce Safari avec Angelo m’a ouvert tout simplement les yeux sur mon propre travail… on ne guide pas, on ouvre des portes ! Une nouvelle vision… C’est ce qui fait de nos Safari quelque chose d’unique, quasi impossible à décrire… loin du gars avec un petit drapeau, bien au delà d’un parcours dans la ville, on invite à sentir battre le cœur de cette dernière, partager des moments de vie nippons, tout en immortalisant ces instants magiques en photos. Et si ce déclic en moi s’est produit à Osaka, c’est parc’que le lieu est proche de mon terrain de jeu qu’est Tokyo. Pour faire simple, Osaka est un concentré de Tokyo ! Tout y est ! On a les vielles demeures, les bâtiments modernes, la bonnes ambiance des Shitamachi (« quartier d’en bas », ou vieux quartiers) quasi à l’échelle de la ville tant les gens d’Osaka y sont cool, il y a même un Akihabara (où en plus du Super Potato -oui comme à Tokyo- les maids tellement peu habituées à voir des étrangers ne réagissent pas violemment si vous osez les prendre en photo), un mini Kappabashi (quartier des ustensiles de cuisines), quartier de l’amusement… etc… Il y a même un château (contrairement à Tokyo qui a perdu le sien il y a 360 ans) ! Bref, Osaka de jour est un super terrain de jeu pour la photo, sans avoir à courir pour aller d’un point à l’autre !
Je n’étais pas au bout de mes surprises lorsque la nuit est tombée… Mais ça c’est une autre histoire et ça sera dans mon prochain post 😉

Pour suivre les aventures d’Angelo, c’est ici : www.horizonsdujapon.com
Pour vivre l’aventure ! C’est là : www.osakasafari.com

PS : j’ai hésité à mettre comme illustration de l’article la photo avec écrit « Osaka » au dessus de plein de dessins… Vous voyez de laquelle je parle qui est dans la galerie ? Ceux qui ont fait l’Osaka Safari comprendront 😉

Continuer la lecture de « Osaka de jour, un condensé de Tokyo… avec un château en plus ! »

Le château d’Hiroshima

Continuons la balade dans Hiroshima avec son meilleur guide : Yann (dit L’Oeil Du Tako), pour aller à la rencontre de ses habitants, faire de la randonnée en montagne et sans oublier les classiques comme aujourd’hui : le château d’Hiroshima !
Château d'Hiroshima
Bon, la journée était bien plus riche en découvertes, mais ça je vous laisse le soin de le découvrir avec Yann 😉
Aussi j’ai découpé la journée en plusieurs posts tant Yann nous a montré plein de choses (ah oui, je dit « nous » car je squattais l’Hiroshima Safari de Audrey et Simon). Donc j’ai déjà fait le Dôme d’Hiroshima, je posterais après la nuit à Hiroshima et enfin un post spécial Miyajima… et oui, tout ça en une journée (et encore je ne vous dis pas tout) ! 😉

Continuer la lecture de « Le château d’Hiroshima »

700 photos du Japon pour 2012

Voilà, nous sommes le 31 Décembre 2012 et je fais enfin ma rétrospective photo de l’année écoulée ! Et c’est pas moins de 700 photos (« best-of » de mon Instagram) qui vous attendent dans la galerie de ce post pour résumer mon année 2012 au Japon ! Difficile de faire moins, car il faut dire que c’était une année très riche en évènements, découvertes, voyages à travers le Japon, rencontres… etc… Une sorte de renouveau après une année 2011 bien sombre.
Les voyageurs sont revenus en nombre au Pays du Soleil levant, et la météo leur a été très clémente (je n’ai eu qu’une dizaine de Tokyo Safari sous la pluie/bruine dont seulement 3 où il pleuvait vraiment !) ! J’ai eu cette année la chance et l’opportunité d’aller à Okinawa (accompagné en plus par 2 ex-miss Japan), Hokkaido (accompagné/poussé pour ma première sur des ski par le non moins excellentissime Daniel et sa femme), dans les Alpes japonaises (ski et petit tour à Matsumoto revoir le château et découvrir les champs de wasabi), Niigata et l’île Sado……. tout ça avec pour conclusion un trip automnal à Kyoto, Hiroshima et Miyajima où j’ai pu revoir mes disciples qui sont devenus les meilleurs guides du Japon (Yann l’homme des bois et Angelo le magnifique), ainsi que l’ami Thomas (l’homme au Bento qui monte qui monte… il finira bien par avoir une compagnie aérienne un jour) et de nouveau Daniel (Kyoto est sa maison).
L’année 2012 aura aussi été très riche humainement parlant, avec bien sûr les nouveaux Safaristes et « les habituées » qui sont revenus, que je remercie tous très chaleureusement ! Mais aussi d’innombrables rencontres avec des japonais, ainsi qu’une communauté francophone 2.0, qui jusqu’à maintenant n’était pour moi que virtuelle… difficile de tous les citer, mais je regrette déjà l’absence d’Alex & Delphine rentrées au pays du fromage, dont j’arrivais enfin à prononcer le nom de leur blog Issekinicho, j’espère faire des explorations du pays avec Jordy l’expert des friches et revoir tous les autres (Sophie, Adrien, Mehdi…) en 2013 !



Beaucoup de travail aussi en 2012, avec la création des Hiroshima Safari, Osaka Safari et Yokohama Safari ainsi que la communication autour (nouveau logo, nouveaux sites, flyers, cartes de visites… etc… merci à Yann et Angelo pour leur travail !). Du coup je n’ai pas sorti de nouveaux livres, mais j’ai travaillé énormément sur la photos (je donne notamment des cours aux japonais), signé quelques articles pour des magazines, fait la couverture d’un journal national nippon… etc…
J’ai aussi pris un tournant au niveau matériel, car j’ai quitté Canon (après plus de 10 ans car déçu par leur politique marketing bridant leurs appareils ! Ils changent qu’une seule chose à chaque nouvelle version : 5D -> 5D MkII -nouveau capteur- -> 5D MkIII -nouveau AF-… et en plus faut que Nikon sorte d’abord un appareil pour que Canon présente le sien… qui sortira plusieurs mois après…) pour Nikon (qui grâce à leur alliance avec Sony, qui monte en puissance -vivement le NEX7 fullframe-, nous offre des appareils de qualité qui poussent le monde de la photo vers le haut)… un choix difficile, car je n’aime pas du tout l’ergonomie des Nikon et que tout soit « à l’envers », et je ne suis pas fan de leur optiques… mais ça me fait du bien d’avoir de nouveau à réfléchir/réapprendre la façon de prendre la photo. J’aime le challenge 😉

Bref, une année incroyable se termine et j’espère que 2013 sera de la même trempe (déjà plein de projets en cours) ! Après tout on a survécu à la fin du monde… LOL
BONNE ANNÉE A TOUTES ET A TOUS !!!

Continuer la lecture de « 700 photos du Japon pour 2012 »

Sapporo Snow Festival : Festival des Neiges de Sapporo

Le Sapporo Snow Festival est très certainement l’image qui revient le plus souvent lorsque l’on parle de la ville de Sapporo voire même de la région d’Hokkaido. Donc mon objectif pour ce voyage était clairement de faire le plein de photos du festival des neiges de Sapporo !
Sapporo Snow Festival - One Piece
A ma grande surprise, bien que le festival occupe toute l’avenue, on en fait assez rapidement le tour (à condition de ne pas se vautrer par terre… car ça glisse !), les œuvres majeurs n’étant pas très nombreuses…les sculptures de neige gigantesques comme la représentation des personnages de One Piece et autres ne sont qu’au nombre de 5 (dans l’ordre depuis la Sapporo Tower : vie de l’océan, temple chinois de glace, Taj Mahal, château japonais et enfin One Piece), le reste est souvent fait par des étudiants (passe encore) ou des amateurs (certaines sont tellement mal faites que c’est super drôle à voir), et un tiers est occupé par des activités comme le show de snowboard, une patinoire, scène de spectacle…
Mais il faut savoir que comme les premières sculptures de neige souffrent généralement et commencent à fondre, pour pouvoir capter un public pendant toute une semaine, quelques jours après le début du festival, d’autres œuvres apparaîtront… comme celles pour le concours international de sculptures, avec là des choses vraiment pro (le superbe dragon de neige fait par l’équipe de Hong Kong a gagné le premier prix ! Et ça se comprend, j’avais flashé dessus dès la conception que vous pouvez voir dans la galerie).
Bref, comptez 2 heures pour faire le tour du Sapporo Snow Festival, sans oublier 2 autres heures pour admirer les animations nocturnes et autres illuminations ! En fait, c’est un festival que l’on se doit de vivre en 2 temps… de jour et de nuit (beaucoup plus féerique) !
Attention à 22h00 extinction des lumières !

PS : il faut savoir que les grandes sculptures de neige sont faites par l’armée japonaise !

Continuer la lecture de « Sapporo Snow Festival : Festival des Neiges de Sapporo »

Parc national d’Azumino, montagne d’Omachi et Matsumoto

Le dernier périple hivernal avant de rester à la maison au calme (enfin faut espérer) s’est fait en famille. On est parti rendre visite à la belle famille à Matsumoto et l’on en a profité pour goûter au divers joies de la neige… marche en forêt, luge, labyrinthe de glace, ski et onsen (mais comme vous me connaissez c’est plutôt mes miss qui en ont profitées) 😉
Comme pour les 2 dernières aventures je vous livre aujourd’hui le Live pris avec l’iPhone avant de revenir dans le détail et avec des photos plus « pro » dans quelques jours 😉
Parc National d'Azumino / Alpes Japonaises / Nagano
Cliquez sur « Voir toutes les photos » pour découvrir la chronologie…

Continuer la lecture de « Parc national d’Azumino, montagne d’Omachi et Matsumoto »

Les photos du Awa Odori de Tokushima

Je vous avais déjà parlé/montré plusieurs fois le Bon Odori (comme ici), danses que l’on fait généralement en Août pour honorer la mémoire des morts. Je vous avais aussi montré quelques Awa-Odori, toujours dans l’esprit d’honorer les morts mais pratiqués par des groupes « professionnels » et entraînés, le plus marquant était celui du Koenji (voir ici et ) qui est le deuxième plus grand festival de danses traditionnelles du Japon !
Et bien si cet été j’étais allé à Tokushima… c’était pour voir celui qui est le premier grand festival de danses folkloriques Awa… et qui en est à l’origine !
Tokushima Awa-Odori
La ville de Tokushima (dont l’ancien nom est Awa) à vu naître en 1587 la première forme de la danse Awa-Odori, en effet, pour fêter la construction du château de Tokushima le seigneur Hachisuka Iemasa (1558-1638) décida d’offrir à tous les habitants de la ville du saké. Pendant que les festivités allaient bon train, les gens se mirent à danser… mais sous l’effet de l’alcool leur démarche vacillante donna un style particulier aux danses qu’ils exécutaient… ce qui créa le style des danses d’Awa-Odori et le côté festif qui les accompagne 😉
Ils faut savoir qu’une fois les nombreux danseurs (le festival compte sur les 4 jours plus de 100 000 danseurs !) passés, pendant leur long défilé de plusieurs heures où les groupes de différentes régions du Japon se succèdent, tout le public sera invité à les rejoindre et danser tous ensemble dans une bonne humeur ambiante !
Dommage, comme on était en plein marathon découverte et que les hôtels étaient tous complets (plusieurs semaines à l’avance pour la ville elle-même, ainsi que celles alentours !), on a dû rapidement prendre un train bondé qui nous a amené à Takamatsu où un hôtel pour jeunes travailleurs nous attendait…

En tout cas, même si je ne suis pas super satisfait des photos (je saurai où mieux me placer la prochaine fois), j’ai adoré ce festival de danses vraiment impressionnant et vous le recommande chaudement ! Pensez quand même à relire mes anciens posts pour mieux vous organiser (on peut acheter des places le jour même comme on l’a fait, mais c’est mieux de tout bien réserver longtemps à l’avance… et quand je dis longtemps c’est au moins 6 mois !)

PS : A partir d’aujourd’hui (lundi 21 novembre) et jusqu’à samedi, je « participe » au Salon Idées Japon ! Vous pouvez y voir quelques-unes de mes photos (certaines sont en vente et 100% du prix ira pour une association d’aide aux sinistrés du Tohoku victimes du tsunami du 11 Mars) et acheter mes livres au stand Komikku !

Continuer la lecture de « Les photos du Awa Odori de Tokushima »

Matsumoto J2 – balade dans la ville

Le temps étant resté couvert nous avions décidé d’en profiter pour mieux explorer la ville… On a commencé par le parc sur les hauteurs de Matsumoto pour avoir une petite vision d’ensemble (je vous ai fait un super méga panorama à presque 360° à voir en fin de galerie), puis on est passé à côté du château (que j’ai déjà photographié sous tous les angles ici), pour arriver dans le quartier historique de la ville (à noter Kaeru-Street -rue des grenouilles-).
Matsumoto Ramen du BUN
On a mangé dans une vieille maison/izakaya le BUN tenu par un cuisto punk… super bon ! Puis après avoir traîné dans plein de boutiques (beaucoup d’antiquaires) et avoir été déçus de découvrir que le seul cinéma de la ville a été fermé (malversations financières semble-t-il), on a fini dans un petit café pour déguster une bonne crêpe… 5 Euros la crêpe quand même ! ;-(

Ah oui, j’allais oublier… ce jour-là, je vous avais fait un petit Live vidéo à revoir ici ! En ce moment il pleut beaucoup donc je ne suis pas trop motivé, mais je vais essayer de vous refaire des directs vidéo du Japon 😉
Je vous rappelle que pendant les Live vous pouvez m’envoyer des messages et ce que vous voyez maintenant est ce qui était diffusé en direct avec la même qualité.

Continuer la lecture de « Matsumoto J2 – balade dans la ville »

Matsumoto J1 – Sakura de montagne

Pour le Golden Week (LA semaine de vacances des japonais… mais qui sera peut-être supplantée cette année par les 2 semaines de congés forcés cet été pour économiser l’énergie -cf. clim des bureaux-), nous étions donc allé voir la famille à Matsumoto. Matsumoto que vous connaissez déjà vu que je vous en avais parlé ici !
Le premier jour on a décidé (vu que la météo annonçait de la pluie pour les jours suivants) d’aller directement à l’Alpines Route (que vous avez pu voir en direct en vidéo lors de mon Live vidéo ici ou sur la partie Live du site ici)… mais voilà, comme souvent la météo était complètement fausse, et au lieu de soleil, on a eu une grosse pluie…
Sakura de montagne à Omachi - Alpes japonaises
Direction donc la ville d’à côté pour y admirer les cerisiers qui étaient en pleine floraison ! Et oui, la montagne étant plus froide, les Sakura sont bien plus tardifs que dans le reste du Japon (hormis le Nord, où ça commence tout juste), ce qui offre une deuxième chance à ceux qui les auraient ratés. Autant dire que beaucoup profitent du Golden Week pour voyager et justement apprécier ce spectacle en famille… D’ailleurs, cette année, il y a eu très peu de voyages vers l’étranger. En raison d’un avenir économique incertain suite à la catastrophe du 11 Mars, les japonais ce sont plutôt dirigés au dernier moment vers les lieux touristiques intérieurs… et il faut dire que ça fait du bien au pays que les japonais dépensent l’argent au Japon plutôt qu’à l’étranger.

Désolé pour les fans du Live vidéo, je n’en ai pas fait beaucoup cette semaine car j’étais en famille, que l’on bougeait beaucoup et j’avais besoin de décompresser un peu… d’autant que de la bonne paperasse m’attendait au retour… Mais je compte reprendre les Live vidéo la semaine prochaine, alors restez bien connectés à mon Twitter 😉

Continuer la lecture de « Matsumoto J1 – Sakura de montagne »

Château de Matsumoto

Mon trip de 48h Shirakawa-go/Takayama/Matsumoto, c’était donc terminé tranquillement sur le château noir de Matsumoto (dit du corbeau… alors que celui de himeji est du héron blanc : voir ici).
Château noir de Matsumoto dit du corbeau
Bon, il y a sûrement d’autres choses à voir à Matsumoto, mais vous comprendrez qu’à la fin de ce marathon photos de 48h, j’étais quelque peu fatigué 😉
De toute façon ayant de la famille là-bas, j’y retournerais cet hiver… peut être pour faire du ski (ça sera une première pour moi) dans les Alpes Japonaises !

HS : Amazon a vendu tout son stock de JAPON : 365 Us & Coutumes et de JAPON… Super ! Bon, il vous reste encore un chance d’avoir Traditionnel Japon qui est en stock et vous permettra de voyager avec des photos d’époque dans le Japon du début de l’ère Meiji 😉

Continuer la lecture de « Château de Matsumoto »

Mariage avec vue sur le pont Seto Ohashi

Je continu dans la thématique mariage au Japon, et notamment avec les lieux de réceptions qui se doivent de présenter l’avantage d’un cadre ou point de vue magnifique pour attirer les futurs mariés.
Vous avez pu voir le The Westin Nagoya Castle avec sa superbe vue sur le château… aujourd’hui je vous ramène à Kagawa (île de Shikoku) pour vous présenter la vue du restaurant du parc Tokiwa sur le pont Seto Ohashi.
Seto Ohashi Bridge
Côté parking, vous aurez le mont Ino aux allures de mini Fuji.

Continuer la lecture de « Mariage avec vue sur le pont Seto Ohashi »