Blog Le Japon fête ses 8 ans !

8 ans !!! En âge de blog c’est un record, non ? Plus vieux que Twitter ou Facebook !
Après 8 ans le blog devient un peu obsolète… tout comme le mot « blog », non ? Qui tiens encore un blog de nos jours ? Tout le monde est passé dans le flux web2.0, les articles sont limités à 150 caractères sinon personne ne lit… Le blog c’est un peu la préhistoire du web, où l’on prenait le temps de vivre, de lire, de regarder, de re-lire, de re-regarder…
Pour ce qui est du blog Le Japon, fort est de constater qu’il n’est plus tout seul aujourd’hui sur la toile Japon, beaucoup l’on rejoint, voir copié ou pire tout simplement pillé… Devenu une institution, plus personne ne le plébiscite, sont existence est tout aussi banale qu’un Wikipedia… et qui dirait sur son site « Merci à Wikipedia pour l’information ! » ? C’est pareil pour ce blog, j’en connais beaucoup qui se sont bien servi sans même un merci…
Heureusement vous êtes là, fidèle au poste, laissant un commentaire, mettant un lien vers un de mes articles, partageant un tweet, cliquant « j’aime » sur FaceBook… etc… tout ceci est pour moi la seul véritable rétribution à mon travail, car ici ce n’est pas le Japon pognon qui fait battre le cœur de ce site (d’ailleurs il n’y a pas de bannières pub et je ne gagne pas d’argent ici) mais réellement le Japon PASSION !
Je vous remercie donc de continuer à me lire, de m’encourager quand l’on se rencontre ou par de simples messages/e-mail, vous n’imaginez pas à quel point cela me donne des ailes ! Même si ces derniers temps le blog semblait un peu à l’abandon, il ne l’ai pas… j’ai en gros atteint la limite de la plateforme sur laquelle il se trouve… Faut dire avec près de 1 200 articles, 30 000 commentaires, 50 000 photos, et un bon paquet de données annexes, il est un peu normal que ça commence à tirer la gueule… En Février je ne pouvais même plus faire de backup des données, obligé d’en supprimer pour y arriver (j’ai détruit la galerie d’images qui permettait de regarder toutes les photos transversalement aux articles). Bref, depuis Février je réfléchissais à la suite, et mis à part un archivage du blog et de continuer sur une autre plateforme, je ne vois pas quoi faire d’autre (le transfert de tout l’ensemble sur la plateforme WordPress que j’utilise pour la partie portail du site plomberait cette dernière).
Donc la suite du programme sera quelques articles pour finir en beauté, et un renouveau du blog sur la plateforme du site ! Beaucoup on d’ailleurs du mal à comprendre ce côté site/blog… et il semblerait que vous suiviez encore que le RSS du blog et loupiez tout ce qui se passe sur le site LeJapon.fr ! En effet je mets très régulièrement des articles sur la partie site, à l’instar du blog… Donc pensez bien à aller régulièrement à l’adresse www.lejapon.fr tout court (et mettre à jour vos lecteurs RSS) ! En plus, la plateforme du site me permet de mettre des trucs sympa, comme par exemple des sondages rigolo 😉
Bon, step by step ça aura pour effet que tout l’ensemble site et blog fusionnera et subsistera une partie « archive blog ». Voilà pour la petite histoire !
Fonds d'écran Japon
En attendant la suite, je vous mets tous les 44 fonds d’écrans que j’ai posté sur les différentes pages Facebook liées aux livres & co. en fichier .zip à télécharger EN CLIQUANT ICI ! J’en profite aussi pour vous annoncer officiellement après quelques mois de rodages le nouveau site pour vivre le Japon au quotidien : JAPON 365 !
Fruit d’un travail collaboratif avec Angelo et Yann, on y partage TOUS LES JOURS, des photos du Japon de notre quotidien en quasi direct ! Donc mettez-le dans vos favoris, laissez des commentaires et partagez autant que vous pouvez 😉
Vous pouvez aussi suivre JAPON 365 sur twitter ici et facebook là !

Continuer la lecture de « Blog Le Japon fête ses 8 ans ! »

Miyajima, voyage au Japon carte postale avec le grand torii du sanctuaire Itsukushima !

Miyajima, tout le monde connait la carte postale du Japon avec ce magnifique torii (portique rouge) dans l’eau ! Faisant partie de la région d’Hiroshima, l’île de Miyajima était une évidence pour être ma conclusion à ma série sur Hiroshima !
L'île de Miyajima et son sanctuaire Itsukushima
Pour renforcé l’effet carte postale, j’ai ajouté quelques filtres sur mes photo de Miyajima dite l’île sanctuaire. Bien qu’ayant suivit Yann au départ, j’ai laissé ce spécialiste du coin avec ses clients du jour… car je connais son secret ! Et oui, si ce super guide du Japon connais si bien l’île c’est tout simplement parc’qu’il communique avec les experts de tout ce dédale de ruelles et de la montagne avoisinante : les biches/daims !
Quand je dis que Yann est un homme des bois, ce n’est pas peu dire… regardez la photo dans la galerie où l’on voit très clairement une biche souffler des secrets à Yann pendant qu’il fait la bise à sa copine !
A partir de là j’ai laissé tombé notre ami pour suivre celles qui lui ont tout appris ! Et elle m’ont guidée ainsi tout droit sur………..

suspense

Les touristes qui tournent en rond autour du sanctuaire Itsukushima ! Argh… elles pensent qu’à bouffer ces biches……..
Bref, j’ai donc joué les touristes, et tant qu’à faire, j’ai payé l’entrée du sanctuaire Itsukushima pour faire des photos sympa du torii de Miyajima ! Pendant ce temps là Yann emmenait Audrey et Simon dans les recoins secrets et autres sanctuaires cachés de l’île… Bref, ça sera pour la prochaine fois pour moi 😉

Continuer la lecture de « Miyajima, voyage au Japon carte postale avec le grand torii du sanctuaire Itsukushima ! »

Hiroshima la nuit, une ville pleine de vie !

Ce qui peut paraitre incroyable, c’est que Hiroshima est la nuit tout aussi vivant que Tokyo, voir même plus ! Alors que dans la mégapole la plupart des restaurants ferment à 21h, à Hiroshima ils sont encore ouvert à 23h !
Les meilleurs Okonomiyaki d'Hiroshima
Il faut dire que dans la mégapole tokyoïte il faut courir pour prendre le train en direction de la banlieue, au risque de rater la dernière correspondance et de se retrouver coincé à 0h15 dans un endroit paumé, avec comme seule planche de salut un konbini ou un mangakissa (manga café)… Ainsi la ville de Hiroshima plus à l’échelle humaine permet de rentrer à vélo du centre-ville à la banlieue… Offrant une vie noctambule pas seulement réservée aux fêtards et autres amateurs de bars à hôtesses (en même temps c’est pas ce qui manque non plus à Hiroshima) mais à tous ceux qui veulent s’éterniser le soir avec leurs amis.
Ainsi avec Yann, après avoir raccompagné Audrey et Simon (d’ailleurs saurez-vous deviner ce que j’ai bien pu dire pour les surprendre autant sans que Yann ne réagisse ? Voir la dernière photo de la galerie) on a pu tranquillement marcher et discuter jusqu’à pas d’heure… A refaire l’été !

Si vous voulez vivre de belles ambiances nocturnes, pensez aussi à Osaka qui réserve bien des surprises, mélangeants quartiers anciens et modernes à la faune bien différente ! Pour ça, aller réserver votre journée chez Angelo (il fait du bon café !) : Osaka Safari ! 😉

Continuer la lecture de « Hiroshima la nuit, une ville pleine de vie ! »

Le château d’Hiroshima

Continuons la balade dans Hiroshima avec son meilleur guide : Yann (dit L’Oeil Du Tako), pour aller à la rencontre de ses habitants, faire de la randonnée en montagne et sans oublier les classiques comme aujourd’hui : le château d’Hiroshima !
Château d'Hiroshima
Bon, la journée était bien plus riche en découvertes, mais ça je vous laisse le soin de le découvrir avec Yann 😉
Aussi j’ai découpé la journée en plusieurs posts tant Yann nous a montré plein de choses (ah oui, je dit « nous » car je squattais l’Hiroshima Safari de Audrey et Simon). Donc j’ai déjà fait le Dôme d’Hiroshima, je posterais après la nuit à Hiroshima et enfin un post spécial Miyajima… et oui, tout ça en une journée (et encore je ne vous dis pas tout) ! 😉

Continuer la lecture de « Le château d’Hiroshima »

Vivre "Le Voyage de Chihiro" c’est possible à Hiroshima !

Arrivé à Hiroshima, c’est l’ami Yann qui prend en charge mon planning… Faut dire c’est très certainement l’un des plus calé pour me guider dans le coin… Ce n’est pas pour rien que je lui ai confié les clefs des Hiroshima Safari 😉
Alors, je ne sais pas trop dans quoi je m’embarquais, ayant donné comme seul mot d’ordre « surprends moi » et « je veux faire des photos qui déchirent »… C’était un peu vache, la météo n’étant pas de la partie et j’en rajoutais une couche en faisant mon râleur histoire de lui mettre la pression… Résultat : il a réussit un coup de maître ! Ce barbu des bois m’a fait vivre en vrai « Le Voyage de Chihiro » !!! Même le tunnel (avec toiles d’araignées) y était ! LOL
Le Voyage de Chihiro en vrai !
Yann avait gardé l’endroit bien secret afin de provoquer la surprise à tous ceux qui faisait la version 2 jours du Hiroshima Safari… quasiment aucune photo n’avait filtrée… Mais si ça doit rester secret, alors que dire aux voyageurs qui ne pensent qu’il n’y a rien à voir à Hiroshima à par le Dôme ? Certains ont fait confiance (et ne le regrettent pas), d’autres plus hésitant ont finalement laissé passer leur chance (et vont s’en mordre les doigts maintenant) et loupé l’occasion de découvrir un autre Hiroshima, celui que l’on ne peut découvrir qu’avec un local qui connait sa ville… le principe même des Japon Safari !
Bref, pour ouvrir les yeux de tous, j’ai réussi à convaincre Yann, de révéler certains de ses secrets… Et le premier le voici ! Un énorme restaurant (il y a plusieurs bâtiments avec différentes ambiances) qui caché en plein montagne offre un environnement unique et mystique… le craquement des arbres le soir venu donne l’impression que les esprits de la forêt vont s’inviter à votre table… Peut être a-t-il inspiré Miyazaki pour faire son dessin animé « Le Voyage de Chihiro » ! Vous en pensez quoi ? 😉

Pour suivre les aventures de Yann, c’est ici : www.loeildutako.com
Pour vivre l’aventure ! C’est là : www.hiroshimasafari.com

Continuer la lecture de « Vivre "Le Voyage de Chihiro" c’est possible à Hiroshima ! »

700 photos du Japon pour 2012

Voilà, nous sommes le 31 Décembre 2012 et je fais enfin ma rétrospective photo de l’année écoulée ! Et c’est pas moins de 700 photos (« best-of » de mon Instagram) qui vous attendent dans la galerie de ce post pour résumer mon année 2012 au Japon ! Difficile de faire moins, car il faut dire que c’était une année très riche en évènements, découvertes, voyages à travers le Japon, rencontres… etc… Une sorte de renouveau après une année 2011 bien sombre.
Les voyageurs sont revenus en nombre au Pays du Soleil levant, et la météo leur a été très clémente (je n’ai eu qu’une dizaine de Tokyo Safari sous la pluie/bruine dont seulement 3 où il pleuvait vraiment !) ! J’ai eu cette année la chance et l’opportunité d’aller à Okinawa (accompagné en plus par 2 ex-miss Japan), Hokkaido (accompagné/poussé pour ma première sur des ski par le non moins excellentissime Daniel et sa femme), dans les Alpes japonaises (ski et petit tour à Matsumoto revoir le château et découvrir les champs de wasabi), Niigata et l’île Sado……. tout ça avec pour conclusion un trip automnal à Kyoto, Hiroshima et Miyajima où j’ai pu revoir mes disciples qui sont devenus les meilleurs guides du Japon (Yann l’homme des bois et Angelo le magnifique), ainsi que l’ami Thomas (l’homme au Bento qui monte qui monte… il finira bien par avoir une compagnie aérienne un jour) et de nouveau Daniel (Kyoto est sa maison).
L’année 2012 aura aussi été très riche humainement parlant, avec bien sûr les nouveaux Safaristes et « les habituées » qui sont revenus, que je remercie tous très chaleureusement ! Mais aussi d’innombrables rencontres avec des japonais, ainsi qu’une communauté francophone 2.0, qui jusqu’à maintenant n’était pour moi que virtuelle… difficile de tous les citer, mais je regrette déjà l’absence d’Alex & Delphine rentrées au pays du fromage, dont j’arrivais enfin à prononcer le nom de leur blog Issekinicho, j’espère faire des explorations du pays avec Jordy l’expert des friches et revoir tous les autres (Sophie, Adrien, Mehdi…) en 2013 !



Beaucoup de travail aussi en 2012, avec la création des Hiroshima Safari, Osaka Safari et Yokohama Safari ainsi que la communication autour (nouveau logo, nouveaux sites, flyers, cartes de visites… etc… merci à Yann et Angelo pour leur travail !). Du coup je n’ai pas sorti de nouveaux livres, mais j’ai travaillé énormément sur la photos (je donne notamment des cours aux japonais), signé quelques articles pour des magazines, fait la couverture d’un journal national nippon… etc…
J’ai aussi pris un tournant au niveau matériel, car j’ai quitté Canon (après plus de 10 ans car déçu par leur politique marketing bridant leurs appareils ! Ils changent qu’une seule chose à chaque nouvelle version : 5D -> 5D MkII -nouveau capteur- -> 5D MkIII -nouveau AF-… et en plus faut que Nikon sorte d’abord un appareil pour que Canon présente le sien… qui sortira plusieurs mois après…) pour Nikon (qui grâce à leur alliance avec Sony, qui monte en puissance -vivement le NEX7 fullframe-, nous offre des appareils de qualité qui poussent le monde de la photo vers le haut)… un choix difficile, car je n’aime pas du tout l’ergonomie des Nikon et que tout soit « à l’envers », et je ne suis pas fan de leur optiques… mais ça me fait du bien d’avoir de nouveau à réfléchir/réapprendre la façon de prendre la photo. J’aime le challenge 😉

Bref, une année incroyable se termine et j’espère que 2013 sera de la même trempe (déjà plein de projets en cours) ! Après tout on a survécu à la fin du monde… LOL
BONNE ANNÉE A TOUTES ET A TOUS !!!

Continuer la lecture de « 700 photos du Japon pour 2012 »

Hiroshima, le Genbaku Dôme et le parc-mémorial de la paix. Un espoir pour la fin du monde !

Si aujourd’hui pour la fin du monde (d’après les Maya) vous êtes stressé… Rassurez-vous, comme souvent l’ont démontré les japonais, on peut survivre et reconstruire une vie après la fin du monde. C’est pourquoi je dédie mon post à Hiroshima, car si il y a bien une ville qui a connu la fin du monde en un éclair et qui a su renaitre de ses cendres, c’est bien cette ville touché en plein cœur, non pas par la main du divin, mais par ce que l’humanité peut faire de plus dramatique.
Hiroshima Genbaku Dome
Beaucoup n’ont d’image d’Hiroshima que le Genbaku Dôme (il faut savoir que la bombe atomique n’est pas tombé -d’ailleurs elle n’a jamais touché le sol- dessus comme on pourrait le croire mais à une centaine de mettre de là, et ce ground zéro n’est symbolisé que par une simple stèle) et le parc-mémorial de la paix. C’est certes ce qui a fait connaitre la ville au monde entier, mais aujourd’hui Hiroshima est bien plus que ça ! Une magnifique ville côtière qui réserve bien des surprises et s’avère très vivante et accueillante… Mais ça je vous le monterais avec la complicité du meilleur guide de la ville Yann (qui fait les Hiroshima Safari), seulement si l’on survit à ce vendredi 21.12.2012 bien sûr ! 😉

Continuer la lecture de « Hiroshima, le Genbaku Dôme et le parc-mémorial de la paix. Un espoir pour la fin du monde ! »

3 petits tours à Niigata et puis s’en vont…

Pour notre dernière journée à Niigata (et conclure cette série avant d’en commencer une autre) on avait décidé de se la jouer vacances, avec juste du sable et la mer pour faire un peu trempette (c’était l’été quoi !). Direction donc la « banlieue » de Niigata pour profiter d’une grande plage !
Niigata plage
Bon, on aurait mieux fait de suivre les conseils d’internautes et descendre à la station Kobari… car bien que Aoyama était plus près de la plage… cette partie là non entretenue faisait un peu dépotoir… Bref, une demi-heure de marche plus tard on était au bon endroit : propre et tranquille. J’ai arrêté de faire de la photo dans le coin, car le retour fut sportif pour choper un des rares trains qui passent dans le coin et qui nous offrait que 5 minutes arrivé à Niigata pour sauter dans le Shinkansen en direction de Tokyo…
C’est pourquoi je préfère acheter toujours des tickets sans réservation de place pour être libre de prendre le Shinkansen que je veux… 😐

C’est bientôt Noël alors pensez à vous offrir un voyage au Japon pour 2013 et pourquoi pas un des Safari ! Voir le site officiel Japon Safari !
Et si un tel voyage n’est pour l’instant pas envisageable, alors rien de mieux qu’un peu de lecture sur le Japon pour patienter comme un de mes livres sur le Japon ou ceux de Florent Chavouet ou encore les tous nouveaux tout chaud des Issekinicho (à commander avant le 18 Décembre pour les avoir pour Noël) ! 🙂

Continuer la lecture de « 3 petits tours à Niigata et puis s’en vont… »

Dans les profondeurs de l’île Sado : Ibis du Japon et mines d’or !

Après une première journée sportive, on a essayé de faire plus cool le lendemain, avec le matin la visite du parc aux Ibis du Japon et le midi la visite des mines d’or… avant de vite retourner au port pour prendre le ferry.
Mont Doyu No Wareto des mines d'or de Sado Kinzan
Après avoir loupé la navette bus, un employé de l’hôtel nous emmène avec sa voiture personnelle jusqu’au port où comme à notre habitude maintenant, on stocke nos bagages avant de sauter dans un bus… Direction le parc aux Ibis ! Nipponia nippon ou Toki en japonais, est une espèce qui avait presque disparue… Sauvé in-extremis de l’extinction, ils sont donc aujourd’hui hautement protégés dans des cages loin des visiteurs… Pas réellement pratique pour les prendre en photos… zoom 200mm minimum obligatoire… Avec énormément de chance vous pouvez éventuellement en voir dans leur milieu naturel, quelques expérimentations de relâches ayant été réalisées récemment.
De retour au port (le réseau de bus n’est vraiment pas top… et les routes coupants l’îles sont super dangereuses à vélo… je recommande donc la location de voitures, et sur zone prendre les vélos), on doit attendre un peu avant de remonter dans un bus en direction des mines d’or (l’autre grande attraction de Sado).
A l’entrée vous aurez le choix entre le ticket pour visiter la mine récente (de l’ère Meiji à 1989) et voir le mont Doyu No Wareto (coupé en 2 par l’exploitation minière), et un autre ticket pour visiter la mine sous l’ère Edo (ouverte en 1601… c’est en 1542 qu’un marchant de Echigo, Shigemon Sotoyama découvre la première mine d’argent sur l’île à Tsurushi)… Si vous hésitez entre les 2 il existe aussi un pass pour faire les 2… Par manque de temps on ne fera finalement que la mine récente… je regrette un peu ce choix la mine Edo ayant été repensée en 2008 avec des automates reproduisant les gestes d’antan… :-/
Il faut savoir que sous l’ère Edo les mines d’or Sado Kinzan étaient une des principales ressources de revenu pour le shogunat des Tokugawa… l’ïle Sado était d’ailleurs directement administrée par ce dernier.

Il est à peine 14h00 et on doit (courir) reprendre le bus pour rejoindre le port et rentrer en Ferry sur Niigata…
Il y avait pourtant encore plein de choses à découvrir sur l’île Sado et le soir le Earth Festival et ces concerts de Taiko allait rythmer la nuit… Malheureusement tout était complet et j’avais prévu un budget très limité… Sans Japan Rail Pass tous les déplacements dans le Japon doivent être mûrement réfléchis (là on en aura eu pour un peu plus de 300 Euros par personne)…

Continuer la lecture de « Dans les profondeurs de l’île Sado : Ibis du Japon et mines d’or ! »

Découverte de l’île Sado où l’on pourrait croiser Totoro ! Tarai-bune et Shukunegi au programme !

Tout d’abord malgré son nom l’île n’a rien à voir avec ce que vous imaginez… Donc après avoir brièvement fait le tour de Niigata, à peine la ville disparaissant à l’horizon, on voit l’île Sado se rapprocher petit à petit (en fait c’est plutôt nous qui nous nous rapprochons 😉 ).
On passe rapidement aux « coin locker » du port d’arrivée du village Ryotsu (l’île Sado à 3 ports… on arrive suivant la ville de départ choisie) déposer nos affaires dans un des casiers pour tout de suite grimper dans un bus (attention ce n’est pas direct et il y a un changement… faut bien calculer son coup car les bus sur l’île sont loin d’être toutes les 15 minutes…) qui nous emmène voir les Tarai-bune…
Pêcheuse japonaise Tarai-bune
Donc, 2h30 de bus après notre arrivée sur l’île, on découvre le port de Ogi et ses célèbres Tarai-bune (baraques de pêcheur en forme de barrique pilotées par des femmes qui l’utilisaient autrefois pour la pêche aux coquillages et autres mollusques). Peut être cette embarcation vous dit quelque chose… C’est que vous êtes fan des Studio Ghibli et que vous connaissez bien « Le Voyage de Chihiro » ! En effet dans le dessin-animé de Miyazaki on voit la jeune héroïne embarquer sur un Tarai-bune ! Revoir mon post du Japon en direct fait avec l’iPhone… je mettais une image de la scène tirée du Voyage de Chihiro.
Après notre petit tour, je laisse ma femme et ma fille pour chevaucher un vélo électrique (on peut en louer un peu partout -mais il n’y a pas de siège enfant-, et avec le Pass c’est gratuit pour 2h ! Top !) et foncer au village Shukunegi ! Sur la route j’ai l’impression de me balader dans les « décors » de l’animation Totoro… L’isolement de l’île et son non-attrait économique fait qu’elle reste figée dans le Japon d’antan… Superbe !
Avant d’arriver au village je m’arrête au musée archéologique de Sadakoku Ogi (une vieille école transformée en musée avec un hangar abritant un énorme bateau en bois)… je fais vite le tour car il faut arriver au village de Shukunegi y prendre des photos et retourner à Ogi… le tout en 45 minutes pour choper le bus… C’est là où je comprend mon erreur… Sado a beau être une « petite » île du Japon, elle fait quand même la taille de Tokyo et Yokohama réunies ! Imaginez faire ces 2 villes en 48h !
Après quelques photos au pas de course et 3 litres de sueur laissée sur le bitume… j’arrive juste à temps pour le bus… c’est reparti pour 2h30… L’hôtel où nous sommes est un relique de l’âge d’or du Japon (70-80) où les japonais voyageaient en masse (plus qu’aujourd’hui… difficile à imaginer) à travers tout le pays… mais même si les sièges massant ressemblent pour de bon à des instruments de torture de la seconde guerre mondiale, le cadre est agréable avec un service au petit soin, quelques animations (danses) et une jolie vue…

Continuer la lecture de « Découverte de l’île Sado où l’on pourrait croiser Totoro ! Tarai-bune et Shukunegi au programme ! »