Uminchi, la ferme où l’on cultive des Umi-budo à Okinawa

Mais qu’est ce qu’un Umi-budo ? Littéralement on traduit ça par « raisin de mer », et il est vrai que cette algue composée de petites boules en grappe fait penser à du raisin… Mais commençons par le commencement… et le comment du pourquoi je me suis retrouvé dans la ferme familiale de la famille Aburada spécialistes des Umi-budo…
Au petit matin mon réveil sonne et je découvre enfin un ciel bleu au dessus d’Okinawa ! Yes, la chance est enfin de mon côté et comme on sera libre de nos déplacements vu que l’on a loué une voiture, je vais pouvoir shooter comme un petit fou ! Pendant que je prends le petit déjeuner je me fais déjà les plans de la journée… On commencera par le château qui est juste derrière, j’ai hésité d’y aller plutôt en repérage mais je prendrai le temps de le découvrir tout à l’heure (en plus ça sera sympa avec les 2 miss).
Je croise les autres participants dans le hall et je leur dis au revoir car eux vont encore se taper le bus… hihihi…
Umi-budo Okinawa
J’ai rendez-vous avec le reste de l’équipe à 9h00… je suis prêt à 8h45 et j’attends tranquillement… je vois arriver l’un des organisateurs du tour, et il me dit que je peux mettre mes affaires dans le bus… « Ahah, mais non mon brave, aujourd’hui point de bus pour moi ! On a une voiture ! », et là il me répond « Non, tu prends le bus avec nous. », je rétorque « Eheh, je confirme, nous avons réservé une voiture et je vous laisse avec plaisir les joies du bus… ça sera sans nous… Eheheh… », il enchaine « Non, tu prends le bus, car Ken a annulé la voiture hier soir ! »… ARGHHHHHHH…….. Je téléphone à Ken-kun, qui mal réveillé me confirme bien que l’on prend le bus……. NNOOOOOONNNNNNN…….
Je demande si j’ai le temps d’aller faire un tour au château derrière, mais on me dit que ça sera trop juste pour le timing……… je me décompose… calé au fond du bus, je dis « merde » à tous ceux qui viennent me poser la question « Ben tu devais pas prendre une voiture aujourd’hui ? »… ;-(
Et c’est donc reparti pour une balade en bus ! Finalement elle sera courte (tant mieux), mais m’aura bien foutu les boules en passant à quelques mètres du château (on aurait pu s’y arrêter !)… On arrive donc au bord de l’océan, dans un coin un peu à l’écart de tout rendre visite à la famille Aburada, spécialisée dans la culture des Umi-budo. L’endroit est très agréable, et je me dis finalement que faire la totale « Okinawa autrement » n’est pas plus mal, je pourrai revenir faire le touriste une autre fois… C’est agréable de découvrir la vraie vie d’Okinawa, la culture… Les Aburada ont construit eux même leur maison (c’est pas vraiment commun ce genre de chose au Japon), et se sont lancés dans la culture d’Umi-budo… et comme ils sont jeunes et plein d’énergie, ils expérimentent de nouvelles recettes avec cette algue… et je dois avouer que leur glace est surprenante et vraiment bonne !
Pendant que tout le monde se gave d’Umi-budo, je me dis qu’ayant le temps je vais aller faire un petit tour, histoire de trouver des sujets photos pour enrichir ma banque d’images sur le Japon. Et là, au bord de la route je croise 2 p’tits vieux qui font une pause dans leur champ de canne à sucre… Je les salue, ils me demandent ce que fait tout ce bon monde ici (de leur champ on les voit s’amuser sur le toit de la maison), je leur explique et place rapidement le fait que je suis français ! Ca détend bien l’atmosphère (les français n’ont pas bombardé Okinawa ni installé de base militaire dans le coin), et je leur demande si je peux les prendre en photo… Amusés, car ils ne pensent pas être des top-modèles, ils acceptent en rigolant… Je fais vite 2-3 photos et les laisse retourner à leur travail…
Finalement l’originalité de cette ferme d’Umi-budo, l’accueil de la famille et la gentillesse des habitants du coin me redonne de l’énergie, et je suis fin prêt à reprendre gaiement le bus pour la suite de cette courte journée (l’avion pour Tokyo étant à 16h) ! 😉

14 réponses sur “Uminchi, la ferme où l’on cultive des Umi-budo à Okinawa”

  1. J’aime bien la dualité de mode de vie dans ton article, d’un coté les miss Japon payé pour sourire avec leurs jolies fringues et ce couple de senior, aux mains burinés par les heures de travail dans les champs. Je ne suis pas sur de pouvoir m’arc-bouter comme la baachan à son âge ! Respect !

  2. Ce roman à épisode est magique! Un fou rire systématique et une pensée émue pour toi à chaque rebondissement 😎

  3. Ta visite dans Okinawa ressemble à une odyssée ^^! Même si les découvertes souhaitées ne semblent pas toujours au rendez-vous, les expériences paraissent riches et parfois très marantes 🙂 . Umi-budo… donc je vois que ça ce mange nature, ça ce fait en glace et de quelle autre manière ses algues se consomment-elles? J’aime bien la photo 74 avec le jeu d’ombre. Beau reportage 😉

  4. Magnifique!! Yann a tout dit. C’est ça que j’adore, sortir un peu des sentiers battus .. tes panoramiques au fish eye me font encore une fois tenter à investir dans un convertisseur.
    Les photos avec Kazuha en fin de post sont tout bonnement magnifiques!!
    Je commence ma journée avec du soleil (levant) plein la tête!! Merci David!! ^^

  5. Superbes photos comme d’habitudes, et en plus qui nous font voyager le temps du visionnage… et ces algues, alors, c’ets un peu salé? ou c’ets plutot neutre?

    en tous cas, je scrute ton blog tous les jours… histoire de découvrir ce fabuleux pays, ses traditions, et son peuple qui reste quand meme assez méconnu…

  6. Désolé pour l’annulation de la voiture ;-( mais ça ta pas empêché de nous rapporter des belles photos sur le thème des algues umi budo étant aussi entouré de belles japonaises.tres accueillant les deux anciens surtout si tu leur a dis que tu es pas envahisseur des states tu les a rassuré LOL ,okinawa est réputé aussi pour ses centenaires.

  7. bon, je suis pas sur qu’en voiture la chance t’aurait permis de croiser un si mignon petit couple!!! :-p

  8. "L’art ne veut pas la représentation d’une chose belle mais la belle représentation d’une chose." (E. Kant)

  9. Quelle beaux visages ils ont ces deux personnes agées. Elles sont magnfiques de photogénie. On dira se qu’on voudra, il se passe toujours quelque chose dans ces stigmates naturels du temps qui passe et strient les visages.

    Mais bon, ton modèle de la fin est vraiment pas mal non plus hein, il faut avouer tout à fait entre nous lol 🙂

    J’espère en tous cas que le château sera pour une prochaine fois, c’est la raison pour laquelle je n’ai pas trop les voyages en groupe, ça a un coté sympa, surtout comme tu l’a fait et ça permet de découvrir un peu plus les gens mais tu peux dire un peu adieu à ton autonomie si t’es un tant soi peu indépendant.

    Et le Umibudo, c’est meilleur en glace ou au naturel ?

  10. aaah le bus 😉 ! tu auras surement l’occasion de le refaire en voiture, t’inquiète pas 😉 ! :-p
    comment tu qualifierais le gout de la glace ^^ aux algues ? 🙂 :-p

  11. ah bah tient!! t là aussi Dohko????
    alors tu vas gouter la glace au umi-budo lors de ton prochain voyage????
    mmmmmmmm le raisin de mer
    finalemnt j’ai moins envie d’aller à okinawa…. ^^x
    en tous cas chouette reportage, comme d’hab!

  12. @David : oui et c’est pas prêt de changer !! :-p
    @Kanae : je compte bien y aller et gouter cette glace (entre autres choses) !! miam 😎

Les commentaires sont fermés.