Dimanche dernier j'étais avec ma petite famille convié par un ami (Ken Watanabe de Genki Japan) à assister à la cérémonie de fin de carrière du sumotori Futen'ō Izumi. Notre carré de 4 places (coussins) était plutôt bien situé et l'on a pu profiter du spectacle en mangeant et buvant (comme il se fait pendant les tournois).
J'avais déjà assisté à un tournoi (souvenez-vous de mon post ici), mais c'était la première fois que j'assistais à une cérémonie d'adieu, et j'en découvrais donc les règles/rites...
Danpatsu-shiki de Futen'ō Izumi
Futen'ō Izumi avait annoncé sa fin de carrière en Mai dernier, démotivé par l'annulation du tournoi d'Osaka et les affaires de matchs truqués... C'était un des rares sumos à tenir un blog (voir ici) et bien qu'il ait connu quelques succès, il n'est pas vraiment célèbre... c'est surtout sa gentillesse qui marquera les esprits. Très souriant, il sera très accessible avant le début de la cérémonie, pour faire des photos avec les spectateurs/fans.
Voilà comment se passe la cérémonie d'adieu des sumos :
- les portes s'ouvrent à 11h00, le sumo qui part à la retraite vous accueille à l'entrée du stade (ici c’était le Ryogoku à Tokyo)
- les autres champions sont alignés à l'intérieur et l'on peut même prendre une photo avec le Yokozuna (champion en titre) !
- on découvre les cadeaux d'adieu (ici 3 kesho-mawashi sorte de tablier du sumo qui généralement reprend le nom/logo du sponsor...)
- puis on entre dans la salle où les festivités commencent à 11h30 au son du taïko (tambour japonais)

- on a droit à quelques combats de la basse ligue
- puis on découvre les talents de chanteur des sumos (généralement les amis/camarades de celui qui part)
- arrive ensuite le duo comique de sumos ! Oui, vous avez droit à 2 sumos qui font les pitres pour amuser l'assistance
- on mangera et boira pendant la présentation/défilé des différents sumos de Seconde et Première ligue avec leur kesho-mawashi respectif
- on assiste à une démonstration de coiffure chon-mage (chignon plat qui revient vers l'avant, c'est la coiffure traditionnelle des lutteurs sumo)
- puis moment crucial du danpatsu-shiki, qui est la véritable cérémonie d'adieu et aussi la plus émouvante, où sponsors, adversaires, famille et amis défileront les uns après les autres (200 ce jour-là, mais seulement des hommes car aucune femme n'a le droit de toucher ou marcher sur le dohyō -ring de combat sacré-) pour couper une partie des cheveux composant le chon-mage
- après un résumé de la vie de sumo (la salle est dans le noir sauf lui), son maître vient lui-même donner les derniers coups de ciseaux qui mettrons une fin définitive et irrévocable à sa carrière du lutteur (énorme émotion)
- s'en suivent des combats avec pour point d'orgue le dernier match des 2 meilleurs du championnat actuel
- la cérémonie du yumitori-shiki (sorte de danse avec un arc) conclura cette journée

Cette cérémonie d'adieu m'aura vraiment marqué par l'émotion qui s'en dégage, c'est comme si l'on pouvait assister à son propre enterrement... le lutteur Futen'ō Izumi disparaît pour de bon et l'homme derrière retrouve son vrai nom : Izumi Uchida
On se rend compte aussi des liens qui se sont créent entre lutteurs et qu'il s'agit là d'une véritable famille. C'est beau et triste à la fois, mais je pense que tout sportif qui a connu de nombreuses années d'entrainements intensifs et de compétitions mériterait une telle cérémonie d'adieu... c'est une énorme page de sa vie que l'on tourne. Izumi san va maintenant commencer une nouvelle vie en tant qu'entraîneur.

PS : on a aussi eu droit à un bon défilé de Yakusa ! Ces derniers étant souvent "sponsors" des sumos......

>> Voir toutes les photos