Kamakura en Rétro Digital Caméra !

Direction aujourd’hui Kamakura pour profiter du temps magnifique… Ca fait quelque temps que l’idée me trottait dans la tête… Prouver que même avec un appareil photo numérique (!) tout pourri des années 90, on pouvait faire de belles photos, car ce n’est pas l’appareil qui fait le travail… du moins, qui fait pas tout 😉

Bon, sûr qu’avec un appareil photo argentique d’antan on arrive à avoir un excellent résultat… mais le défi n’était pas assez audacieux à mon goût ! Donc j’ai sorti des tiroirs mon vieux Konica QMini qui fait des photos… accrochez-vous… en 640×480 pixels (soit 0,3 Mpx) ! On est loin du 12Mpx des téléphones à l’heure actuel 😀

Alors pour ceux qui ce souviennent j’avais déjà fait une série de guide sur Kamakura ! Aujourd’hui, avec la famille on y est allé cool et on a fait Kita-Kamakura et le temple Engaku-ji, puis restaurant de tofu (excellent) juste à côté de la gare de Kamakura et très bons desserts aux chocolats dans un café, puis on a pris le bus direction le temple Hokokuji et sa fameuse forêt de bambou (là la lumière était trop faible pour l’appareil et c’est mon petit qui se l’était accaparé).

Je vous laisse admirer le résultat (bien que je trouve que les meilleures sont les portraits de mes enfants, mais je vais éviter de la poster 😉 ) ! J’ai uploadé les originaux bruts sans la moindre retouche !

Et vous, c’est quoi le plus vieil appareil photo que vous avez dans le placard ?

5 réponses sur “Kamakura en Rétro Digital Caméra !”

  1. Excelent comme idée ! Les close up sont plutot clean, le reste fait un peu mal haha.

    J’ai pas de vieux numérique perso, que des vieux argentiques.

  2. Bonjour David
    excellente idée
    comme Florent je trouve que certaines photos piquent un peu (gestion de la lumière par l’appareil en particulier), mais en restant en gras plan, dans l’ensemble le résultat est sympa.

  3. Mon plus vieil appareil, un Kodak de 1949. Egalement une Rétinette des années 50, et une super collection de Fed et Zorki des années 60-70, copies soviétiques du Leica M. Tout ça sans valeur, hélas, tout acheté 30 € sur e-bay. Mais les couleurs sont jolies.
    J’ai aussi un Minolta X500 de 1988, avec lequel j’ai fait mes plus belles photos. Toujours en état de marche, après avoir refait les mousses du dos.
    Je crois que c’est Cartier-Bresson qui disait, quand on lui demandait quel matériel il utilisait : demande t-on à un peintre quel pinceau il utilise ?

  4. ahhhhh Kamakura … vivement la cagnotte du loto pour retourner au japon ^^

    Sinon, j’ai toujours Powershot S45 (mon tout premier numerique) dans mes tiroirs et mon powershot S650is acheté … au japon en 2008

Les commentaires sont fermés.