Kamakura en Rétro Digital Caméra !

Direction aujourd’hui Kamakura pour profiter du temps magnifique… Ca fait quelque temps que l’idée me trottait dans la tête… Prouver que même avec un appareil photo numérique (!) tout pourri des années 90, on pouvait faire de belles photos, car ce n’est pas l’appareil qui fait le travail… du moins, qui fait pas tout 😉

Bon, sûr qu’avec un appareil photo argentique d’antan on arrive à avoir un excellent résultat… mais le défi n’était pas assez audacieux à mon goût ! Donc j’ai sorti des tiroirs mon vieux Konica QMini qui fait des photos… accrochez-vous… en 640×480 pixels (soit 0,3 Mpx) ! On est loin du 12Mpx des téléphones à l’heure actuel 😀

Alors pour ceux qui ce souviennent j’avais déjà fait une série de guide sur Kamakura ! Aujourd’hui, avec la famille on y est allé cool et on a fait Kita-Kamakura et le temple Engaku-ji, puis restaurant de tofu (excellent) juste à côté de la gare de Kamakura et très bons desserts aux chocolats dans un café, puis on a pris le bus direction le temple Hokokuji et sa fameuse forêt de bambou (là la lumière était trop faible pour l’appareil et c’est mon petit qui se l’était accaparé).

Je vous laisse admirer le résultat (bien que je trouve que les meilleures sont les portraits de mes enfants, mais je vais éviter de la poster 😉 ) ! J’ai uploadé les originaux bruts sans la moindre retouche !

Et vous, c’est quoi le plus vieil appareil photo que vous avez dans le placard ?

Exposition No Man’s Land à l’ancienne Ambassade de France à Tokyo… vernissage…

Hier soir j’étais convié par Hiroko san (qui présentait plusieurs artistes japonais, et que je remercie chaleureusement au passage) au vernissage de l’exposition No Man’s Land dans les anciens locaux de l’Ambassade de France au Japon, signés en 1957 par l’architecte Joseph Belmont (qui était fraîchement diplômé de l’école des Beaux Arts de Paris et dont le travail fut salué comme un exemple de modernisme), mais destinés à être détruits pour laisser place à un immeuble résidentiel.
Le lieu, offert à la créativité artistique, est donc jusqu’au 31 Janvier 2010 le terrain de jeu de près de 70 artistes, principalement français et japonais. Je vous en avais déjà donné un petit aperçu dans ce post il y a 2 semaines, mais là, les œuvres de Speedy Graphito, de M. Chat et bien autres ont pris une toute autre allure ! Et souvent offre une véritable claque visuelle !
Erina Matsui - No Man's Land ambassade de France à Tokyo Japon
J’ai donc pu croiser de nouveau les mêmes, mais aussi rencontrer quelques autres comme Akiko Hoshina qui recouvre les objets et lieux d’argile, ou l’excentrique Erina Matsui très Louis XVI pour l’occasion, dans son univers étrange de peintures et sculptures… Maintenant j’aurais aimé discuter plus avec d’autres, mais ça sera dans une ambiance moins « Ferrero Rocher », car n’étant pas grand consommateur de « Rillettes Bordeau Chesnel » et finissant par ne pas me sentir à ma place… j’en ai même boudé champagne et autre macarons tant la voracité de certains compatriotes me mettait mal à l’aise… et me poussait à ne pas me mettre dans le lot. :-/
Je pense que les vernissages devraient se faire sans petits fours et autres boissons à volontés afin de n’attirer qu’un public intéressé par les œuvres et leurs créateurs (ça permettrait de discuter plus tranquillement)… et sans forcément une invitation écrite des hautes sphères, pour pouvoir y entrer ou même… juste être au courant………..

En tout cas, je félicite chaleureusement ceux qui ont eu l’initiative de cet évènement hors du commun qui rend un dernier hommage mérité au lieu qui l’accueille ! 😉
Plus d’information sur le site officiel ici : www.ambafrance-jp.org/nomansland/
Comment ça, y’a pas grand chose sur ce site officiel ? Et le peu est en japonais… en plus y’a rien du tout sur le site « normal » de l’ambassade…….. hmmmm………… ben une chance que j’étais au courant pour partager ça avec vous alors 😉

Continuer la lecture de « Exposition No Man’s Land à l’ancienne Ambassade de France à Tokyo… vernissage… »

Poupées japonaises ultra réalistes

Ben si j’avais ça dans ma chambre, je vous explique pas les cauchemars que je ferais la nuit… ayant été traumatisé par Chucky quand j’étais ado…
BJD Ball Joined Doll
Bon, les poupées BJD (Ball Joined Doll) sont très à la mode au Japon, beaucoup les considérant comme superbes (moi je trouve ça angoissant d’avoir une poupée si réaliste), elles sont faites mains en céramique et valent une fortune !
L’artiste que j’ai rencontrée crée de A à Z les modèles et cela prend environ 6 mois pour en faire un nouveau… mais elle me confiait que cela ne prend que 3 semaines à son maître pour en faire un…

Pour ceux que cela intéresse, je vous donnerai les coordonnées de cette artiste de la région de Kagawa… dès que je les aurai retrouvées ^^x

Continuer la lecture de « Poupées japonaises ultra réalistes »

Benesse Art Site sur l’île d’art contemporain de Naoshima

Naoshima est connu pour le musée de Benesse, ainsi que la fameuse citrouille de Kusama Yayoi. Mais la ville elle même a un intérêt artistique, puisque d’anciennes maisons ont été confiées à des artistes contemporains, transformant la bourgade en véritable musée d’art moderne.
Benesse Art Site Naoshima
J’avais donc fait une escapade d’une journée là-bas en prenant le ferrie à partir de Takamatsu.
Si vous avez les moyens, je vous recommande de séjourner dans le magnifique hôtel de Benesse… qui est hors de prix, mais dans un cadre paradisiaque. Bien que très touristique, l’île semble agréable à visiter tranquillement (à vélo) et un lieu parfait pour se relaxer… elle fait penser à ce que l’on trouve au bord de la méditerranée.

Continuer la lecture de « Benesse Art Site sur l’île d’art contemporain de Naoshima »

Où trouver plus de 5 japonaises au mètre carré ?

Les connaisseurs me répondront : « A Shibuya ! »… oui, ça c’était la réponse facile… et je dois dire que quand y’a des promos dans des magasins de grandes marques, on est pas loin des 20 au mètre carré (ne me demandez pas comment c’est possible… le Japon est un pays surprenant LOL )…
Histoire de corser un peu « l’énigme »… imaginez que cela soit à Paris… Ah oui ! Là c’est un peu plus difficile 😉
Je profite d’être à Paris pour vous montrer un peu « Le Japon à Paris », et j’espère avoir le temps le week-end pour aller photographier les bons restaurants, lieux d’expos, associations… etc… en rapport avec le Japon… car cela pourrait vous intéresser…. mais ne vous inquiétez pas, je n’arrête pas pour autant de vous parler du « vrai » Japon… d’ailleurs demain, je pense vous enmener à Shibuya… vive la téléportation ! 😉

Ainsi, hier j’étais à la Galerie Longchamp pour voir les oeuvres d’une amie qui exposait avec d’autres (ça faisait un peu « dépôt vente aux puces »)… donc Ayako Kamimura fait des tableaux ayant pour principal sujet les coqs… oui, je sais, c’est un sujet qui est en plein dans l’air du temps avec la fameuse grippe aviaire (H5N1)… mais ça fait déjà des années qu’elle travail sur cette volaille symbole de la France.
Comme vous pouvez le voir, il y avait du monde (et encore, je n’ai pu entrer que lorsque les 2/3 était parti), avec un ratio de 10 femmes pour 1 homme (à croire que la culture n’attire pas le mâle… 😉 ) ! Donc messieurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Laissez tomber, les mangas, kanji et autres match de foot à la télé, et aller étudier l’histoire de l’art, afin de briller lors de vos sorties expos du week-end LOL

PS : le « claire obscure » est le plus facile à sortir lors d’une expos… effet garanti LOL

Continuer la lecture de « Où trouver plus de 5 japonaises au mètre carré ? »

Japan Art

PolicierAlors, quand on fait de la photo… beaucoup de photos, il arrive que l’on en rate certaines… mal cadrée, flou, mauvais réglage…
Seule solution : arranger ça sous Photoshop et dire que c’est une photo artistique… et voilà le travail !
Allez, maintenant circulez ! 😉