Sanctuaire Futen-mangu où règne l’esprit du karaté

Comme les dernières heures à Okinawa s’égrainent, et que je suis bloqué dans le bus, j’en profite pour essayer de faire des photos par la vitre (en bon touriste nippon), et je constate qu’il faut vraiment être fan de l’architecte Le Corbusier pour apprécier l’urbanisme de l’île à 90 pourcents composé de structures en béton ! Bon, ça s’explique par le fait que les typhons sont fréquents et qu’il vaut mieux avoir des habitations bien solides dans le coin…
On arrive assez rapidement au sanctuaire Futen-mangu où, si j’ai bien compris (mais en même temps j’écoutais pas vraiment), est née l’esprit du karaté (dans la grotte derrière le bâtiment principal) !
Sanctuaire Futen-mangu Okinawa
Bon là on a eu droit à plein d’explications de la part du prêtre shinto, et moi j’écoutais rien… en fait si, mais j’ai lâché l’affaire au bout de 15 minutes (ça a duré plus d’une heure)… Des grottes, on en a plein en France, et certaines ont vu naitre l’humanité comme celle de Lascaux… alors forcément, là je suis pas trop impressionné… Mais les passionnés de Karaté y trouveront très certainement, un intérêt certain 😉
Une fois la visite terminée, on est allé à un restaurant pas loin pour déjeuner… Bon, vous vous doutez bien qu’il y avait du porc au menu (difficile de faire autrement à Okinawa), et si vous relisez mon post avec mes photos Live, vous aurez tout le détail ainsi que la photo d’un chat qui semblait avoir 300 ans (apparemment la nourriture d’Okinawa permet de vivre longtemps… moralité : « Mangez du porc ! ») : relire Sayonara Okinawa
Puis on a quitté Okinawa avec le même temps couvert qu’à l’arrivée…

Bon, je sais que mes posts sur Okinawa cassent un peu le rêve d’une île paradisiaque et sont loin des images de cartes postales, mais au moins je peux dire que je vous ai montré l’Okinawa de tous les jours (la base-line du site c’est je le rappelle : « Voir le Japon autrement ! »… hein 😉 ) ! Et j’y retournerai certainement un jour pour y faire le touriste, en visitant le château, le magnifique aquarium, et en séjournant sur une des petites îles avoisinantes comme Miyakojima (d’ailleurs j’aimerais bien photographier les Pantou : voir cette vidéo) !

PS : dimanche vers 14h46 (heure de Tokyo… 6h46 en France) je posterai un long article ici pour les 1 an du grand séisme et tsunami, et demain je ferai une mise à jour de mon post « 9 mois après le Tsunami du 11 Mars »

8 réponses sur “Sanctuaire Futen-mangu où règne l’esprit du karaté”

  1. Plus le temps passe et plus il nous rapproche de la date tragique. C’est fou de se dire qu’un an est déjà passé.

    J’espère que comme tu l’a fait à l’époque, tu nous fera écouter un autre son de cloche que ce que l’on entend dans les médias en France et qui je l’imagine est surement encore faussé par la course au sensationnalisme. Hâte d’avoir tes impressions et sentiments.

    Merci encore pour ce beau séjour à Okinawa par procuration, j’aime bien le coté destroy du photographe à T-shirt canari qui t’accompagnait. Ça a l’air d’un rigolo. Je sens que tu as déjà repéré plein de trucs à voir et à faire pour ta prochaine venue en famille.

  2. j’ai hate de te voir retourner dans cette ile en mode "touriste" car le voyage organise la ne m’a pas seduit (chacun son trip hein).

    Et comme j’ai un faible pour les aquarium et zoo (j’ai adore l’aquarium d’osaka ^^) j’ai hate de lire ton article sur l’aquarium d’okinawa

  3. Demain à six heures je serai sur le parvis du Palais de Chaillot au Trocadéro avec ma petite femme. Le représentant des volontaires japonais à Paris (Kenzo Takada) y donne rassemblement pour une prière pour se rappeler qu’il y un an …

  4. Je savais pas que le karate etait présenté par des moines shintoms, ayant fait du karate il y a longtemps j aurais bien aimé entenduitre le récit comme lieu paraît solennel .merci pour cette visite.

  5. Hello David,
    Merci pour le récit de tes aventures, qui, même pour moi, habitant pourtant au Japon, sont un régal (mais il faut dire que ça fait des mois que je suis bloquée… Qu’importe, je me lance à fond dans mon apprentissage de la langue).
    Pour les architectures façon Le Corbusier, j’ai vraiment l’impression que peu importe où l’on va au Japon, on les retrouve. C’est vrai que c’est très bétonné (et dire que des chercheurs de l’UNESCO préconise qu’il faut une population de 500 millions d’habitants au Japon en 2050 pour que le pays maintienne une croissance 8-O). Vu du ciel, ce n’es jamais très agréable. Même s’il est vrai que Tokyo, vu des tours géantes fait véritablement penser à la ville de Neuromancien de William Gibson, et que ça a quelque chose de fascinant. Dans le même temps, à vue d’hommes, il y a vraiment beaucoup de havres de paix, disséminés un peu partout, et qui font penser au naturalisme de Totoro. En parlant de Totoro et donc de Miyazaki, tes « pantou » me font d’ailleurs penser à la déité « sans visage », qui surveille le pont, et à la fois à Putride, la déité dont Chihiro retire une « épine ».
    Quant au séisme, la catastrophe nucléaire… On a tellement de sons de cloches très différents qu’il est difficile de s’y retrouver (les lobbys pro, sans négliger les lobbys anti). Mais j’imagine que pour nous, de toute façon, il est déjà trop tard. On y était, c’est foutu. Maintenant, il faut reconstruire, il faut penser à d’autres solutions, il faut avancer, cela ne sert à rien de pleurer sur notre sort. Nous avons un futur malgré tout à construire. Et je suis bien persuadée que certains aimeraient justement que le Japon n’ait pas de future. Le Japon est encore la 3ème grande puissance au monde ! Maintenant, il est clair, il faut au plus vite trouver une alternative au nucléaire, c’est bien trop dangereux.

  6. en tout cas, merci pour cette virée ! j’aime voir autrement 😉
    et merci pour toutes ces photos !

Les commentaires sont fermés.