Sortie photo à Shibuya entre photographes/bloggeurs… Ca donne quoi ?

Quand Alex m’avait proposé une sortie photo entre bloggeur Tokyoïte, ça m’avait directement emballé, mais la règle de faire le shooting en solo pendant 2h et se retrouver seulement après, transformait l’expérience en challenge !
Alors quitte à être mis à l’épreuve, je me suis dis autant le faire en beauté ! C’est donc qu’avec mon Sony NEX5 et mon optique 40mm f1.4 Voigtländer que j’ai décidé de relever le défi, en gros ça voulait dire que je devais tout faire en manuel (vu que l’optique est dépourvue d’auto-focus et l’ouverture se fait manuellement) ! Et histoire de corser un peu le tout, je suis arrivé avec une demi-heure de retard… donc je n’avais que 1h30 pour shooter…

Comme les grands esprits se rencontrent toujours, Alex m’est tombé dessus sur un des p’tits spots cachés de Shibuya… d’où mes photos de chats par la suite… J’ai malheureusement pas eu le temps d’aller dans la zone des Love Hotel qui regorge de p’tit coins photo sympas, mais bon c’était aussi pour le plaisir de faire une soirée entre bloggeurs ! Dommage que je n’avais plus de voix ce soir là… j’avais le choix entre l’imitation de Rocky/Rambo ou de Chapi Chapo………..
… Retrouvez mes photos dans la galerie du post (comme d’habitude elles ne sont pas retouchées ! Juste 4 d’entre-elle ont été recadrées)… et oui, j’en ai mis 20 alors que l’on devait se limiter à 15… parc’que faut pas déconner, j’ai une réputation à maintenir moi :-p

Retrouvez les photos des autres bloggeurs sur leur blog respectif :
– Adrien sur Histoires de Petit Adrien
– Alex & Delphine sur Issekinicho
– Jordy & Jing sur Totoro Times
– Sophie sur Dreamy

J’en profite pour souhaiter bon vent à Alex et Delphine (c’est con, ils partent juste au moment où j’arrivais enfin à prononcer le nom de leur excellent blog… Issekinicho !) qui ont décidé de profiter de leurs derniers jours au Japon sur le super spot à typhons qu’est Okinawa 😉
J’espère qu’on se reverra très bientôt (sûrement, j’ai prévu de stalker leur dernier passage à Tokyo –voir ici pour comprendre– :-p ) !

Continuer la lecture de « Sortie photo à Shibuya entre photographes/bloggeurs… Ca donne quoi ? »

Todoroki Keikoku, la coulée verte dans Tokyo

Désolé ! Je sais que j’ai été absent pendant longtemps cette fois… J’avais beaucoup de travail sur différents projets comme Japon Safari ainsi que pas mal de Tokyo Safari (finalement 2012 a remis le train sur les rails, grâce surtout aux Suisses, Belges, Néo-Calédoniens et autres Canadiens venus en force découvrir le Japon… Merci à eux !)… bon et j’avais aussi du mal à me motiver… le web prenant un mauvais virage entre créatifs oubliés et copieurs/colleurs/voleurs plébiscités par les internautes… On finit même par se faire insulter si l’on veut protéger notre propre travail ! Bref, dur de se remotiver…
Revenons en au sujet du jour qui est la jolie coulée verte de Todoroki Keikoku qui se trouve dans le Sud de Tokyo à Setagaya !
Todoroki Keikoku
Pour y accéder le mieux est de descendre à la station Todoroki sur la ligne Tokyu Oimachi, une fois engagé sur la coulée, vous aurez une jolie balade de 15 minutes devant vous pour atteindre le temple/sanctuaire Todoroki Fudo.
Autour de cette vallée arborée se trouvent de charmants petits quartiers avec restaurants, cafés et autres échoppes où il est agréable de flâner…

Je ne recommande pas l’endroit à ceux qui font un court séjour à Tokyo (il y a mieux à visiter), mais plutôt à ceux qui habitent la mégapole et qui veulent souffler un peu 😉

PS : toutes les photos (non retouchées comme d’hab’) ont été prises avec mon p’tit Sony NEX5 et l’optique Voigtlander 40mm f1.4
PS2 : si vous vous baladez à Paris, n’hésitez pas à prendre en photo nos flyers pour les Japon Safari et à poster l’image sur les réseaux sociaux ! On vous retweetera/partagera avec grand plaisir 😉

Continuer la lecture de « Todoroki Keikoku, la coulée verte dans Tokyo »

Tokyo Immanquables : La Roppongi Hills Mori Tower à Roppongi

Je vais faire une petite série comme au printemps, spécial conseils voyage… avec les choses essentielles à voir sur Tokyo (on restera dans le classique, mais c’est bien d’en parler de temps en temps). On commence aujourd’hui avec Roppongi et son Roppongi Hills… plus précisément la Mori Tower ! Cette tour de 54 étages (238m), offre un des meilleurs points de vue sur Tokyo. C’est tellement dégagé que l’on peut voir la Tokyo Tower, la Tokyo Sky Tree, tout Shinjuku, la baie avec FujiTV… et même voir Yokohama (le LandMark est bien visible) !
Roppongi Hills Mori Tower
Le top est de pouvoir y rester jusqu’au soir, si les conditions météo sont bonnes vous aurez des photos magnifiques du soleil couchant sur la mégalopole… et même avoir le Mont Fuji !
Compter 1500 Yens pour accéder à l’observatoire (entrée au musée comprise), et un supplément pour aller sur le toit ouvert !
C’était la deuxième fois que je me rendais là haut (la première était pour une conférence de presse), et je suis maintenant vraiment décidé à y squatter jusqu’au soir pour faire le plein de photos de Tokyo vu du ciel ! 😉

HS : en ce moment il y a toute une polémique dans le milieu créatif francophone au Japon, concernant des pages Facebook dédiées au Japon qui volent des photos copyrightées d’auteurs nippons et autres… Cela m’a profondément choqué (j’ai même été insulté pour avoir fait une remarque), dupliquer le travail d’autrui est une chose courante sur Internet… si l’on fait ça dans le but de partager le travail de ce dernier et donc de le citer avec un lien vers son œuvre originale… pas de problème en soit !
Mais beaucoup ne font pas ça, et utilise simplement le travail des autres que pour se faire virtuellement « mousser »… en prenant soin de ne rien dire sur la source ou embrouillent les pistes en ne citant par exemple que le site qui les héberge, sans mettre de liens… Ce qui est trompeur pour les internautes qui de surcroit attribuent le travail généralement au propriétaire de la page, cliquent sur le bouton « j’aime » (sans lire, ni vérifier) et finalement félicitent celui qui a copié l’image au lieu du vrai auteur !
Alors, vérifiez bien à qui vous attribuez les « j’aime », car soutenir les voleurs de contenus à la place des créatifs, cela fait de vous des complices du crime (le voleur se légitimera sur vous : « Vous voyez les gens se moquent bien de qui est le vrai auteur ! »)… et si l’auteur de la photo ne sent pas de soutient de votre part pour ses créations, arrêtera purement et simplement d’en faire ou de les partager !
Pour soutenir un web de qualité… cliquez bien !

Continuer la lecture de « Tokyo Immanquables : La Roppongi Hills Mori Tower à Roppongi »

Découverte de la ville de Sapporo en plein hiver

En Février, j’avais 12600 points mileage ANA qui allaient expirer… J’ai donc décidé de partir faire un tour quelque part au Japon… et l’A/R pour Hokkaido coûtant 12500 points, c’était parfait, d’autant plus que je pouvais faire ça pendant le Snow Festival (Festival des Neiges de Sapporo… j’y reviendrai en détails dans un prochain post) !
C’est donc parti pour 3 jours à Sapporo ! Il faisait bien froid à Tokyo et je me disais que j’allais être frigorifié à Sapporo vu que c’est l’extrême Nord (800 Km de Tokyo)… Pendant le vol j’ai essayé de voir si je pouvais prendre en photo la centrale de Fukushima Daiichi… sans succès…
Ce qui marque assez vite quand on arrive à Sapporo ce sont les étoiles rouges un peu partout… avec le froid ambiant, ça donne un côté très soviétique à l’ensemble ! Bienvenue donc dans la ville de la bière Sapporo !
Sapporo
A mon grand étonnement, il ne faisait pas si froid que ça… sûrement juste une sensation, car l’air étant moins sec qu’à Tokyo ici le froid est moins intrusif… Je profite donc pour faire un petit tour, passant devant le Hokkaidōchō kyūhonchōsha (un des premiers bâtiments gouvernementaux à Hokkaido… c’est en 1868 que la ville de Sapporo a été officiellement reconnue comme ville et en 1888 que ce bâtiment a été construit dans un style américain pour accueillir la commission de développement de la région… faut dire ce sont les étrangers qui ont poussé le développement de Hokkaido), puis la Clock Tower, et enfin traversant rapidement le Snow Festival avant de poser mes affaires à l’hôtel qui était juste sur l’avenue qui accueille l’événement.
Première vraie mission : trouver à manger… mais priorité aux plats locaux ! Donc, suivant le conseil d’Angelo, je pars à la recherche d’un bouiboui proposant le célèbre Corn-Butter-Miso-Ramen de Sapporo !
En route vers le quartier de Susukino, connu pour ses nombreux restaurants, karaokés, bars, bars à hôtesses… et, ayant le flair pour dénicher les bonnes popotes de grand-mère, je rate la rue Ramen Yokocho (où il y a plein de restaurants de ramens) mais tombe sur un p’tit resto qui existe depuis 46 ans… 1 seul client à l’intérieur (d’habitude on opte plutôt pour les restaurants qui sont bien pleins au Japon), des p’tits vieux au service et à la cuisine (gage de qualité)… les doigts gelés et les appareils avec les batteries à plats… je me dis que c’est bête d’aller chercher plus loin… Et j’ai eu raison ! C’était super bon ! D’ailleurs, j’en salive rien qu’en écrivant ces lignes… Les signatures de gens célèbres sur le mur auraient aussi dû m’interpeller, comme quoi c’est une adresse quand même réputée 😉
Bien repu, réchauffé et les batteries chargées à bloc, j’étais près à repartir en expédition dans la ville de Sapporo !
Quand on sort des grandes avenues, les trottoirs sont recouverts de plusieurs bonnes dizaines de centimètres de neige tassée et glacée… c’est très casse-gueule et je me dis que j’aurais dû acheter les crampons pour chaussures vendus à l’aéroport (pour la p’tite histoire, la seule gamelle que je me prendrai sera le dernier soir…)… Après être passé au pied de la Sapporo TV Tower (j’y retournerai le soir), je vais en direction de la Sapporo Factory, qui est une ancienne usine de bière de Sapporo transformée en un grand Shopping Mall. Là, je vais y squatter bien 2 heures avec un café et de bonnes gaufres histoire de me réchauffer…
Le soir je dois rejoindre Daniel et sa femme pour faire le tour des sculptures de glace du Snow Festival by night et aller manger ensemble… Mais avant de les rejoindre au show de snowboard (les gars font des jumps sur de la musique qui pulse) j’ai pris le chemin de la Sapporo Tower pour faire des photos vues du ciel… mais ça, ce sera pour le prochain post 😉

Continuer la lecture de « Découverte de la ville de Sapporo en plein hiver »

Sanctuaire Futen-mangu où règne l’esprit du karaté

Comme les dernières heures à Okinawa s’égrainent, et que je suis bloqué dans le bus, j’en profite pour essayer de faire des photos par la vitre (en bon touriste nippon), et je constate qu’il faut vraiment être fan de l’architecte Le Corbusier pour apprécier l’urbanisme de l’île à 90 pourcents composé de structures en béton ! Bon, ça s’explique par le fait que les typhons sont fréquents et qu’il vaut mieux avoir des habitations bien solides dans le coin…
On arrive assez rapidement au sanctuaire Futen-mangu où, si j’ai bien compris (mais en même temps j’écoutais pas vraiment), est née l’esprit du karaté (dans la grotte derrière le bâtiment principal) !
Sanctuaire Futen-mangu Okinawa
Bon là on a eu droit à plein d’explications de la part du prêtre shinto, et moi j’écoutais rien… en fait si, mais j’ai lâché l’affaire au bout de 15 minutes (ça a duré plus d’une heure)… Des grottes, on en a plein en France, et certaines ont vu naitre l’humanité comme celle de Lascaux… alors forcément, là je suis pas trop impressionné… Mais les passionnés de Karaté y trouveront très certainement, un intérêt certain 😉
Une fois la visite terminée, on est allé à un restaurant pas loin pour déjeuner… Bon, vous vous doutez bien qu’il y avait du porc au menu (difficile de faire autrement à Okinawa), et si vous relisez mon post avec mes photos Live, vous aurez tout le détail ainsi que la photo d’un chat qui semblait avoir 300 ans (apparemment la nourriture d’Okinawa permet de vivre longtemps… moralité : « Mangez du porc ! ») : relire Sayonara Okinawa
Puis on a quitté Okinawa avec le même temps couvert qu’à l’arrivée…

Bon, je sais que mes posts sur Okinawa cassent un peu le rêve d’une île paradisiaque et sont loin des images de cartes postales, mais au moins je peux dire que je vous ai montré l’Okinawa de tous les jours (la base-line du site c’est je le rappelle : « Voir le Japon autrement ! »… hein 😉 ) ! Et j’y retournerai certainement un jour pour y faire le touriste, en visitant le château, le magnifique aquarium, et en séjournant sur une des petites îles avoisinantes comme Miyakojima (d’ailleurs j’aimerais bien photographier les Pantou : voir cette vidéo) !

PS : dimanche vers 14h46 (heure de Tokyo… 6h46 en France) je posterai un long article ici pour les 1 an du grand séisme et tsunami, et demain je ferai une mise à jour de mon post « 9 mois après le Tsunami du 11 Mars »

Continuer la lecture de « Sanctuaire Futen-mangu où règne l’esprit du karaté »

C’est sympa l’hiver au Japon ! Surtout à Tokyo !

Alors pour ceux qui ne jurent que par le Japon au printemps avec ses Sakura (cerisiers en fleur), sachez que franchement l’hiver vaut le coup d’yeux et a de nombreux avantages :
– le ciel est bleu
– on voit super bien le Fuji san
– il y a plein de festivals/cérémonies (Sei-Jin-Shiki, Toh Shiya, Setsubun, Mochitsuki-taikai, Houtyou Gisiki, Daikoku-sai, Dondo Yaki… et beaucoup d’autres comme les festivals des neiges dans le Nord… je vais d’ailleurs aller voir celui de Sapporo cette année) – les billets d’avion sont moins chers
– pas beaucoup de touristes
– plein de places et prix cassés dans les hôtels/ryokan
– paysages magnifiquement enneigés
– …
Mont Fuji en hiver vu de la ville
Bref, à part qu’il fait froid… c’est une super saison pour découvrir le Japon !
Moi j’en profite pour perfectionner mes connaissances de la ville et chercher de nouveaux parcours. 😉
Du coup je regardais ce qu’il y aurait à faire en partant de Ueno… J’ai essayé le jardin Kyu-Iwasaki-tei : bof, en plus c’est payant (vous aurez -comme pour beaucoup d’autres lieux- droit à une réduction si vous montrez le plan de Tokyo que vous aura fourni l’office du tourisme… il y a des coupons de réduction en bas à droite, mais même sans ça marche 😉 ). En cherchant où aller manger j’ai traversé le sanctuaire Yushima Tenmangu que j’aime bien (en ce moment c’est l’effervescence… pour comprendre relire mon post ici) et j’ai fini par trouver un ramen en face de l’Université de Tokyo (aussi nommée Todai), que j’ai traversée avant de rentrer chez moi…
Arrivé à ma station, j’en ai profité pour aller sur le toit et faire quelques photos du coucher de soleil avec le toujours aussi majestueux Fuji (qui illustre ce post) !

PS : vous remarquerez en regardant la galerie qu’en plein Tokyo on a aussi d’horribles immeubles d’habitation !

Continuer la lecture de « C’est sympa l’hiver au Japon ! Surtout à Tokyo ! »

Yokohama au fisheye

Avant de me rendre au Tohoku pour le reportage sur le tsunami 9 mois après, j’étais passé au Yodobashi (Darty local) de Yokohama pour acheter le kit fisheye Sony qui s’ajoute sur le 16mm 2.8 du NEX5.
Yokohama Safari
J’en ai profité pour visiter une partie de la ville que je ne connais pas trop en longeant le canal qui passe derrière la station (il faut savoir que la première fois que j’ai visité Yokohama il y a presque 10 ans, je m’étais limité aux alentours de la gare de Yokohama et j’avais trouvé la ville pas terrible… normal… puisque effectivement il n’y a « rien » de ce côté et qu’il faut en réalité aller vers la baie pour voir la « vraie » ville !) et revenir ensuite sur Minato Mirai21.
J’ai repéré du coup plein de coins sympathiques avec des cerisiers qui bordent le canal (et un pont avec un train rouge) et qui offriront un superbe spectacle au printemps !
En revenant sur Minato Mirai21 j’ai revu le passage sous les voies qui était un lieu d’expression toléré pour les taggeurs (ou plutôt artistes peintre)… Aujourd’hui il n’en est plus rien… et un revêtement gris recouvre les œuvres……… Pour avoir une idée de ce que c’était avant : Le paradis des taggeurs
J’ai ensuite fait le tour en passant du côté du Nippon Maru (le voilier musé), puis profité du fisheye pour faire des photos au pied du Landmark et ensuite filé direction de Yokohama Station en traversant le tout beau, tout nouveau HQ de Nissan et son showroom ouvert au public (faut que j’essaie un jour le petit café aussi…).

Bon, le fisheye c’est sympa, mais il faut clairement pas trop en abuser ! Par contre, là où il m’a bien surpris c’est lorsque l’on fait des panoramiques (voir le post précédent), car ouvrant la voie à des 180° nickel (ce que je n’imaginais pas avec la déformation) !
PS : vous pouvez voir une même vue prise avec le fisheye et sans (juste au 16mm)… photo n°12 et 13 😉

Continuer la lecture de « Yokohama au fisheye »

Tokyo panoramiques

Comme vous aviez pu le lire sur la partie Live du site, mardi on avait eu droit à une météo exceptionnelle au dessus de Tokyo avec de superbes et surprenants nuages… J’en ai profité pour faire plein de photos panoramiques de Tokyo…
Tokyo Tower ciel bleu
Bon, elles ne sont pas retouchées et sortent direct du NEX5 (qui vient de passer la barre des 10 000 photos d’ailleurs), une option gadget qui finalement est assez « sympa ». Je me suis même fait plaisir à ne pas les faire droit pour obtenir des effets étranges genre FishEyes.
La tour avec les hublot c’est la Nakagin Capsule Tower de l’architecte Kisho Kurokawa… je vous avais montré dans le Live à quoi ressemble l’intérieur (une « capsule » étant exposé à Roppongi) : voir mon post.

PS : si quelqu’un connait le nom de l’actrice que j’ai zoomé sur la photo de tournage d’un drama au bord de la Sumidagawa (photo 89)…

Continuer la lecture de « Tokyo panoramiques »

Concours photo : Gagnez un voyage au Japon (billet d’avion + location de maison + Tokyo Safari)

Alors, après les photos offertes avec le livre Japon Vu de l’Intérieur, je continue le partenariat avec Vivre Le Japon pour cette fois-ci vous offrir un voyage au Japon ! Bon, c’est pas une cinquantaine de voyages à gagner, hein ! Donc va falloir vraiment se battre ce coup-ci !
Pour gagner, c’est simple : il faut que vous nous sortiez votre meilleure photo sur le thème « Paysages urbains du Japon » et remplissiez le formulaire de participation qui se trouve sur la page de détail du concours en haut de la colonne de droite : cliquez ici !
Tokyo Sky Tree
Oui, bon, ceux qui sont déjà venus au Japon ont un petit avantage, mais si vous arrivez à nous donner l’illusion du Japon, même si la photo est prise en France ça passera !
Les candidatures sont à remettre jusqu’au 23 Octobre 2011, ensuite le jury dont je fais parti sélectionnera les 20 photos finalistes (je tiens à préciser que le système nous livre les photos anonymement et que l’on ne peut pas connaître les auteurs, ce pour des raisons d’impartialité) et après ça, c’est vous et vos amis qui voterez sur Facebook pour élire les 5 meilleurs !

Attention ! Vous devez absolument être l’auteur des photos et en avoir les droits de diffusion !

Détail rapide des prix à gagner :
– le 1er repartira avec un billet d’avion offert pour une personne + l’hébergement (pour deux) pendant 8 jours dans une des maisons de Vivre Le Japon à Kyoto (si vous voulez voir à quoi ressemblent leurs maisons, c’est par ici) + une journée Tokyo Safari avec moi (oui, faudra venir à Tokyo pour ça 😉 )
– le 2ème aura un Japan Rail Pass de 7 jours + l’hébergement (pour deux) pendant 5 jours dans une des maisons de Vivre Le Japon à Kyoto + une journée Tokyo Safari avec moi
– le 3ème aura une journée Tokyo Safari avec moi + mon dernier livre Japon Vu de l’Intérieur dédicacé
– le 4ème et 5ème aura mon dernier livre Japon Vu de l’Intérieur dédicacé
Tous les 5 repartiront avec leur photo sur tirage papier professionnel.

Le 27 Octobre j’annoncerais ici même sur le blog les finalistes, avec le lien vers la galerie Facebook pour voter (jusqu’au 4 Novembre) ! Que le meilleur et plus talentueux gagne ! LOL

Pour accompagner cette annonce, et vous inspirer, je vous mets les photos prises pendant un de mes Tokyo Safari à vélo… bien chargé… puisqu’en partant de Asakusa on est allé vers le quartier de la Tokyo Sky Tree, Monzen nakacho et le temple des Sumo, on a longé la Sumidagawa, traversé Tsukishima, le marché aux poissons de Tsukiji, le Rainbow Bridge (avec super pano 180°), visité le temple Zojoji, vu la Tokyo Tower, le sanctuaire Atago, fait le tour du palais impérial, traversé le quartier des libraires de Jimbocho, remonté sur Ochanomizu, fait le sanctuaire Kanda Myojin puis Yushima Tenmangu, traversé les quartiers chauds de Ueno puis Ameyoko, pour enfin ramener les vélos à Asakusa et finir le soir à Shinjuku ! Si vous aussi l’expérience Tokyo Safari vous tente, participez au concours ou inscrivez-vous 😉

Continuer la lecture de « Concours photo : Gagnez un voyage au Japon (billet d’avion + location de maison + Tokyo Safari) »

Japon Vu de l’Intérieur – la cathédrale des Morita

La saga de l’été « Japon Vu de l’Intérieur » (page FaceBook ici) continue aujourd’hui avec la rencontre du couple Morita à Kyoto.
Si le Japon organisait le concours des personnes les plus accueillantes du pays, pour sûr les Morita seraient en bonne place !
Repas des Morita dans leur Machiya Unagi-no-Uchi de Kyoto
Le couple, installé près du sanctuaire Imamiya (connu pour les Aburi-Mochi… faudra que j’en reparle !) dans le Nord de Kyoto, y a trouvé le calme des petits quartiers traditionnels kyotoïtes… mais ce qui les a vraiment séduits, c’est cette magnifique Machiya de type Unagi-no-uchi (« maison de l’anguille » du fait qu’elle est tout en longueur) véritable cathédrale de bois, restée authentique.
Bien que la porte soit toujours ouverte pour les enfants du quartier, qui viennent bien volontiers prendre le délicieux goûter que leur prépare tous les jours Kumi, il règne dans la demeure un calme presque religieux.
La hauteur impressionnante de la pièce principale fait que Toru en vient même à chuchoter avec ses convives, lors de ses longues discussions, sur tous les sujets du monde (sa grande spécialité). Finalement seul le sifflement de la bouilloire et les éclats de rire viennent rompre les vœux de silence que l’on s’était presque imposés en entrant. Kumi qui s’affaire avec joie dans la cuisine entourée de ses amies, est bien plus qu’une reine des fourneaux, spécialiste reconnue dans tout le Japon pour sa cuisine végétarienne et biologique, elle est bien la seule capable de distraire Toru de ses plans d’architecte, mais ensuite, il faudra bien veiller à lui retirer tous les vices de la gourmandise de la table pour qu’il puisse finir sa conversation et retourner travailler…
Simple et très accueillant, le couple est loin du modèle japonais des « salaryman family » (stressés de l’image qu’ils pourraient donner, s’efforçant à faire preuve de fausses politesses -tatemae-)… non, les Morita sont naturels, ouverts aux autres, parlent sans tabou, et aiment offrir des moments de détente… Bref, ils ont un cœur tellement gros, que seule cette maison pouvait les accueillir !

PS : je rappelle que les photos qui illustrent ces articles, sont exclusives pour le blog, n’ayant pas été retenues pour le livre « Japon Vu de l’Intérieur »… Vous aurez donc droit a d’autres surprises quand mon livre sortira fin Septembre ! 😉

Continuer la lecture de « Japon Vu de l’Intérieur – la cathédrale des Morita »