Tokyo Immanquables : La Roppongi Hills Mori Tower à Roppongi

Je vais faire une petite série comme au printemps, spécial conseils voyage… avec les choses essentielles à voir sur Tokyo (on restera dans le classique, mais c’est bien d’en parler de temps en temps). On commence aujourd’hui avec Roppongi et son Roppongi Hills… plus précisément la Mori Tower ! Cette tour de 54 étages (238m), offre un des meilleurs points de vue sur Tokyo. C’est tellement dégagé que l’on peut voir la Tokyo Tower, la Tokyo Sky Tree, tout Shinjuku, la baie avec FujiTV… et même voir Yokohama (le LandMark est bien visible) !
Roppongi Hills Mori Tower
Le top est de pouvoir y rester jusqu’au soir, si les conditions météo sont bonnes vous aurez des photos magnifiques du soleil couchant sur la mégalopole… et même avoir le Mont Fuji !
Compter 1500 Yens pour accéder à l’observatoire (entrée au musée comprise), et un supplément pour aller sur le toit ouvert !
C’était la deuxième fois que je me rendais là haut (la première était pour une conférence de presse), et je suis maintenant vraiment décidé à y squatter jusqu’au soir pour faire le plein de photos de Tokyo vu du ciel ! 😉

HS : en ce moment il y a toute une polémique dans le milieu créatif francophone au Japon, concernant des pages Facebook dédiées au Japon qui volent des photos copyrightées d’auteurs nippons et autres… Cela m’a profondément choqué (j’ai même été insulté pour avoir fait une remarque), dupliquer le travail d’autrui est une chose courante sur Internet… si l’on fait ça dans le but de partager le travail de ce dernier et donc de le citer avec un lien vers son œuvre originale… pas de problème en soit !
Mais beaucoup ne font pas ça, et utilise simplement le travail des autres que pour se faire virtuellement « mousser »… en prenant soin de ne rien dire sur la source ou embrouillent les pistes en ne citant par exemple que le site qui les héberge, sans mettre de liens… Ce qui est trompeur pour les internautes qui de surcroit attribuent le travail généralement au propriétaire de la page, cliquent sur le bouton « j’aime » (sans lire, ni vérifier) et finalement félicitent celui qui a copié l’image au lieu du vrai auteur !
Alors, vérifiez bien à qui vous attribuez les « j’aime », car soutenir les voleurs de contenus à la place des créatifs, cela fait de vous des complices du crime (le voleur se légitimera sur vous : « Vous voyez les gens se moquent bien de qui est le vrai auteur ! »)… et si l’auteur de la photo ne sent pas de soutient de votre part pour ses créations, arrêtera purement et simplement d’en faire ou de les partager !
Pour soutenir un web de qualité… cliquez bien !

Continuer la lecture de « Tokyo Immanquables : La Roppongi Hills Mori Tower à Roppongi »

Tokyo – Osaka – Hiroshima : Wasabissez votre prochain voyage au Japon de visites guidées originales !

Cela va faire bientôt 4 ans que j’ai lancé le concept de Safari Photo à Tokyo, vous avez bien accroché dès le début et permis le succès des Tokyo Safari. Beaucoup m’ont demandé si je pouvais les guider dans d’autres villes avec le même état d’esprit… Ca aurait été avec grand plaisir mais je ne peux malheureusement pas me dédoubler… quoi que… en cherchant bien j’ai trouvé un autre Umibozu comme moi (mais sans le béret… Ah oui, Umibozu c’est une créature chauve qui sort de l’océan) et qui prenait du bide… ne manquait que le jeune Padawan blond Vénitien en attente d’un sensei et j’étais sur la bonne voie pour créer le clan des Japon Safari ! LOL
C’est maintenant chose faite et je vous recommande d’aller découvrir en leur compagnie les villes d’Osaka et d’Hiroshima qu’ils ont transformé en terrain de jeu… des super guides qui vous feront comme moi découvrir la vie, la culture, les saveurs, l’urbanisme, les spots photos et tous les secrets de ces villes!
Japon Safari
Si vous avez aimé mes Tokyo Safari, faites vous plaisir et continuez l’aventure avec les Hiroshima Safari de Yann (@loeildutako) et les Osaka Safari d’Angelo (@horizonsdujapon) ! 😉

Vous l’aurez compris, si j’étais absent depuis près de 2 semaines du blog c’était pour travailler à fond sur le nouveau site de Tokyo Safari et préparer ceux des nouvelles destinations ! Désolé d’avoir laissé un tel blanc, mais je le rappelle encore une fois vous pouvez me suivre quotidiennement dans la catégorie « Tous les jours le Japon » du site !
Là on peaufine les sites, et je travaille notamment sur une page « Livre d’or » où vous pourrez laisser vos commentaires sur les journées de Safari que vous aurez fait…
Dans la galerie du jour vous aurez une mise en bouche avec les photos que vous retrouverez sur nos sites respectifs. On a hésité à acheter des fans sur Facebook pour booster nos pages toutes clinquantes, mais on s’est dit que cela serait plus sympa de vous faire participer en vous proposant des fonds d’écran tous les cinquante fans !… Bon en même temps c’est vous acheter d’une certaine façon aussi :-p

Continuer la lecture de « Tokyo – Osaka – Hiroshima : Wasabissez votre prochain voyage au Japon de visites guidées originales ! »

Shishi Matsuri au sanctuaire Namiyoke Inari à Tsukiji

Chaque année début Juin, là où commence la saison des pluies, se tient le Shishi matsuri (festival) qui part du sanctuaire Namiyoke Inari et fait le tour du quartier de Tsukiji (connu pour son gigantesque marché au poisson) la particularité de ce festival est de voir défiler en plus du classique mikoshi (sorte de temple portatif) les Shishi (croisement entre un lion et un dragon marin) du sanctuaire qui sont une autre représentation du dieu Inari (explications dans la suite), un peu arrangés pour connoter des divinités marines. Si ce matsuri est en cette période ce n’est pas pour rien, la pluie rappelant l’histoire du sanctuaire construit pour apaiser les dieux de l’océan, car le quartier gagné sur la baie fut entièrement submergé par de grandes vagues lorsqu’une représentation du dieu Inari (messager des dieux en forme de renard) fut emporté par une inondation après de fortes pluies.
Shishi Matsuri Tsukiji
Ainsi, les festivités commenceront par la sortie du mikoshi porté par tout le monde (jeunes et moins jeunes, hommes et femmes), puis suivra le Shishi mâle porté que par des hommes et enfin le Shishi femelle porté que par des femmes !
Hier avec la pluie battante j’avais au début peur que le Shishi matsuri ne soit annulé comme c’est souvent le cas quand il pleut, mais c’était sans compter sur l’histoire de ce festival et le fait que le quartier étant celui des pêcheurs, c’est pas de l’eau tombée du ciel qui leur ferait peur ! Du coup l’ambiance bordélique sous la pluie où participants et spectateurs sont trempés de la tête aux pieds, semblait rapprocher les deux et tous exprimaient une grande joie (les gens souriaient/rigolaient, pas de cris ni d’insultes pendant la bousculade pour ouvrir le chemin au mikoshi/Shishi, aucun geste violent…) d’être là… bref, une ambiance qui tranchait avec ce que j’avais l’habitude de connaitre du côté de Tsukiji, où l’on fait comprendre aux étrangers qu’ils ne sont pas les bienvenus avec leur appareil photo (ça à cause de nombreux touristes ayant fait des problèmes vers 2007… d’où les restrictions d’accès au marché qui ont été instaurées par la suite, comme l’encadrement de la criée au thon… etc…).
Résultat j’étais entièrement trempé et mon vieux 5D (8 ans le coco) ressorti pour l’occasion a prouvé une fois de plus qu’il était increvable car même avec de l’eau infiltrée et du coup 2 gros plantages m’obligeant à enlever la batterie pour le faire redémarrer, il m’a permis de faire de supers photos jusqu’au bout ! Voir la galerie d’images qui sont comme d’habitude sur le blog, sans retouches 😉

Aussi ressortir mon vieux reflex était un petit clin d’œil à ce vieux blog qui fête aujourd’hui ses 7 ans d’existence ! En « age blog » ça lui fait bien plus de 100 ans ! Et je compte sur vous pour venir le plus souvent possible lui rendre visite, sans forcément attendre de voir une news passer sur Facebook et Twitter, hein 😉

Continuer la lecture de « Shishi Matsuri au sanctuaire Namiyoke Inari à Tsukiji »