Soirée Otaku avec Usagi No Namihey et FICE

Jeudi soir, j’étais invité à une soirée au Akihabara85 HACO organisée par Genki Japan pour présenter à des officiels du gouvernement japonais ce qu’est la culture Otaku et plus particulièrement celle liée au idoles d’Akihabara. On a donc eu droit à Usagi No Namihey (qui était à la Japan Expo à Paris) et le groupe FICE, les deux accompagnés par leurs fans les plus fervents !
FICE
Comme ça allait être du « lourd » on nous a fait une petite introduction en douceur avec l’excellent Keisuke qui fait revivre le Shamisen avec des compositions modernes, ainsi pour faire la transition il a fait une petite interprétation au Shamisen du générique de Dragon Ball (voir la vidéo que j’ai diffusée en direct ce soir-là ! Cliquez ici ou jetez-y un œil après la galerie photos tout en bas !). Ensuite est arrivée l’idole Otaku montante du moment : Usagi No Amihey qui a interprétée son mégatube « Milk » avec le refrain « nian nian », ou « miaou miaou » à la française, qui vous fera sortir de votre réserve, et créera une pulsion incontrôlable vous poussant à faire des p’tits mouvements de mains, façon « chat kawaii » de droite à gauche (croyez-moi, si vous respectez la chorégraphie de cette seule chanson, vous n’aurez point besoin d’une séance de fitness… j’ai bien perdu 2Kg…).
L’autre groupe de la soirée, avec des fans encore plus « impressionnants » était FICE… notez le personnage étrange derrière les chanteuses… Là, c’était vraiment psychédélique ! 😯

Bon je vous prépare un article expliquant cette tranche de la culture nipponne, avec le détail des danses Otaku que sont le Parapara et le Otagei… Hummm, tout un programme des plus exaltants 😉

PS : pour rester dans la culture underground, ne ratez pas l’article de Valérie dédié au style vestimentaire Dolly Kei sur la partie portail du site : c’est ici !

Continuer la lecture de « Soirée Otaku avec Usagi No Namihey et FICE »

New Bon Odori par The Condors à Ikebukuro

Le Japon malgré tous ses malheurs a toujours autant soif de vie et le montre tous les jours, avec par exemple la victoire de son équipe féminine aux mondiaux de foot le week-end dernier, ou encore lundi avec le traditionnel Bon Odori (danse en hommage aux morts) qui à Ikebukuro était revu pour la troupe The Condors pour en faire le New Bon Odori !
New Bon Odori à Ikebukuro par les Condors
J’en ai profité pour testé mon petit Sony NEX5 de nuit en photo et vidéo… et comme les danses nocturnes n’ont jamais été mon fort en photo je ne perdais pas grand chose à tenter le coup. J’aurais aimé arriver plus tôt (je suis arrivé 30 minutes avant la fin) pour profiter du soleil couchant, mais les 3 heures d’attente de la piscine (je vais faire un petit post dans le Live) ont un peu perturbé le programme……..
Et histoire de tester aussi Final Cut Pro X (une m…de qui transforme un MacBook pro en grille pain tellement il le fait chauffer pour rien, à faire des calculs d’on ne sait pas quoi en fond) je vous ai mis une vidéo qui vous montrera un peu (beaucoup) plus l’ambiance de folie, avec des filles en Yukata (Kimono léger d’été) qui dansent de la pop nipponne !

PS : comme d’hab’ les photos sont brutes sans retouches 😉

Continuer la lecture de « New Bon Odori par The Condors à Ikebukuro »

Japon Vu de l’Intérieur – Rencontre avec Mayuko SHIMIZU

Vous vous souvenez peut-être avoir entraperçu le prototype d’impression du livre « Japon Vu de l’intérieur » sur la partie Live du site (voir ici)… Voilà, après quelques rebondissements sur la signature du contrat avec l’éditeur japonais, le livre est enfin parti à l’impression pour une sortie dans les rayons des librairies francophones (France et pays voisins) prévue fin Septembre !
Plus qu’un simple livre d’intérieur/architecture comme il en existe plein, j’ai orienté ce livre sur l’humain et la relation des japonais avec leur maison. Et les séances photos devenaient de véritables rencontres avec des personnes de tous horizons, aussi variés que leurs habitats. Je vais partager avec vous tout l’été ces rencontres, accompagnées de photos qui ne seront pas dans le livre… et donc exclusives ! 😉
Mayuko SHIMIZU
Ma première rencontre pour le livre fut avec Mayuko SHIMIZU. Une étonnante femme « des bois », pleine de charme, élégante et distinguée. On la verrait plus arpenter les grands magasins d’Omotesando ou de Ginza que les forêts de Kamakura. Pourtant c’est proche de la nature qu’elle se sent le mieux.
Cette « Princesse Mononoke » des temps modernes est une tisseuse réputée, utilisant ses propres colorants créés à partir de ce que la nature avoisinante lui offre, pour produire de magnifiques tissus de kimonos sur un imposant métier à tisser, qui insuffle la vie à la maison.
J’ai vraiment été sous le charme de cette femme, qui mélange fragilité et douceur de l’artiste avec force et concentration de la tisseuse… Impressionnant comment elle changeait dès que son métier à tisser se mettait à faire vibrer la maison, la plongeant dans un autre univers où seuls les fils de soie tel des lignes de vie (j’ai en tête un épisode d’Ulysse 31) existent……….

J’ai créé une page Facebook (oui, encore une…) dédiée au livre, alors si vous voulez avoir quelques exclus avant tout le monde, n’hésitez pas à cliquer sur le bouton « j’aime » à gauche du titre : cliquez ici pour aller sur la page fan !

Continuer la lecture de « Japon Vu de l’Intérieur – Rencontre avec Mayuko SHIMIZU »

Petite balade à vélo à Kyoto, du temple Nanzen au musée du manga !

Je n’avais pas fini de publier mes photos de Kyoto… Donc on y retourne pour faire une petite balade à vélo qui part de la maison Demachi (de Vivre le Japon), suit le chemin de la philosophie jusqu’au temple Nanzen (je ne savais pas que l’on pouvait aller en haut de la porte… j’ai découvert ça quand j’ai écrit mon 2ème livre : Traditionnel Japon), petit crochet derrière pour voir l’aqueduc Suirokaku, avant d’aller au centre ville de Kyoto pour se poser avec la petite au musée du manga (argh… y’a Titeuf !).
Kyoto à vélo
Daniel, le super guide de Vivre le Japon est venu prendre un café, et m’a fait découvrir un Starbucks avec vue sur la Rivière aux Canards (la vraie, pas le blog de l’ami Thomas 😉 )… ambiance bon enfant au bord de la rivière où de jeunes adultes jouaient à « 1.2.3. Soleil ! »… J’aime beaucoup ce côté reposant de Kyoto… Juste dommage que les kyotoïtes ne soient parfois pas très accueillants, à contrario de leurs voisins d’Osaka…
Donc pour découvrir Kyoto, oubliez bus et métro ! A vélo y’a pas mieux ! La ville vous paraîtra plus petite et intime… un régal par beau temps 😉

Continuer la lecture de « Petite balade à vélo à Kyoto, du temple Nanzen au musée du manga ! »