Fuji san – Part II : La descente aux enfers sur la Subashiri Trail

Après une longue nuit de grimpette, la descente demandera pourtant toute votre attention ! Il faudra bien faire attention de reprendre la voie jaune Yoshida Trail ! Les panneaux n’étant pas les plus explicite (puisque ils indiquent tous aller à la 5ème station… mis à part que ce n’est jamais la même, vu que 5ème station veut juste dire qu’elles sont à la même altitude…….) l’erreur est assez facile avec une nuit blanche dans les dents, et si vous avez un doute il ne faudra pas hésiter à rebrousser chemin car bien même que les routes se suivent parallèlement, une fois la jonction passée, il n’y aura pas moyen de changer de voie sans faire du hors piste.
Descente du Mont Fuji
Alors qu’un des 3 mousquetaires était parti loin devant en éclaireur. Avec le grand Albert (dit AL ou Totoro), vu qu’on pétait la forme et que l’on est des supers warriors, on s’est dit pourquoi on prendrait pas la Subashiri Trail (célèbre pour sa descente très raide que les aficionados de sports extrêmes affectionnent… Il faut la descendre en courant… et certains même le font à vélo de descente) pour le fun… à moins que l’on se soit planté… oui, c’était p’t’être ça finalement :-p
En fait tout se passais bien avant d’arriver à la fameuse ligne droite, dont la pente abrupte empêche de rester sur place sauf en s’accrochant à quelque chose de fixe… Et c’est parti pour 1 heure de descente non-stop sur un sol sableux hyper instable… Bon que je suis vraiment un fou par moment (surtout quand je n’ai pas dormi et que j’en ai ras la casquette) j’ai décidé de la descendre en courant !!!
Pour le plaisir j’ai fait quelques vidéos (que vous pouvez voir dans la suite du post) lors de cette descente de folie… et j’ai même impressionné ceux qui étaient venus justement pour ça en les clouant sur place dans mes sprints 😎

Bon, faites gaffe tout de même de pas vous tromper… C’était l’horreur cette descente… interminable, et au bout la galère car les téléphones ne captaient pas, le premier mousquetaire était dégouté de devoir faire 2 heures de route en plus de prévu en voiture pour faire le tour du mont Fuji… les taxis se sucrent pas mal des pauvres qui se sont trompés (20 000 Yens pour vous emmener à la bonne 5ème Station Kawaguchiko)… les boutiques en profitent aussi… et tout ça sent bon l’arnaque, car tout le business du coup semble reposer sur les erreurs de route des grimpeurs (le gars de l’office m’a confié que des centaine de personnes se trompent chaque jour, et que cela ne concerne pas seulement les touristes car une bonne partie est japonaise).
La bonne nouvelle c’est qu’une charmante japonaise m’a donné son bâton de marche estampillé Fuji san 2010 comme lot de consolation et pour avoir assuré le spectacle pendant la descente :-p

Avec le recul et les douleurs aux jambes passées… je me le referais bien (je vous le recommande, mais attention à la météo, car pour beaucoup c’est brume au sommet avec vue à 3m), mais je chercherai une solution plus cool pour la descente, car même en prenant la bonne route, c’est cette partie qui est la plus pénible !
Peut être une luge ou un snowboard ferait l’affaire 😉

PS : niveau équipement j’ai oublié de préciser comme l’a rappelé AL dans les commentaires qu’une paire de Talkie-Walkie est appréciable pour que le retardataire ne se sente pas trop seul/abandonné 😉

Notez cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune note pour l'instant)
Loading...

30 réponses sur “Fuji san – Part II : La descente aux enfers sur la Subashiri Trail”

  1. Cool 🙂
    Maintenant que j’ai assuré le coup, je peux en mettre des tartines 😛
    Super ce 2eme post sur le mont Fuji, et sympas les vidéos, une fois de temps en temps c’est pas désagréable !
    Malgré la descente aux enfers, ca me fait toujours envie !

    Par contre, je reste dubitative quand tu dis que le point de départ/arrivée, c’est Kawaguchiko : Je suis allée à Kawaguchiko, et il y avait une superbe vue sur le mont Fuji, et donc on était assez loin … A moins que la station porte le nom d’une ville allentours ? Ca me paraitrair plus logique …

  2. Les avis sont partagés en effet sur la descente.

    De mon côté, j’en garde un très très bon souvenir. Sans doute le meilleur souvenir de ce séjour sur mont Fuji.
    Quelques heures des glissades en s’appuyant bien sur les talons, un coup à droite, un coup à gauche. Avec de grosses chaussures montantes.
    La récompense du matin

    Par contre dans le groupe il y en avait aussi plusieurs pour qui cela a été le moment le plus pénible. Parfois ceux-ci avaient des tennis au pieds, ou ce qu’il en restait. La torture du matin.

    Ce sera donc la surprise après la nuit blanche ! peut-être passerez-vous un bon moment.
    Mettez quand même les chances de votre côté avec de bonnes chaussures montantes.

    Attention le cuir des chaussures va se faire laminer par la roche volcanique dans tous les cas.

  3. David tu m’as donné envie :-p
    J’étais rincé après notre petit trek dans Tokyo/Yokohama mais là tu m’as presque réconcilié avec Kawaguchiko (qui ne m’avait pourtant pas laissé un souvenir impérissable).

  4. C’est marrant qu’avec tout ce sable volcanique, il n’y ait pas plus de poussière, avec toute cette foule qui descend, genre gros nuage de poussière, on voit pas à 2 mètre, et hummmm c’est bon d’en manger un peu aussi 😎
    En tout cas, tout ce commerce de folie, ça me fait halluciner de voir ça 8-O. C’est juste pour 2 mois, toute cette folie ?
    Un autre truc: malgré la foule, y’a pas un papier/une clope par terre. Je me trompe ?

  5. Pour ma part je garde un très mauvais souvenir de la descente, puisque j’y ai laissé un genou 🙁 . A ce titre je ne saurai trop vous conseiller de vous munir de bâtons télescopiques, ça diminue considérablement les impacts et donc les micro traumatismes articulaires. Ne perdez pas de vue que vous avez passez une nuit blanche, que votre organisme à souffert du manque d’oxygène et qu’il est épuisé… ménagé le 😉

  6. jolie la descente ça allère sport mais quand on voit la beautée du panorama ça en vaut vraiment la peine!!!

  7. WAHOUUUUUUUUUUUU ! ÉPOUSTOUFLANT !

    Il m’est arrivé de m’emballer sur une pente raide dans les Pyrénées, je n’oublierai jamais la peur à cause de l’accélération incontrôlée.
    Dommage qu’on ne te voit pas, David, mais sur la 2e vidéo, on t’entend…

    Bises de Baba.

  8. mais t’es un dingue de faier cette descente en courant …. 😯
    deja que l’effort physique a fournir juste pour y grimper ca doit te tuer ton pauvre petit corps … mais avec une telle decsnte 😯

    en tout cas ca doit obligatoirement te faire un super souvenir, qu’il soit bon ou mauvais

    merci pour nous faire partager tout cela

  9. C’est fou le monde qu’il y a au sommet du mont Fuji 😯
    Les vidéos sont superbes! et la vue de là haut donne trop envie d’aller faire un tour. Vivement que je puisse aller au Japon un jour^^.

    ps: beau sprint :p

    Encore merci pour ces photos et vidéo qui me font rêver en attendant que je puisse réaliser ce rêve.

  10. Trop bien, on est vraiment dans l’ambiance. Merci encore pour ce superbe reportage. 😮
    Il est sportif notre David.

    A plus,
    Steph.

  11. AH! Des vidéos! ca faisait lgts 😀 !Qu’est ce que tu ferais pas pour tes lecteurs David!Mais c’est quoi cette foule?on se croirait ds un centre commercial pdt les soldes :-p :-p

  12. wao pour une descente c’est une descente, bien joué pour réussir, de 1 la monté et de 2 la grosse descente
    merci pour les photo et vidéo

  13. Quel magnifique panorama, moi aussi je veux y aller! ;-( Quant à la descente, les genoux n’ont pas intérêt à lâcher… 😯 Merci de partager ces images, ça fait un bien fou quand le temps par ici n’est pas à la fête…

  14. je comprends mieux pourquoi les gens sont munis de pics,de gants.. et dorment au "resto" avant de reprendre la route.beaucoup moins de monde mais un brouillard épais lors de ma visite, montée et descente toujours prévu au prochain voyage merci pour le post

  15. Terrible le Fuji san de jour comme de nuit c’est merveilleux, c’est vrai que pour la descente vous n’avez pas choisis le plus simple mais au moins vous l’avez fait.Quelle belle végétation c’est assez impressionnant.

    Merci à toi Ô grand David pour se très beau voyage au sommet du Fuji san.Venir chaque te lire est un régal et ça ne fait que grandir mon désir ,mon envie de visiter ce merveilleux pays qu’est le Japon

    Nicholas

  16. Trop cool pour la première vidéo, j’adore regarder "le vue du ciel du mont fUJI"!!!

    Je me demande si t’as tombé sur le descente Subashiri Trail en courant LOL
    Je trouve que t’as de belle aventure dans le mont FUJI 😉
    Merci

  17. Super, merci pour les photos, ça me donne encore plus envie de le gravir 😀 (et surtout d’essayer la super descente, à faire en hiver…avec des skis :-p ).
    En tout cas, ça a du être un souvenir extraordinaire !

  18. Personnellement, je n’étais pas descendu au bon endroit mais j’avais croisé un groupe d’étudiants japonais qui avaient une voiture et qui avaient gentillement accepté de de nous prendre avec eux puisqu’ils allaient vers une gare.

Les commentaires sont fermés.