Japan Expo 2010 à Paris

Demain (et pendant 4 jours) commence la 11ème édition de Japan Expo, le rendez-vous manga/otaku/cosplay/j-pop est de plus en plus mature et s’ouvre aux autres facettes du Japon chaque année un peu plus… mais bon, ça reste quand même un rendez-vous qui tourne beaucoup autour du manga quand même.
Bref, cette année vous n’y verrez pas mes photos comme l’année dernière, mais par contre je vous ai encore arrangé un super coup avec AtsuAtsu pour avoir une meilleure réduc’ qu’avant sur les TakoYaki !

Pour bénéficier de la promotion AtsuAtsu, il vous suffit d’imprimer le coupon ci-dessus, de le remplir, et le donner lors de votre passage sur leur stand de restauration !
Enjoy 😉

PS : je vous mets dans la suite mes photos qui avaient été sélectionnées pour décorer le stand AtsuAtsu l’année dernière et que je n’avais pas mis dans mon post.

Continuer la lecture de « Japan Expo 2010 à Paris »

Visite guidée à Kamakura : choix de route

Alors à partir de là, vous avez soit le choix d’aller en direction du grand sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gu (en faisant une halte au temple Kencho-ji), soit traverser la montagne pour rejoindre le Grand Bouddha (Kōtoku-in).
Bon je vous présente le chemin par la montagne et reviendrai sur l’autre plus tard. 😉
Friche au Japon
Alors je ne sais pas si ce jour là on a pris le chemin le plus court (on pouvait semble-t-il emprunter un plus direct, en continuant la route qui passait devant le temple Jochi-ji… mais on n’a pas oser tenter l’aventure), mais mis à part au début dans le village (autour de la station Kita-Kamakura) où c’était sympa de passer de ruelles en ruelles, le reste c’était de la route classique et une bonne petite montée, avant enfin d’arriver au bout d’un quart d’heure sur d’autres lieux mystiques… comme cette pierre (Masaru Ishi) sur laquelle on jette des petites assiettes pour chasser le malheur… ou conjurer les scènes de ménage à la maison 😉
Après on redescend sur le sanctuaire Zeniarai Benzaiten, qui permet de fructifier son argent, et dont j’ai fait un post il y a peu ici même.

Continuer la lecture de « Visite guidée à Kamakura : choix de route »

Visite guidée à Kamakura : temple Jochi-ji

Après avoir visité le temple Fugenzan Meigetsu-in, il suffit de passer de l’autre côté des voies de chemin de fer pour accéder au temple Jochi-ji. Ce dernier fait parti des cinq fameux temples du zen bouddhiste, et il est surtout connu pour ses statues représentant les divinités bouddhique que sont Amida (Amitabha), Shaka (Sakyamuni) et Miroku (Maitreya), que l’on voit de gauche à droite sur ma photo numéro 6.
statue de pierre de Miroku ou Maitreya
Il y avait une statue de pierre de Miroku (je ne suis pas sûr) qui semblait attirer toutes les attentions près du cimetière dans une sorte de caverne, beaucoup de femmes lui caressaient le ventre, le doigt et d’autres parties du corps… je ne connais pas la signification, mais après avoir touché son ventre, mes douleurs à l’estomac (petit coup de froid) ont disparues… après à chacun de voir l’influence divine ou psychologique.
Le temple est petit et n’a rien d’extraordinaire (il semble d’ailleurs un peu boudé des touristes), alors à moins que la grotte dans laquelle je n’ai osé m’aventurer cacherait quelque chose d’incroyable, vous n’y ferez qu’un bref crochet.
A noter que juste à côté il y a le petit temple Shokozan Tokei-ji (on n’y est pas allé) qui a la particularité d’être dédié aux femmes voulant divorcer ou l’ayant déjà fait, et qui auraient bien besoin d’un petit coup de main divin 😉

Continuer la lecture de « Visite guidée à Kamakura : temple Jochi-ji »

Visite guidée à Kamakura : temple Fugenzan Meigetsu-in

En sortant du Engaku-ji, partez sur la gauche pour enchaîner quelques mètres plus loin avec le temple Fugenzan Meigetsu-in, connu surtout pour ses hortensias et dont j’avais fait un post en pleine floraison ici.
Temple Fugenzan Meigetsu-in
L’autre attrait est la petite salle de méditation avec une ouverture ronde sur le jardin, dont le plan d’eau est normalement couvert d’iris (à la bonne saison). On fait rapidement le tour, mais le but de ce temple/jardin est surtout d’y faire de longues poses, d’y savourer du thé, pour en apprécier les différentes compositions paysagères.

Continuer la lecture de « Visite guidée à Kamakura : temple Fugenzan Meigetsu-in »

Visite guidée à Kamakura : temple Engaku-ji

Le mois dernier je vous parlais d’un temple à Kamakura, ce dernier faisait partie d’une journée guidée spéciale là-bas. Et comme certains d’entre-vous s’intéresse peut être à y faire un tour lors de leur passage à Tokyo, voici en plusieurs posts un parcours qui pourrait vous plaire !
Visite guidée à Kamakura : cloche du temple Engaku-ji
Première étape descendre à Kita-Kamakura (une station avant Kamakura), là vous serez directement au pied du temple Engaku-ji. L’endroit est sympa (en même temps c’est l’un des gozan -5 grands temples de Kamakura-) et les bâtiments/jardins sont assez mignons, mais la seule véritable attraction est sa grande cloche en haut d’une colline au dessus du cimetière (on passe assez facilement à côté).
On fait le tour en moins d’une heure sans se presser.

Continuer la lecture de « Visite guidée à Kamakura : temple Engaku-ji »

Saint Yves à Tokyo

Oui je sais… pour la Saint Yves, je suis un chouilla en retard vu que c’était il y a 1 mois ! Alors pour ceux qui ne sauraient pas, il s’agit là d’une fête bretonne. Et pour l’occasion l’association des Bretons du Japon (merci à son président Stéphane PEAN) et la région Bretagne organisaient la Saint Yves à Tokyo, avec comme point d’orgue un concert à la Maison Franco-Japonaise de Cécile Corbel, qui compose et interprète les musiques du prochain film des Studios Ghibli qui sort cet été : Karigurashi no Arrietty.
Cécile Corbel pour la Saint Yves à Tokyo interprétant Arrietty's Song des Studio Ghibli
Mais pourquoi je parle de tout ça ? Tout simplement car j’étais en charge de la réalisation du clip promotionnel de l’évènement ! Et oui, j’ai beaucoup de casquettes, et après avoir été caméraman pendant 3 ans rien de plus normal que de passer à la réalisation 😉
Une chose est sûre, après cette super soirée et avoir sympathisé avec le bassiste, j’adore la Bretagne et l’esprit breton ! Pour moi le celtique c’était surtout des musiques de soirées étudiantes (La jument de Michao avait toujours sont petit effet sur mon groupe d’amis, je vous laisse deviner pourquoi 😉 ), et finalement je regrette de ne pas m’être penché plus tôt sur cette incroyable culture… bon, ma fille me rattrapera, car même si l’écriture n’est pas exacte, elle a un nom/prénom pouvant faire illusion : Yuna Michaud… ce qui donnerait en breton : Youna Michao LOL

Ne manquez donc pas de regarder la vidéo jointe dans la suite du post !… En attendant la suite de mes productions vidéos 😉
Kenavo !

PS : si vous êtes un breton vivant au Japon ou souhaitant vous y exporter, ne manquez pas d’aller sur le site des Bretons du Japon en cliquant ici !

Continuer la lecture de « Saint Yves à Tokyo »

Yokohama

Bon, tout le monde connait mes Tokyo Safari… mais je ne me limite pas qu’à Tokyo ! Vous avez pu voir mon Safari à Kamakura (faudra que je trie les photos pour vous en montrer plus !) et aussi dans ma ville… Yokohama !

Ce soir là j’ai proposé à la famille que j’avais guidé quelques jours auparavant à Tokyo de découvrir Yokohama by night avec comme point d’orgue le ChinaTown de la ville !
Partit de Sakuragicho et l’hyper moderne zone Minato Mirai 21, on est passé par Akarenga et la rivièra refaite (aux faux airs de la Nuit Blanche à Paris), où l’on s’y balade agréablement… alors qu’avant c’était un gros squat peu engageant (j’ai des photos que je n’ai jamais posté ici… ça serait intéressant de publier un post comparatif avant/après), avant d’arriver au ChinaTown.

Tiens, pour finir, je ne peux résister à partager avec vous ce petit test vidéo ici de Florent, fait avec mes rush de mon séjour à Aji ! Ce gars, c’est le Mac Gyver de la vidéo !

Continuer la lecture de « Yokohama »

5 ans !

Et oui, aujourd’hui jour pour jour j’ai commencé ce blog il y a 5 ans ! Il a bien évolué tout comme ma maîtrise de la photo (vous en aviez eu un beau condensé pour le 1000ème post) ainsi que mon matériel ( bien que mon vieux Canon EOS 5D tende vers ses 5 ans lui aussi). Beaucoup de choses sont arrivées en 5 ans… des bonnes et des moins bonnes, mais finalement les bonnes écrasent tout le reste ! 😉
Ainsi vous avez pu me découvrir père d’une petite fille franco-japonaise, mais aussi de plusieurs livres sur le Japon et du concept des Tokyo Safari ! Toujours plein d’énergie, j’ai des projets plein la tête et je me saigne souvent pour les mettre au monde, mais c’est en même temps un peu l’histoire de toutes les naissances. 😉
Croisement de Shibuya à Tokyo
En 5 ans, le Japon a bien changé lui aussi… étonnamment plus sur le relationnel humain que la technologie, par exemple la mixité semble enfin poindre le bout de son nez dans les esprits nippons (3 millions de mangas vendu de « Darling ha Gaikokujin » « Mon amour est étranger »), et l’on arrive tout juste à admettre que des étrangers puissent vivre (plus de 3 ans) sur le sol du Pays du Soleil Levant. Mes recherches pour mon deuxième livre Traditionnel Japon couvrant le début de la photo sous l’ère Meiji m’ont ouvert les yeux sur beaucoup de choses : le Japon a toujours voulu prendre le meilleur de la technologie étrangère, mais tout en freinant d’éventuelles intrusions culturelles pouvant influencer ses dogmes (ce qui rend finalement le pays si paradoxal et attractif). Pourtant, et malgré tous les efforts des « anciens », les choses changent, et ceci au plus grand dam des expatriés de la « première heure ». Là, a été très certainement ma motivation pour créer ce blog, car ironiquement ces étrangers, ne veulent pas voir débarquer sur « leur » territoire de nouveaux arrivants, et font tout leur possible pour en dégouter le maximum… Je dois reconnaître que je fus une des victimes de leur propagande, et si un ancien collègue ne m’avait pas poussé, j’aurais pris un billet pour la Chine plutôt que le Japon. Ça aurait été bien dommage, car bouleversé par le premier voyage (j’y retournais 4 mois après) brisant les images d’Épinal que j’avais du pays, je me suis dit qu’il fallait montrer ce que j’avais découvert au plus grand nombre… ce fut tout d’abord mon entourage (sidéré de voir autant de nature et si peu de monde sur mes photos) puis vous tous grâce au blog ! 5 ans après je n’en ai pas encore fini ! LOL

Vous avez pu voir le blog évoluer en site avec une nouvelle page d’accueil plus stylée magazine, maintenant il faut juste que je trouve le financement pour pouvoir me consacrer à la rédaction de véritables articles sur cette partie. Là je crois qu’il va me falloir l’aide d’un commercial web pour vendre un peu d’espace pub sur Lejapon.fr, car on ne peut pas tout faire seul ! D’ailleurs très certainement cette partie du site tournée mag accueillera d’autres rédacteurs pour l’enrichir régulièrement, j’espère sincèrement arriver au même succès que ce blog avec un public toujours de qualité comme vous !

Merci beaucoup de me suivre régulièrement et pourvu que ça dure ! 😉

PS : les photos qui accompagnent ce post ont été prises pendant une de mes journée de repérages à Shibuya et Akihabara 😉

Continuer la lecture de « 5 ans ! »

Vernissage Mad in France à l’Institut de Tokyo et Temple en nocturne

Jeudi dernier j’étais chaleureusement convié au vernissage de l’exposition Mad in France à l’Institut de Tokyo (voir ici). 12 photographes du collectif Tendance Floue y exposent dans les locaux jusqu’au 11 Juillet.
Bon, comme je le disais sur mon Twitter, je ne suis pas à l’aise pour ce genre de soirée chez l’ambassadeur… enfin, après avoir fait mon petit reportage photo, j’ai quand même goûté (parc’que Kapoué m’en aurait voulu si je ne l’avais pas fait) aux macarons (produits de luxe au Japon)… concernant l’expo, c’est à voir ! Exposer 12 personnes dans un si petit espace est loin d’être évident, et l’agencement est plutôt agréable visuellement !
Ichigaya Kamegaoka Hachimangu
Après, j’en ai profité pour faire un détour au sanctuaire d’à côté (Ichigaya Kamegaoka Hachimangu), car j’adore ce genre de lieu la nuit ! S’en dégage toujours une sensation mystique soutenue par la lumière tamisée des lampions.

PS : là je relis mes textes du 3ème livre, et j’enchainerai sur le shooting du 4ème (dont je ne serai que le photographe, mais ça me plait bien ainsi), en attendant le 5ème qui démarrera en Septembre normalement et dont je signerai textes et photos ! Parallèlement à ça j’ai terminé la construction d’un autre projet online qui n’attend plus que du contenu bien frais pour un lancement officiel, je prévois de fermer PhotosduJapon.com pour le migrer sur une plateforme de vente plus adaptée (car là c’est un peu trop usine à gaz, et cela semble en décourager plus d’un), je suis en train de préparer un truc online de fou sur Tokyo, j’ai des projets vidéos (et des rush à gogo) plein les poches et les Tokyo Safari repartent en juillet de plus belle (espérons que la saison des pluies ne soit pas de la partie, car les derniers au soleil étaient tiptop !)… Ouf ! J’suis pas couché moi ! ^^x

Continuer la lecture de « Vernissage Mad in France à l’Institut de Tokyo et Temple en nocturne »

Yokohama et les pompiers

Ceux qui suivent mon Twitter @lejapon, ou directement la catégorie Le Japon Live, ont pu découvrir en direct ma journée d’hier à Yokohama. C’était en effet férié pour la ville (oui, au Japon il y a des jours fériés juste pour certaines régions voir même villes) dont le 2 Juin est la date d’anniversaire, et on avait droit comme chaque année à de nombreuses animations.
Sauvetage en mer par les pompiers japonais à Yokohama
Les pompiers sont toujours à l’honneur avec camions d’entrainement aux tremblements de terre, hélicoptère de sauvetage en mer et bateaux en tout genre.
Aussi, notez les bâches scotchées sur le sol pour réserver la place, afin d’admirer l’hanabi (feu d’artifice) du soir. Certains abuse quand même avec des surfaces énormes… mais les agents de sécurités n’hésitaient pas à virer celles laissées sans surveillance.

PS : Ah oui, il y avait aussi tout plein d’animaux… ben oui, les enfants sont des enfants, et les démonstrations marines c’est sympa, mais les zanimaux encore plus 😉

Continuer la lecture de « Yokohama et les pompiers »