Pendant que l’on construit d’un côté on s’apprête à détruire de l’autre

Le combat du moderne contre l’ancien… c’est un raccourci simpliste, mais cela résume bien l’esprit des faits.
Régulièrement on voit des gens (souvent étrangers) s’insurger contre la destruction d’une vieille bâtisse ou d’un immeuble sorti de l’esprit d’un grand architecte passé de mode. Mais au Japon, on a l’habitude de faire table rase, car peu d’importance est donnée à la pierre…
Kabuki-za J-340 avant la destruction
Est-ce la faute aux religions bouddhiste et shintoïste donnant que peu d’importance aux biens matériels face au spirituel, ou est-ce cette machinerie consumériste, poussant toujours à changer ce qui finalement reste utilisable, même si passé de mode…
Une chose est sûre, c’est que le célèbre théâtre de Kabuki à Ginza, ne fera pas long feu ! En effet, le Kabuki-za est voué à la destruction (pour être remplacé par un théâtre plus moderne -horrible-, mais toujours destiné aux représentations de Kabuki) dans moins d’un an (voir le compte à rebours près de l’entrée)… et ce malgré de nombreuses voix de protestations. Mais le bâtiment étant sous le giron du privé, l’état n’y peut donc rien…

PS : ceux qui connaissent la subtilité japonaise, remarqueront aussi le bon coup de pub des propriétaires pour relancer une activité en berne… ben oui, là on pousse les gens à y aller vite vite avant la destruction programmée, qui est on ne peut plus mise en avant ! Ah, le Japon 😉

Continuer la lecture de « Pendant que l’on construit d’un côté on s’apprête à détruire de l’autre »

Un Gundam pour de vrai !

Les fans de la série Gundam (qui n’a pas eu un gros succès en France, je crois qu’on avait plutôt Robotech… bref, c’est un manga ou plutôt dessin animé avec des robots géants pilotés par des hommes qui se font la gueguerre…) vont être aux anges ! Vous en avez rêvé… oui oui, ces fous de japonais l’ont fait !
Gundam Tokyo
Du moins pas encore, puisqu’il est en construction, et sera achevé pour le 11 Juillet.
C’est hier en guidant 2 voyageurs au Japon dans un safari photo à travers Tokyo que j’ai eu l’idée de les emmener voir la construction du fameux robot Gundam à l’échelle 1:1 !!! Je peux vous dire que ça déchire… même si on ne voit que les jambes ! Il va être énorme ! Et au vue du système pneumatique qui semble l’équiper, il devrait s’animer un peu… dommage que la troupe LaMachine ne se soit pas mêlée à l’affaire, il aurait fait une balade dans les rues de Tokyo 😉

Continuer la lecture de « Un Gundam pour de vrai ! »

En haut des 1368 marches, il y a Okusha

Bon, y’a pas que le sanctuaire Okusha… mais, là, je suis trop fatigué pour en faire la liste…
Allez-y, vous verrez bien par vous-mêmes 😉
Torii pour Asahino Yashiro
A noter, le pavillon d’Ema-do, dédié à la mer ou plutôt ses aventuriers. Vous y trouverez des photos de bateaux, maquettes… et même la coque d’un monoplace à énergie solaire.
Pour la p’tite histoire, sachez qu’en réalité je me suis arrêté au pavillon principal Gohonsha… fallait encore se taper 400 marches pour Okusha. Attention, non pas que ça m’effrayait, mais j’avais oublié mon disque de backup dans la voiture et la carte mémoire était pleine… Quoi la bonne excuse ! :-p
A part ça, on a une superbe vue sur la plaine nord de Shikoku et sur la mer intérieure, à ce niveau 😉

Continuer la lecture de « En haut des 1368 marches, il y a Okusha »

Kotohira

Bon, comme il serait bien que je conclue ma série de reportages sur la région de Kagawa, j’entame la semaine avec ce que fut ma dernière journée là-bas.
Direction donc la ville de Kotohira, connue principalement pour son festival de Kabuki (théâtre traditionnel japonais) « Shikoku Kompira Kabuki Oshibai » ! Et j’arrivais juste avant ce dernier…
Kotohira
Donc la ville était en pleine effervescence (oui, ça paraît pas trop comme ça… mais bon, ça veut dire qu’en temps normal, le coin doit vraiment être mort calme…….), et se parait de ses plus belles décorations pour accueillir le festival.
Du coup, du magnifique théâtre au sanctuaire Kotohiragu, je n’ai pu voir qu’un « chantier »… les équipes techniques préparant ce dernier…

Bon, c’était donc parti pour le sanctuaire Okusha… et les 1368 marches pour y arriver… ^^x
Cette partie sera pour demain 😉

Continuer la lecture de « Kotohira »

Hideki san, the Izakaya Master !

Ce qui est bien au Japon, c’est que l’on peut vite trouver ses petits « chez soi ». Quand on est étranger et que l’on va là où il y en a jamais, il suffit de retourner 2 ou 3 fois pour être considéré comme un habitué.
Mon p’tit Izakaya (endroit où l’on boit -surtout- et mange avec les collègues le soir) est tenu par l’excellent Hideki, qui vous saluera comme un karatéka (s’en est un ancien), et avec qui vous ne pourrez que sympathiser ! Comme tout Izakaya qui se respect, il faut avoir du courage pour y entrer (les meilleurs, sont toujours dans les caves, les rues coincées derrière les immeubles, dans de vieilles baraques en bois et tôle tremblantes…)… ou devrais-je dire de la chance ! Car en effet, il faut chercher pour trouver ces lieux authentiquement japonais.
Hideki san, the Izakaya Master !
Bref, quand vous passerez à Tokyo, je vous y emmènerai… en échange de l’addition 😉

Continuer la lecture de « Hideki san, the Izakaya Master ! »

Photos d’intérieurs avec décos Carré Moji

Ce matin j’étais à Ginza pour faire des photos d’intérieurs mettant en valeur les oeuvres de Carré Moji. Alors plutôt que d’aller sonner à plein de portes pour avoir différents styles d’intérieurs, ce fût dans le magasin Domani que j’ai pu professer en toute tranquillité (faut dire on est à des années lumières des prix Ikea, donc très loin de la clientèle de masse, mais ça ne m’a pas empêché de voir quelques clients pendant ma courte session photo…).
Carre Moji in Domani interior
Alors je vous livre les photos brutes sans retouches… Après le passage de Photoshop cela paraitra être des intérieurs plus vrais que nature 😉
Aussi une vue d’ensemble du magasin, avant de partir faire un tour à Mitsukoshi (Galeries Lafayette locale)… je pensais faire des photos de japonais portant le fameux masque hygiénique, au vu de la psychose de la grippe porcine (du côté d’Osaka, les établissements scolaires sont fermés, depuis que l’on a découvert plusieurs cas chez des lycéens) qui s’empare du pays… mais il en était rien… du moins rien de plus que d’habitude…

PS : merci à M. Reed, M. Ueno et M. Hosokawa pour l’aide précieuse.

Continuer la lecture de « Photos d’intérieurs avec décos Carré Moji »

Un book photo, pour trouver du travail !

Ohlala, ça faisait longtemps que je n’avais pas remis un peu d’ordre dans mes photos histoire d’en extraire un book. Ben oui, trouver la trentaine de photos qui vont montrer son savoir-faire et les différents sujets maîtrisés n’est pas une mince affaire, surtout quand cela s’étale sur 6 ans et comprend plus de 300 000 clichés.
Nikon victory !
La question de faire le bon choix qui va convaincre un futur client ou employeur est des plus angoissante. On enlève, on remet, on arrange… puis on laisse reposer… et quand on revient dessus, on se dit que ça ne va pas du tout, et c’est reparti pour un tour ! ^^x
C’est amusant, mais quand je débutais, c’était carrément plus facile de trouver des clients, car le choix de mes photos était si restreint que ça collait tout de suite à leurs envies ou pas du tout. Mais maintenant, avec tous les domaines que j’ai couverts, j’ai l’impression de les perdre dans un flot d’images, et le travail se fait du coup rare… alors que mon niveau a bien progressé contrairement à mes tarifs… c’est à n’y rien comprendre.
Donc j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes, de remettre à jour mon book (tout en conservant des photos depuis mes débuts en 2003) et de retourner faire du porte à porte pour trouver du boulot !
Dans la galerie photos du jour, ma sélection finale (du moins jusqu’à demain…) des photos pour mon book…

Pour ceux que cela intéresse, mon book en ligne (Français/Anglais) est là : www.petitspois.net

Continuer la lecture de « Un book photo, pour trouver du travail ! »

Et si le plat du jour c’était vous ?

Ben oui, à toujours parler de bons petits plats, je me suis dit qu’il serait intéressant de mettre un touriste au menu du jour.
Mais non, les japonais ne sont pas cannibales… sauf peut être un dans les années 80, mais c’est une autre histoire…

En fait, je suis allé voir le Docteur Fish et ses poissons mangeurs d’homme… du moins si ils avaient la taille d’un requin… là ils se contenteront de vos p’tites peaux mortes 😉
Bon ben après avoir laissé passer ma guide devant (les japonaises on la peau dure…… Oui, c’est vrai, c’est plus au sens figuratif, car dans la réalité elles ont la peau plus fine que les occidentaux), j’ai tenté l’expérience… Ben c’est super agréable !!! En fait c’est plus destiné pour les pieds… mais comme on payait pas 😉
Ca fait plein de p’tites chatouilles…
Ah oui, le Doc vendait aussi du pain au miel en boite… allez chercher le rapport :-p

PS : dommage ces poissons n’ont pas la fonction épilation…… y’aurait un sacré marché à saisir là ! LOL

Continuer la lecture de « Et si le plat du jour c’était vous ? »

Negoro-ji, le 82ème temple du pélerinage des 88…

Kobo-Daishi (Kukai) venu ici pendant son voyage créa un sanctuaire Godai Myo-o au sommet, Aomine, et l’appela le temple Kazo-in. Chisho-Daishi tailla un Senju Kannon Deity à partir d’un morceau de bois et établit ainsi les bases du temple Senju-in, plus tard les deux temples devinrent le temple Negoro-ji Temple.
Quoi ?! Oui, j’ai traduit ce qu’il y a d’écrit sur le site de l’office du tourisme de Takamatsu… et oui, j’y ai rien compris… ^^x
Negoro-ji temple
Bon ben que dire de plus… L’ambiance brouillard donnait un cachet au lieu, et une drôle de créature semble habiter la montagne……
Oui, bon, j’suis passé direct du premier temple du pèlerinage au 82ème… c’est que j’avais pas trop le temps de faire le tour de l’île de Shikoku moi, hein 😉

Continuer la lecture de « Negoro-ji, le 82ème temple du pélerinage des 88… »

Yamada-ya is famous for Udon !

Nan, n’ayez crainte, ce blog n’est pas passé en langue frenglish… c’est juste que j’suis mort après une journée de rendez-vous à travers Tokyo…
Yamada-ya Udon Tempura
Bon, voilà donc une nouvelle bonne adresse de Udon dans la région de Kagawa !
A 10h30 du matin c’était un peu spéciale (il fallait tout mélanger -oeuf cru compris-, sauf les haricots et les Tempura -le plat haut droite-), mais c’est ma faute… j’avais accéléré le programme prévu 😉
Plus d’infos sur le site officiel du restaurant Yamada-ya ici : www.yamada-ya.com

PS : voilà un post dédicacé à Sam 😉
Comme quoi je lis tous les commentaires !… Par contre j’y réponds que rarement… désolé ! LOL

Continuer la lecture de « Yamada-ya is famous for Udon ! »