Epris du grand large…

Certains marins crieront au scandale, mais voilà, ce magnifique voilier ne navigue plus… pas vraiment cloué au sol, disons plutôt qu’il est coincé dans la mégapole qu’est Yokohama (deuxième ville du Japon), au pied de l’impressionnant Land mark (en ce moment j’ai un torticolis… allez savoir pourquoi LOL )… quartier de Sakuragi cho…
Devenu bateau musée, de temps en temps des matelots plein d’espoirs lui hissent les voiles… des fois que ses amarres et le mur de béton qui le retiennent, veuillent bien céder…

Continuer la lecture de « Epris du grand large… »

The Big Bouddha !

Non, il ne s’agit pas du dernier groupe de J-pop à la mode au Japon… mais bien de la plus impressionnante statue représentant Bouddha (Daibutsu) au Japon !
Je vous avais déjà parlé du grand Bouddha de Kamakura, mais à Nara (pas très loin de Kyoto… ~45 minutes en train) vous aurez droit à la version « immense Bouddha » ! Une statue de 18 mètres de haut abritée dans un énorme temple en bois (qui doit faire dans les 35 mètres de haut à vue de nez 😉 )… et comme vous pouvez le voir sur la maquette en bois, il y avait des pagodes à 7 étages ! Malheureusement seul la décoration métallique en leur sommet subsiste aujourd’hui…
Je recommande à tout ceux qui font un voyage au Japon de passer voir ce temple (Todai-ji) à Nara, le gigantisme de l’ensemble est à couper le souffle !
Temple Todaiji avec grand Bouddha à Nara
Il faut quand même savoir que comme beaucoup de temples au Japon, il a été reconstruit plusieurs fois, ayant souffert d’incendies, et seule la base du Bouddha est originale…

Continuer la lecture de « The Big Bouddha ! »

Sanjusangendo… temple sans photos…

Sanjusangendo (33 « espaces » en traduction littérale, 33 est un chiffre sacré pour le Bouddhisme) fait parti des temples incontournable de Kyoto, du fait des 1001 statues (magnifiques) représentant le dieu de la clémence, protégées à l’intérieur de cette structure en bois de 125 mètres de long…
Alors comment est-ce à l’intérieur ? Impressionnant !
Pourquoi il n’y a pas de photos de l’intérieur ? Parce qu’il est interdit d’en prendre… c’est peut être pour ça que c’est un temple que l’on connaît un peu moins… du coup, vous n’avez droit qu’à des photos extérieur avec ce post… mais pour ceux que cela intéresse, il vous suffit de cliquer là : google 😉

Continuer la lecture de « Sanjusangendo… temple sans photos… »

Chaud les marrons… prendre le bus au Japon !

Si j’ai bien une hantise au Japon… à part signer des papiers dont je ne comprends un traître mot (déjà qu’en français c’est chaud… mais alors je vous laisse imaginer en japonais… :-/ )… c’est sans aucun doute le bus !
Répondant au même principe que le métro, c’est à dire que l’on paye suivant la distance parcouru, il vous faudra faire exactement l’appoint lorsque vous arriverez à destination (sauf certains bus de ville).
Bon, le principe est somme toute assez simple :
– en entrant dans le bus (porte arrière… en général…), vous prenez le ticket juste à côté de la porte (attention lorsqu’elle se ferme, on ne peut plus prendre de ticket)… il y a un numéro dessus…
– à l’avant, un tableau d’affichage vous indique le prochain arrêt (c’est ça le plus difficile car c’est écrit en Kanji ! Alors, n’hésitez pas à indiquer votre destination au chauffeur si vous êtes un peu perdu… en règle général, quand on va sur un lieu touristique, c’est là où il y a le plus de monde qui descend… il suffit de suivre le mouvement 😉 )
– toujours sur le même afficheur, il y a des chiffres (ils correspondent à ceux que l’on trouve sur les tickets) avec une somme qui change régulièrement en dessous… c’est se dont vous devrez vous acquitter en sortant du bus…
– à côté du chauffeur, il y a une « machine » avec des flèches partout et plein de trucs écrits (en Kanji biensûr)… pas de panique… en premier, il s’agit d’un monnayeur, je vous répète qu’il vous faut absolument l’appoint en sortant du bus (sauf si vous avez une carte de transport)… donc si vous pensez ne pas avoir assez de monnaie, faite la dès que possible
– arrivé à destination, regardez la somme indiquée sous votre numéros, préparez la monnaie et votre ticket, et balancez le tout dans la boite (transparente) sur le haut de la machine… le chauffeur contrôle ainsi votre billet et la machine lui indique si vous avez mis la bonne sommes (si ce n’est pas le cas, il peut vous refermer la porte au nez, vous empêchant ainsi de sortir…)… mais bon, si vous avez une carte de transport (c’est le plus pratique) il vous suffira de la passer une fois en entrant dans le bus (dans le petit appareil à côté de l’entrée), et une autre fois en sortant.

Bon, ça va ? J’ai été assez claire ?
Je sens que certains vous du coup éviter de prendre le bus LOL
Pas de panique… je vous rappelle que l’on est au Japon… pays des bisounours… et que vous trouverez (grâce au mot magique : « sumimassen ») toujours quelqu’un pour vous aider 😉

PS : j’inaugure avec ce post une nouvelle catégorie « Guides voyage pratique », où je vous parlerais comme ça, de toutes les p’tites choses à savoir pour voyager tranquille au Japon… j’espère que cela vous aidera 😉

Continuer la lecture de « Chaud les marrons… prendre le bus au Japon ! »

A shibuya, c’est les JO tous les soirs de l’année !

Ah, si il y a bien un quartier animé à Tokyo, c’est sans nul doute Shibuya… magasins, restaurants, karaokés, loves hôtels… etc… un concentré de la frénésie japonaise, poussé assez souvent à son paroxysme, tant il faut rivaliser sans relâche avec ces concurrents… Et oui, le Japon est sans pitié avec ceux qui n’évolues pas… il faut toujours innover, au risque de finir aux oubliettes…
Alors à Shibuya, on trouve de tout… du magasin de luxe tout en verre (perso, je trouve ça stressant) au restaurant reproduisant l’atmosphère d’une prison (c’est sûrement du côté des restaurants où l’on trouve le plus d’excentricités)… mais avant d’en arriver là, il faut réussir la première épreuve sportive… la traversé du croisement de Shibuya ! Aucun faux départ n’est admis, et gare à ceux qui traînes, la foule surexcitée dans votre dos ne vous pardonnera aucun relâchement pendant la traversé… mesdames, vous avez intérêts à maîtriser les talons hauts, ou alors optées pour les tennis… de toute façon personne ne trouvera choquant que vous soyez habillé en tailleur avec des chaussures de sports… pfff, il en faut bien plus pour choquer un japonais… à se demander même si c’est possible, quand on voit l’accoutrement de certains… LOL


Donc pour participer à ces JO de Tokyo, aucune inscription n’est nécessaire, il vous suffit de prendre une des lignes de métro qui vous emmènera au coeur du quartier de Shibuya 😉

PS : désolé pour la qualité des photos, c’était avec mon p’tit IXUS 😉

Continuer la lecture de « A shibuya, c’est les JO tous les soirs de l’année ! »

Où trouver plus de 5 japonaises au mètre carré ?

Les connaisseurs me répondront : « A Shibuya ! »… oui, ça c’était la réponse facile… et je dois dire que quand y’a des promos dans des magasins de grandes marques, on est pas loin des 20 au mètre carré (ne me demandez pas comment c’est possible… le Japon est un pays surprenant LOL )…
Histoire de corser un peu « l’énigme »… imaginez que cela soit à Paris… Ah oui ! Là c’est un peu plus difficile 😉
Je profite d’être à Paris pour vous montrer un peu « Le Japon à Paris », et j’espère avoir le temps le week-end pour aller photographier les bons restaurants, lieux d’expos, associations… etc… en rapport avec le Japon… car cela pourrait vous intéresser…. mais ne vous inquiétez pas, je n’arrête pas pour autant de vous parler du « vrai » Japon… d’ailleurs demain, je pense vous enmener à Shibuya… vive la téléportation ! 😉

Ainsi, hier j’étais à la Galerie Longchamp pour voir les oeuvres d’une amie qui exposait avec d’autres (ça faisait un peu « dépôt vente aux puces »)… donc Ayako Kamimura fait des tableaux ayant pour principal sujet les coqs… oui, je sais, c’est un sujet qui est en plein dans l’air du temps avec la fameuse grippe aviaire (H5N1)… mais ça fait déjà des années qu’elle travail sur cette volaille symbole de la France.
Comme vous pouvez le voir, il y avait du monde (et encore, je n’ai pu entrer que lorsque les 2/3 était parti), avec un ratio de 10 femmes pour 1 homme (à croire que la culture n’attire pas le mâle… 😉 ) ! Donc messieurs, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Laissez tomber, les mangas, kanji et autres match de foot à la télé, et aller étudier l’histoire de l’art, afin de briller lors de vos sorties expos du week-end LOL

PS : le « claire obscure » est le plus facile à sortir lors d’une expos… effet garanti LOL

Continuer la lecture de « Où trouver plus de 5 japonaises au mètre carré ? »

201 !

Et oui ! C’est le 201ème billet (avec plus de 1600 photos en lignes) de ce Blog créé il y à peine 7 mois… vous êtes de plus en plus nombreux à me lire (d’ailleurs, désolé pour les fautes, je n’ai pas toujours le temps de me relire… 😉 ) et à laisser des commentaires… je vous en remercie chaleureusement et j’espère vous offrir toujours de meilleurs billets et photos ! LOL
Aller, pour fêter ça, une p’tite photo de famille, en costumes traditionnels de samouraïs (?) je vous prie ! 😉

Continuer la lecture de « 201 ! »

Histoire de fantôme japonais… ou un Dark Water pour de vrai…

Ceux qui connaissent le film Dark Water seraient ravis d’aller visiter cette résidence perdue à Hakone… LOL
Bon, pour les autres, je fixe le décor : une résidence à l’apparence abandonnée en marge d’une ville japonaise, où l’eau dégage une énergie paranormale… je vous invite à voir ce film, frissons garantis… :-/
Alors je vous laisse deviner dans quel état d’esprit j’étais la nuit tombé dans un complexe résidentiel complètement vide (car hors saison) en pleine montagne (Hakone) et situé juste à côté de cette ensemble de bâtiments (voir photos) complètement abandonné (à la va vite semble-t-il : téléphones encore branchés, futons rangés dans les placards, tables renversés…etc…)… qu’est-il arrivé ici ? Les bâtiments semble en bon états, il y a de l’électricité… alors ?… Qu’est ce qui a bien pu pousser les résidents à déserter les lieux ?… y’a-t-il eu des meurtres, des suicides ici ?……….

Une chose était sûr, lors de mon séjour là-bas, les seuls bruits que l’on pouvait entendre la nuit étaient ceux des craquements du métal des rambardes et le glouglou de l’eau chaude (venant tout droit d’une source naturelle… Hakone oblige…) dans les radiateurs de l’appartement…… et je ne vous parle pas des angoissantes peluches mises en guise de décoration à chaque fenêtre des appartements… top l’engouasse, avec la lumière vacillante des néons de l’éclairage publique… :-/

Continuer la lecture de « Histoire de fantôme japonais… ou un Dark Water pour de vrai… »

Partir au Japon !

Pour des vacances… c’est on ne peut plus simple… il vous faut :
– un passeport en cour de validité (dès votre arrivée, vous aurez automatiquement un Visa de 3 mois)
– un billet d’avion (environ 750 Euros pour un vol direct Aller/Retour)… et un Rail Pass (200 à 400 Euros suivant le nombre de semaines de validités), histoire de ne pas stagner à Tokyo
– savoir dire « sumimassen » (excusez moi) et « arigato » (merci)
– pouvoir patienter pendant les 12 heures de vol (c’est le plus dure)
– c’est tout !

Pas besoin de suivre des cours de japonais à Lenzo, pas besoin de connaître les Kanji, ni même de réserver d’hôtel/Ryokan en avance (c’est quand même préférable) et même si votre anglais est approximatif les gens seront en général très heureux de vous aider… oui, vous pouvez y aller les mains dans les poches !


Quoi ? Qu’est-ce que vous faites encore là ?… Ah, vous aimeriez savoir où trouver un billet d’avion pas cher… ben personnellement je passe par eux : HIS
Faudrait que je leur demande des sous pour cette pub 😉

PS : le plus difficile quand on va au Japon… c’est de retourner en France 😉

Continuer la lecture de « Partir au Japon ! »