Aller plus haaauuuut !

… non, ce n’est pas la célèbre chanson, d’une certaine chanteuse française australienne… non… c’est juste le titre d’un post qui va vous montrer le Japon avec un peu plus de hauteur que d’habitude…
Première étape, trouver un point de vue en hauteur (mais pas trop) sur une des nombreuses montagne que compte le Japon… ben, comme c’est pas tous les jours que je fais de la grimpette, on va dire que le Kintoki Yama va faire l’affaire… souvenez vous de mon post sur les Meilleurs vues du Fujiyama… et 1200 m c’est suffisant 😉
Deuxième étape, mais qui aurait pu être aussi la première… se lever tôt… très tôt… histoire d’avoir un soleil rasant… afin de ne pas l’avoir en pleine poire pour les photos… oui… je sais… j’suis une féniasse qui a du mal à se lever, et qui du coup, avait en effet, le soleil en pleine face… bon, j’y retournerais… un jour… 😉
Si vous réunissez le premièrement et le deuxièmement… Alors là, vous aurez une belle vue sur Hakone (je vous en ai souvent parlé ici, , ou encore …)… trêve de bavardage, je vous laisse voir… que dis-je… admirer !… les photos LOL

Continuer la lecture de « Aller plus haaauuuut ! »

Toire wa doko desuka ?*

Est-ce un nouveau restaurant à la mode ? Une galerie d’art moderne ? Un centre de recherche hyper high-tech ? Un magasin top fashion ?
Ben non, c’est tout simplement des toilettes publiques !
Il y a de ça quelques années, il y a eu un vent de fraîcheur sur les toilettes publiques japonaise… je n’ai pas connu l’époque précédente (n’ayant foulé pour la première fois le sol japonais qu’il y a 5 ans), mais il parait que les toilettes publique étaient assez sales avant (presque autant que celles de l’hexagone 😯 ), et qu’il a été décidé que leur entretient étaient une priorité pourl’image du Japon, et l’accueil des étrangers… en tout cas, je ne suis jamais tombé sur des toilettes publiques dégueulassent au Japon ! En plus, il y en a un peu partout… très pratique, parc’que l’été, avec la chaleur on n’arrête pas de boire (vous savez il y a toujours un distributeur de boissons au coin de la rue au Japon)… et cela à des conséquences que je ne vous énumèrerais pas, mais vous voyez où vous trouverez votre salut 😉
Celles-ci ce trouvent à Sakuragi-Cho à Yokohama… ça fait parti des plus classes que j’ai visité (oui, je visite les toilettes au Japon… entre autre… si vous saviez tous les endroits que j’ai tendance à visiter… nan, c’est pas à ça que je faisais illusion… enfin bref LOL )… parc’que les plus classes, c’était quand même sur l’île d’Enoshima… je croyais que c’était un ryokan 😯
Donc pas de panic ! Vous pouvez partir de votre hôtel la vessie pleine ! Vous voilà rassuré hein 😉
Retenez bien le titre de ce post… cela pourra vous être utile 😉

* Où sont les toilettes ?

PS : « Toire » se prononce « to i lé »

Continuer la lecture de « Toire wa doko desuka ?* »

Asakusa forever

Ah, d’où peut bien venir mon attirance pour ce quartier de Tokyo…
Asakusa c’est le temple Sensô (Asakusa Kannonji) et ses « arcades » marchandes typiques… c’est les pousses pousses conduits par de jeunes japonais (et japonaises) athlétiques… c’est un café français qui fait d’excellentes gaufres… c’est un Ryokan (Sadachiyo) où des japonaises vous bichonnerons… c’est des ruelles étroites et ensoleillé où des personnes âgées y vivent paisiblement le jour, et qui brilles de mille néons la nuit… c’est le lavomatique où les machines à laver ont un tambour à l’horizontal… c’est la vitrine du design à la française, avec une architecture signée Starck… c’est les Kibidango, étranges mais rigolos, servit (comme toujours) par une charmante demoiselle… c’est des marchands souriant, qui ont l’habitude des touristes… c’est la zone de résidence des pigeons mangeurs d’hommes… c’est les babioles que tout touriste qui se respect se doit de ramener au pays… c’est les machines qui fabrique devant vous les gâteaux au coeur d’haricots rouges que vous allez acheter… c’est les jolies japonaises qui prennent des photos souvenir avec leur téléphone… c’est des immeubles qui poussent comme des champignons……….

Voilà ! Et reste encore tant à découvrir… 😉

HS : ces derniers temps, j’étais submergé de travail (voilà le coupable : www.clubmed-jobs.com -> 22 pays, 14 versions, plus de 1400 pages… et tout ça fait en 2 mois par moi tout seul… argh…), mais tout rentre dans l’ordre maintenant… donc vous retrouverez sous peu, le cour normal des émissions 😉

Continuer la lecture de « Asakusa forever »

Yokohama Station at night

Que ce soit en hiver, comme en été, la nuit tombe vite sur le Japon… au mieux, vous pouvez profiter des derniers rayons jusqu’à 20 heures les soir d’été.
Je vous parlais il y a de ça quelques posts, du couché de soleil et de l’atmosphère étrange mi-chien/mi-loup qui se dégage de la métamorphose du Japon à ce moment là. Aujourd’hui je vais vous parler de Yokohama Station, ville dans la ville avec ses magasins dont on ne sait jamais où ils commencent et où ils se terminent… embarquez tout d’abord dans un de ces métros, dont le quai bondé de gens qui veulent rentrer et d’autres qui veulent sortir, vous laisse présager une séance d’apnée des plus risquée… laissez-vous happer par le flot des pré-noctambule qui sortent de votre rame… et flottez parmi eux dans l’immense galerie marchande dont la séparation avec le métro est quasi invisible… essayez tant bien que mal de trouver votre sortie (Est, Ouest, Sud, Nord… etc…) dans ce dédale de boutiques sans fin… suivez les brizes indicatrices d’une ouverture vers l’extérieur… et là, ouvrez les yeux sur la ville lumière bardée de néons multicolores se reflétant sur les carrosseries lustrés des centaines de taxis, qui attendent, patiemment, là, le quidam à la recherche d’un moyen de transport plus confortable que le bus ou le « panier à salades »… évadez-vous un instant sur une des passerelles surplombant la route… avant de repartir dans votre apnée de tous les dangers, dans cette foule de japonais et japonaises hyperactifs 😉

Continuer la lecture de « Yokohama Station at night »

Faire du bowling et du billard à Nagoya c’est possible !

Japonais et japonaise jouant au billardJ’avais déjà évoqué la vie trépidante à Nagoya (Pierre en a même fait un blog)… alors je fouille un peu dans mes archives photographique, et voilà que je retrouve des photos d’excursion loisiresque dans cette charmante ville…
Donc question loisirs, à Nagoya, y’a bien entendu le Pachinko et le Karaoké… mais aussi le bowling (les japonais en sont fans, et on en trouve un peu partout) et le billard (ça c’est plus rare à ma connaissance)… comme quoi, on a beau être médisant, on peut quand même occuper ses temps libres (pas si rare que ça… malgré l’image d’Épinal que l’on a du Japon) dans cette charmante ville 😉

PS : ce sont de « vieilles » photos, faites avec un p’tit numérique… donc soyez indulgents 😉

Continuer la lecture de « Faire du bowling et du billard à Nagoya c’est possible ! »

Ticket de métro au Japon

Plan de métro japonais Ueno stationAu début, les transports en communs japonais laissent un peu perplexe nous autres français, car ici on paie à la distant parcouru… Concentrons-nous dans un premier temps sur le métro… pour le bus, c’est une autre histoire… :-/
Alors, tout cela semble complexe, car il faut savoir où l’on est (en règle général c’est là où il y a une flèche rouge… mais pas toujours…) et où l’on va… pas évident quand les plans ne sont pas « sous-titrés » (en général, ils le sont… et certains ont même été simplifiés pour aider le déplacement des nombreux touristes venus lors de la dernière coupe du monde de football), mais rien d’insurmontable… et puis y’a toujours un guichet où vous pourrez vous renseigner… les employés japonais ayant grandement le sens du service, ils feront tout pour vous aider du mieux qu’ils peuvent. Le petit plus qui aide, c’est de s’adresser aux gens avec un « sumimassen » (excusez-moi), mot magique qui vous sortira de nombreuses situations embarrassantes… croyez-moi (pour les plus fidèles lecteurs, souvenez-vous du onsen) 😉
Une fois votre destination trouvée, il vous suffit de voir le prix indiqué à côté. Pas de panique ! Si vous vous êtes trompé lors de l’achat du ticket, il y aura une séance de rattrapage à la sortie… des machines sont là à cet effet… donc si vous ne voulez pas vous prendre la tête prenez un ticket au tarif normal (évitez les tarifs réduit… car vous aurez du mal à vous faire passer pour un enfant de moins de 12 ans…) et réglez la différence à l’arrivée.
Bon, après, il existe des cartes à la journée (cf. Kyoto One Day Pass et Two Day Pass… faciles à trouver et simple d’utilisation), mais là ça peut s’avérer compliquer suivant les villes, car il y a souvent plusieurs compagnies de métro… je vous recommande (comme toujours) d’aller vous renseigner auprès de l’office de tourisme de la ville que vous visitez. Il y a aussi des cartes prépayés (principe du carnet) qui vous permettent d’économiser un peu… quelques yens étant offerts…

Allez, ne vous en faites pas y’aura toujours un charmant japonais… ou une charmante japonaise 😉 qui se fera un plaisir de vous aider… faut dire vous aurez l’air tellement « kawaiissoooo » avec votre expression de chien battu, perdu dans les méandres de la langue écrite japonaise……. il existe aussi de nombreux distributeurs de tickets en anglais… et les japonais sont fans des pictogrammes… alors… ne vous laissez pas abattre LOL

Continuer la lecture de « Ticket de métro au Japon »

Moshi moshi ?!

Je profite du commentaire de K-Lach dans le post précédent pour rebondir (eh oui 😉 ) sur le paradoxe des cabines téléphoniques au Japon… qui est je le rappelle le pays qui a le plus fort ratio de téléphones portables par habitant !
Le téléphone portable est l’appareil que tout japonais qui se respecte se doit de posséder. Bijoux de technologie combinant appareil photo, console de jeux, et pour certains lecteurs MP3, télévision, etc… dont l’usage principal est… l’envoi/réception de messages (EZweb, SkyMail, e-mail and co). Et oui ! Paradoxalement, les japonais utilisent très peu leur portable pour téléphoner, le coût des communications étant exorbitant ! De ce fait, les cabines téléphoniques fleurissent à tous les coins de rues, dans les galeries marchandes… voir même dans les forêts !

Je n’ai jamais réussi à utiliser la connection Internet que propose certaines cabines (qui ont une prise RJ45)… si quelqu’un à une info là dessus, cela m’aiderait bien lors de mes déplacements… bien qu’avec le Wifi je trouve facilement des spots (gares ou hôtels)… mais c’est une sorte de défi qu’il me faut réussir… un jour……… un peu comme aller au sommet du Fujisan 😉

Continuer la lecture de « Moshi moshi ?! »

Et le téléphooone sooonne…

… et non, vous n’aurez pas Claude François au bout du fil… et malgré sa couleur trompeuse, vous n’aurez pas non plus un éminent chef d’état… il s’agit là d’un simple téléphone libre service à l’entrée d’un restaurant qui se donne des airs « Indiana Jones » (« Indy Jones » pour les japonais) afin de servir des plats « exotiques » (comme toujours revus et corrigés à la japonaise) dans un cadre sympas changeant du tumulte ambiant de ce quartier de Tokyo.
Voilà, c’est tout ! 🙂 Ben, quoi ? 🙂 Moi ça m’arrange bien que certains d’entre-vous aiment les textes simples et concis… surtout quand je n’ai pas le temps de laisser glisser mes doigts sur mon brave clavier 😉
Ah oui, l’adresse ? Arf, si vous suivez un peu mes aventures, vous devriez savoir que les adresses et la géolocalisation ce n’est vraiment pas mon fort… euh… c’est du côté de Jimbocho (quartier des libraires)… à Tokyo LOL

Continuer la lecture de « Et le téléphooone sooonne… »

Avant/Après

Sashimi (poissons crus), Zaru Soba (nouilles de sarrasin froides), Tofu (euh… sorte de flan au soja), p’tite Miso Shiru (soupe) et divers condiments… enfin bref, un p’tit plateau repas classique dégusté dans un resto de Kamakura (décidément)… 😉
Vous remarquerez à quel point je suis fan des légumes râpés LOL

Promis, demain j’essaierais de faire un « vrai » post… en tout cas plus conséquent que celui-là 😉

Continuer la lecture de « Avant/Après »

Kanji Master !

Kanji Ouvrir/FermerOuaip, ben pas vraiment en se qui me concerne…
Bon, petit cour de Kanji du week-end… « ouvrir » et « fermer »… super utile ! Si si, j’vous jure ! Ah, je vous sens moqueurs… mais vous regretterez de n’avoir pas prêté attention à mon super billet du week-end sur ces 2 Kanji…….. Parce que, quand vous voudrez « tenir la porte » de l’ascenseur pour permettre à la jolie (superbe) japonaise qui cour vers vous (les bras chargés de sacs) de le prendre… je vous explique pas l’air niais que l’on (la charmante jeune fille dans le cas présent) pourra lire sur votre visage, quand vous lui fermerez la porte au nez… faute de ne pas avoir appuyé sur le bon bouton………. et là, pensez bien à moi… et à ce billet ! LOL