Moto Paradise

Je vous avais parlé il y a quelques posts de cela, d’un « quartier » dédié à la moto… alors comme en ce moment je suis surchargé de travail, je sors ces veilles photos histoire de (combler ? LOL ) vous donner un petit aperçu, du boulevard sur lequel les nombreux et très variés magasins, garages et autres lieu de culte dédié à la moto ont élus domicile…
Si quelqu’un reconnaît le coin, qu’il n’hésites pas à préciser où ça se trouve exactement dans Tokyo… car j’en suis incapable… c’était il y a bien longtemps et une fois encore le fruit d’une de mes balades en rollers au hasard des rues… 😉

Continuer la lecture de « Moto Paradise »

Shinjuku – Le quartier de la Défense en mieux !

Mairie de TokyoAprès être tombé sur une photo de Shinjuku Ouest vu du ciel grâce à Google Map, je me suis mis à la recherche de mes photos de cette partie du quartier…
Shinjuku est connu pour ces nombreux magasins, restaurants, Izakaya, karaoké… et bars à hôtesses…….. c’est un des quartier chaud de Tokyo. Mais ça c’est Shinjuku Est, à l’Ouest, c’est plutôt grands immeubles de bureaux (un peu dans le même esprit que le quartier de la Défense), mais là où les français ont vraiment raté le coup, les japonais ont eu la bonne idée de mettre assez de verdure pour que le béton devienne moins oppressant. Ainsi il n’est pas désagréable de ce balader dans ce quartier où le minimum syndical pour la hauteur de construction a été fixé à 30 étages… une vrai forêt d’arbres géants en béton ! Mais qui laisse place au cadre de vie 😉
C’est lors des temps pluvieux que l’ambiance devient tout particulièrement surréaliste, le sommet de ces géants disparaissant dans la brume, ils donnent l’impression d’être infinis… 😯
Pour info, l’immeuble en photo ci-dessus est la mairie de Tokyo (Kazu m’a confié que l’on peut aller en haut gratuitement, et que la vue vaut le détour)… et oui, ça change de Paris 😉

Continuer la lecture de « Shinjuku – Le quartier de la Défense en mieux ! »

Balade automnale à Kamakura

automne au JaponKamakura est très connu pour son Daïbutsu (bouddha géant), mais à moins d’aimer la foule, mieux vaut éviter les lieux touristiques tel que celui-ci… je vous invite plutôt à prendre cette petite route… oui, celle-là, qui monte dans la forêt… et dans le cas présent « monte » est un euphémisme.
Malgré un revêtement semble-t-il anti-dérapant pour les hivers glaciales et gelés du Japon, vous imaginez mal un quelconque véhicule gravir cette côte tant à pieds par temps sec il vous est pénible d’arriver au bout sans rouler en arrière jusqu’en bas… mais bon, vos efforts seront récompensés par une vision d’une nature « sauvage » (bien qu’une cabine téléphonique et un distributeur de boisson en pleine forêt ça fait un peu tâche… mais bon, ça fait parti du charme du pays) aux couleurs automnales.
Au sommet de la petite montagne, trône une statu d’un célèbre shogun contemplant l’horizon… La lumière rougeoyante sur se dernier vous presse à redescendre dans le monde d’en bas, toujours en perpétuel agitation, au risque d’être obligé de marcher de nuit dans la forêt…

Mais avant de retourner totalement dans la frénésie d’une ville japonaise, un petit croché au temple s’impose afin d’admirer l’éclairage étudié au spot près, dégageant une lumière céleste des bâtiments hérités d’un autre temps.

Continuer la lecture de « Balade automnale à Kamakura »

The Taste of Tea… voir le Japon autrement !

Taste of TeaSi il n’y a qu’un seul film sur le Japon à voir cette année, c’est bien celui là ! Après vous être perdu dans Tokyo avec Lost in Translation, embarquez pour l’univers déjanté de la campagne… drôle, fort, émouvant… Taste of Tea malgré ces délires montre un Japon on ne peut plus réel, avec ses salaryman, ses écoliers, ses yakuza ratés, ses otaku, ses mangaka, ainsi que tous ces gens bizarres et pourtant si attachants…….. enfin sorti en DVD dans l’hexagone, c’est un film à ne surtout pas manquer !
Je n’ai plus qu’une chose à dire : Yaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaama yoooooooooooo !

Enoshima : île de la tentation !

Le froid et la grisialle urbaine vous rendent mélancolique… allons faire un break à Kamakura ! Ce n’est pas la première fois que je vous y enmène, mais en ce moment, j’ai l’impression que le monde a besoin d’un peu de chaleur (l’air étant un peu froid et humide)… humaine de surcroit…
Alors direction l’île de la tentation ! Non, ce n’est pas ce que vous croyez, nous parlons là de sentiments……. Et oui ! Au Japon royaume de la haute technologie et des distributeurs de petites culotes, il éxiste une île dédiée à l’Amour avec un grand A ! Rien de subversif là dedans, il s’agit d’un lieu où vous pouvez exprimer (en tenant la main de votre promise… ou de votre prometteur… euh… promis…), crier (de vive voix en haut d’une falaise), faire résonner (la cloche de l’amour -pure marketing de palaces avoisinants-), souhaiter (sur une plaquette de voeux avec un coeur), prier (dans un des nombreux temple), cadenasser (pour ceux qui ne veulent vraiment pas laisser s’enfuir l’amour), pleurer (ben ouais, y’a des grands émotifs)… enfin bref… montrer au grand jour vos sentiments envers l’autre !

A ne pas manquer la terrifiante grotte du dragon céleste aux (fausses) pierres de jade qui brillent de mille feux de projecteurs avec les yeux rouges et un GrrrrGrrrrrr d’haut parleur qui fait peur……… une fois sorti vous aurez la vague impression que :
– vous vous êtes fait rouler
– les japonais ne manquent pas d’humour
– les réalisateurs de Gojira (Godzilla) doivent être derrière tout ça
– le Japon c’est aussi ça
– les gardiens (5!) consomment des produits hallucinogène
– vous auriez dû en consommer aussi pour comprendre toute la spiritualité du lieu LOL

Attention toutefois, certains disent que comme l’île est dédiée à une déesse, elle risque d’être jalouse des couples qui viendraient dans son sanctuaire… alors éviter de trop montrer publiquement vos sentiments (vous m’aurez compris 😉 ). Et n’oubliez pas non plus de déguster les spécialités culinaires de l’île.

Continuer la lecture de « Enoshima : île de la tentation ! »

Merci Starck !

« C’est quoi ce truc ! »… voilà ce que je me suis dit quand je l’ai vu la première fois… c’est sûr qu’après avoir visité le temple d’Asakusa, lorsque l’on découvre CA de l’autre côté du pont, ben ça fait tâche dans le décor…
Alors là, vous vous dites, mais qui a bien pu faire CA ! S’agit-il d’un accident ? Une énorme bonbonne de mousse de polyuréthane à t’elle explosée sur le toit de cet immeuble ? Non… on doit ça à notre Starck national (HS : après avoir vu un reportage sur son studio de design, je me demande si Starck n’est pas un Rembrandt -il y a une ambiguïté sur l’influence de ces disciples dans les oeuvres du maître- des temps modernes… en gros aujourd’hui c’est des stagiaires dans son studio qui font les design… et lui il les signe… non ?)… là les japonais disent merci au français… alors pour ceux qui cherchent encore, il s’agit d’une expression architecturale de la figuration réelle… d’une bière et d’un capuccino (je précise que ces 2 immeubles appartiennent à la société Asahi… que tout salaryman et expat’ au Japon se doivent de connaître)………….. arf, ça me rappelle le Beaujolais Nouveau…

Et puis je ne vous parle pas de l’entretient ! Sur les photos (de jours), les petits points noirs sur la « mousse » du capuccino, c’est des alpinistes équipés de pinceaux (mieux vaut pas laisser tomber ce dernier) et de pots de peintures… faut du courage ! Le plus dure c’est le bout… LOL

Continuer la lecture de « Merci Starck ! »

Quartier d’Akihabara

Bon, je me suis mal exprimé hier en parlant de quartiers… :-/ il faut savoir qu’à Tokyo vous devez tout multiplier par 10 (voir plus) si vous voulez tenir la comparaison avec Paris (exemple : Paris -> 3 millions d’habitants ; Grand Tokyo -> 30 millions d’habitants)… et quand je parle de quartier, il faut plutôt imaginer un arrondissement… ainsi le quartier d’Akihabara (royaux de l’électronique) n’a rien de comparable par rapport à son équivalent parisien de Daumesnil.
AkihabaraAkihabara c’est une avenue principale de plus d’un kilomètre de long avec des magasins (plusieurs centaines) tout le long (et dans les rues adjacentes) sur plusieurs étages !
Ce qui est surprenant au Japon, c’est qu’il n’est pas rare qu’il y ait un magasin (et propriétaire) différent par étage, le pignon sur rue étant hors de prix… ainsi une agence de voyage peut se trouver au 6ème étage alors qu’au rez-de-chaussée (correspondant au premier étage au Japon, mais ça c’est une autre histoire 😉 ) vous avez une pharmacie…
Enfin bref, il faut le voir pour le croire… et croyez moi, la première fois qu’on se balade dans les grands quartiers de Tokyo, on est un peu sur le cul LOL
Et pour ceux qui veulent en savoir plus sur Akihabara (désolé pour les 3 pauvres photos qui accompagnent ce billet… je me suis surpris moi même de n’avoir que ça… alors que c’est un quartier que j’ai arpenté en long et en large d’innombrables fois…), je vous invite à aller faire un tour sur l’excellent AkihabaraNews.

Continuer la lecture de « Quartier d’Akihabara »

Le roi de l’éventail

Eventails japonaisAlors ce qui est intéressant de constater au Japon, c’est qu’il y a toujours un magasin dédié à un unique type de produit… après le magasin qui ne vend que des baguettes en bois (souvenez-vous), en voici un qui est spécialisé en éventails.
Rien qu’à Tokyo, j’ai l’impression qu’il me faudrait tout une vie pour faire le tour de ces magasins spécialisés… à Akihabara j’étais comme ça entrée dans un magasin qui ne vendait que du câble réseau… 😯 sur 3 étages… 😯 … passionnant !
Bon, la prochaine fois je vous parlerais du principe des quartiers spécialisés… et oui, il y a le quartier de l’électronique, le quartier du livre, le quartier de la moto, le quartier des fringues branchées, le quartiers des monjayaki… y’a même le quartier des étrangers : c’est comme un magasin avec pour principal produit l’homme venu d’ailleurs… certaines japonaises en raffolent… aller savoir pourquoi LOL …

Continuer la lecture de « Le roi de l’éventail »

Espace Pub

Pub dans le métro de TokyoLe Japon est un espace publicitaire géant ! Que ce soit dans la rue (souvenez vous des paquets de mouchoirs publicitaire), sur les murs, sur les gens (souvenez-vous des hommes sandwichs), dans et sur les wagons du métro, sur les toits et façades des immeubles, toutes les 15 minutes à la télé (voir sans coupure en surimpression dans les émissions)… etc… non, le seul endroit du Japon encore épargné était peut être se blog que vous êtes plus de 30000 à visiter tous les mois (et je vous en remercie chaleureusement)… mais voilà, il est difficile de vivre d’amour et d’eau fraîche (c’était pas faute d’essayer 😉 ), voulant vous offrir encore plus que quelques infos/photos quotidiennement sur le Japon, et afin de pouvoir consacrer plus de temps (voir être plein temps) à mes projets, tous dédiés à la découverte du Japon hors des sentiers battus… je cherche actuellement des moyens pour financer tout ça… et dans ce sens je vais mettre en place des espaces (j’éviterais l’invasion, genre pop-up & co.) publicitaires…… toutefois afin de vous en faire tirer bénéfice aussi, je solliciterais dans un premier temps des entreprises en rapport avec le voyage au Japon et pouvant vous apporter un vrai plus dans votre découverte de ce fabuleux pays (genre billets d’avion pas chères) 😉
Si autour de vous, vous connaissez des gens susceptibles d’être intéressés, n’hésitez pas à leur en faire part. Je reste comme toujours facilement contactable par e-mail et ouvert à toutes vos suggestions (vous commentaires sont les bienvenues) LOL

Continuer la lecture de « Espace Pub »

La confiance règne…

Cassiers de rangementLa première fois que je suis allé au Japon, j’ai été surpris par le nombre de cassiers libres services… il y en a partout ! Que ce soit dans les gares (bon là rien d’extraordinaire), dans des espaces spécialement aménagés pour, dans la rue… et même sur le bord de chemin de randonné…
En général vous payez à la durée… un petit afficheur vous l’indique… et il semblerait au vu de certaines sommes astronomiques, que certains est oubliés où ils ont mis leurs affaires. Régulièrement quand le contenu du cassier n’a pas été récupéré, des agents les ouvrent (ayant préalablement, sur ces derniers, coller un mot pour avertir)… alors urban legend ou pas, il paraît que dans la liste incroyable d’affaires que l’on ai déjà retrouvé dans ces cassiers abandonnés, des bébés en fassent partie… 😯
J’en ai jamais vu qui ont été forcés (pourtant j’ai du mal à croire que cela n’existe pas… faut pas rêver, il y a quand des mauvais garçons (et mauvaises filles) au Japon 😉 ), peut être est-ce dû à toutes ces histoires que l’on créé autour de ces fameux cassiers… du coup, personne n’ose les ouvrir, au risque de tomber sur un doigt de Yakuza, ou un de leur précieux paquet… :-/
Enfin bref, en toute sincérité, vous pouvez sans problème utiliser ces cassiers l’esprit tranquille… mais faites gaffe de ne pas oublier dans lequel se trouve vos affaires 😉

Continuer la lecture de « La confiance règne… »